Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Conseils et stratégies d'études Master, mastère, MBA... s'y retrouver dans les appellations

Sommaire du dossier

Dossier : Master, mastère, MBA... les différentes appellations

Le mastère spécialisé (MS)

publication : 20 avril 2015
À bac+6, le MS est un label - marque déposée - de la Conférence des grandes écoles (CGE), association regroupant pour l'essentiel des grandes écoles d'ingénieurs et de management, toutes reconnues par l'État.

Le mastère spécialisé (MS)

Quelle formule ?

Cette formation professionnelle de niveau bac+6 est accessible, soit après un diplôme bac+5 ayant grade de master (70 % de la promotion), soit après un diplôme bac+4 assorti de 3 ans d'expérience minimum (30 % de la promotion).

Le MS complète une formation initiale et permet soit d'acquérir une double compétence, soit de se spécialiser dans un domaine pointu. La formation dure 1 an et comprend 350 heures de cours théoriques, des travaux pratiques et un travail personnel préparé dans le cadre d'un stage en entreprise de 4 mois minimum débouchant sur la soutenance d'une thèse professionnelle.

Quel coût ?

Ils oscillent entre 2000 et 16000 € en formation initiale. Il existe cependant des bourses d'entreprises partenaires pouvant être proposées aux étudiants. De même le stage de fin d'études est souvent rémunéré. Cette formation est largement ouverte à la formation continue et, dans ce cas, les coûts sont pris en charge par l'entreprise. Certains MS sont proposés à temps partiel : quelques jours par mois en fin de semaine (vendredi-samedi) afin d'être accessibles aux étudiants salariés.

Que retenir ?

Seules les écoles déjà membres de la CGE peuvent délivrer des MS. La liste des formations accréditées figurent sur le site de la CGE.

En savoir plus sur la reconnaissance du mastère spécialisé

Le MS n'a aucune reconnaissance officielle à l'exception de sa valeur en ECTS (European Credits Transfer System) : système adopté par les établissements du supérieur. Chaque semestre d'études validé permet d'obtenir des points capitalisables (on peut interrompre, puis reprendre ses études sans perdre le bénéfice des crédits acquis) et transférables (en France, d'un établissement à l'autre, mais aussi en Europe). ECTS (75 ECTS) mais représente une véritable valeur ajoutée pour les recruteurs. D'ailleurs, ces formations, créées à la demande des entreprises, représentent souvent un véritable tremplin dans une carrière.

Qui le délivre ? Le label est accordé à une formation par la Conférence des grandes écoles (CGE). La commission d'accréditation se réunit 6 fois par an. Elle accorde le label pour 1, 3 ou 6 ans. Lorsque les accréditations parviennent à échéance, la commission étudie de nouveau la formation pour une ré-accréditation.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels