Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Recherche d'emploi

Les salons de recrutement

Publication : 29 août 2018
Les salons de recrutement se multiplient. Des entreprises dynamiques qui rencontrent des candidats cherchant le poste de leurs rêves, c’est le scénario idéal de ces salons. Dans la pratique, il faut bien se préparer et s’armer de patience. Pour le candidat motivé, c'est le bon outil pour décrocher un poste. Les 5 étapes pour réussir son salon.

Salons de recrutement : mode d’emploi

Repérer le salon

Spécialisés ou généralistes, par niveau ou par secteur… il faut vérifier que le salon vous correspond pour éviter un déplacement inutile. Et bien se renseigner en amont pour ne pas être pris de court et ne retenir que les plus pertinent pour votre projet.

Préparer sa venue

Pour que la visite soit efficace, il faut se faire un "planning". La plupart des salons donnent, sur Internet, la liste des entreprises présentes. Un moyen d’identifier les recruteurs qui vous intéressent. Soyez mesuré dans vos ambitions : sélectionnez-en une dizaine au plus. Pour chaque entreprise, renseignez-vous. Les détails font la différence : comme par exemple, connaître le déroulé d’une société à sigle (RTE, ADMR...). Préparez un court argumentaire pour présenter votre candidature. Il peut être judicieux de faire plusieurs CV et lettres de motivation si vos cibles sont très différentes.

Le jour J

Les recruteurs sont unanimes : le candidat doit soigner sa tenue. Venir à plusieurs peut aussi être un atout : un salon de recrutement est stressant et un peu de soutien est toujours le bienvenu. Sachant que face au recruteur, vous serez de toute façon seul. Autre conseil : venez dès le matin de l’ouverture, quand tous les postes sont libres. À la fin du salon, il y a parfois moins de candidats mais les recruteurs sont moins "frais". Même s’il y a foule, ne vous découragez pas et déposez à minima votre CV : il sera peut-être la perle rare d’un recruteur. Face à un bon profil, les entreprises aussi sont en concurrence !

La rencontre avec le recruteur

Devant certains stands, il faut savoir prendre son mal en patience. L’entretien avec le recruteur est très court (15 minutes, au maximum). Mais l’intérêt du salon, c’est de rencontrer en direct les chargés de recrutement. Autant dire que la première impression est déterminante : bonne présentation, bonne expression et, surtout, motivation. L’autre avantage, c’est de pouvoir défendre son parcours. Une information manquante ou mal tournée sur le CV peut ainsi être rattrapée.

Et après

Si vous avez décroché un rendez-vous, félicitations ! Vous avez passé la première étape : sur un salon, il s’agit surtout de prérecrutement. Il faudra tout donner lors du second entretien. N’hésitez pas à relancer, quelques jours après le salon. À défaut de décrocher un poste, c’est une opportunité pour enrichir son réseau, affiner ses arguments et sonder le secteur. L’occasion, si nécessaire, de réorienter sa recherche.

Haut de page

Vient de paraître