Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Conseils et stratégies d'études Master, mastère, MBA... s'y retrouver dans les appellations

Sommaire du dossier

Dossier : Master, mastère, MBA... les différentes appellations

Le mastère en sciences (MSc)

publication : 20 avril 2015
Comme le mastère spécialisé (MS), le MSc est un label de la conférence des grandes écoles (CGE). De niveau bac+5, cette formation s'adresse aux étudiants titulaires d'un M1 ou d'un bachelor étranger.

Le mastère en sciences (MSc)

Quelle formule ?

Conçu pour l'international, le MSc (mastère spécialisé) : terme protégé. Label français instauré par la Conférence des grandes écoles (CGE) concernant des formations de niveau bac + 5 de 1 an ou de 18 mois. MSc s'adresse principalement à des étudiants étrangers désireux de parfaire leur formation dans une grande école française.

La formation est dispensée intégralement en anglais. Sa durée ne peut être inférieure à 3 semestres, soit en général 1 an à 18 mois. Elle comporte des enseignements (450 heures de cours théoriques, de travaux pratiques et de travaux en groupe) et la soutenance d'un mémoire de recherche préparé dans le cadre d'une mission (4 mois minimum) en entreprise ou dans un laboratoire de recherche.

Quel coût ?

Entre 8000 et plus de 16000 € en formation initiale.

Que retenir ?

Seules les écoles déjà membres de la CGE peuvent délivrer des MSc. La liste des formations accréditées figurent sur le site de la CGE. Un sigle à ne pas confondre avec le master of science (MSc).

En savoir plus sur la reconnaissance du mastère en sciences

Cette formation de niveau bac+5 n'a aucune reconnaissance officielle à l'exception de sa valeur en ECTS (European Credits Transfer System) : système adopté par les établissements du supérieur. Chaque semestre d'études validé permet d'obtenir des points capitalisables (on peut interrompre, puis reprendre ses études sans perdre le bénéfice des crédits acquis) et transférables (en France, d'un établissement à l'autre, mais aussi en Europe). ECTS (90 ECTS) mais représente une véritable valeur ajoutée pour les recruteurs. D'ailleurs, ces formations, créées à la demande des entreprises, représentent souvent un véritable tremplin dans une carrière.

Qui le délivre ? Le label est accordé à une formation par la Conférence des grandes écoles (CGE). La commission d'accréditation se réunit 6 fois par an. Elle accorde le label pour 1, 3 ou 6 ans. Lorsque les accréditations parviennent à échéance, la commission étudie de nouveau la formation pour une ré-accréditation.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels