Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Domaines d'études
  • Imprimer

Les différentes voies d’accès en école d’ingénieurs

Publication : septembre 2012
Comment intégrer un cursus d’ingénieurs ? Après le bac, une prépa, un bac + 1, + 2 ou plus ? Les écoles d’ingénieurs ont largement diversifié leurs modes de recrutement et le profil des admis. A prévoir dans tous les cas : une sélection sur dossier ou concours. Passage en revue des différentes stratégies à envisager dès la classe de terminale.

étudiants en école d'ingénieur

Les écoles d'ingénieur dispensent une formation de qualité, reconnue et adaptée au monde du travail.

À lire aussi

Sur le web

Les études d’ingénieurs sont sanctionnées par un diplôme de niveau bac + 5, qui donne d’office le grade de master. Le titre d’ingénieur diplômé ne peut être délivré que par des écoles préalablement habilitées par la CTI (Commission des titres d’ingénieur). Ce label garantit que, quelle que soit l’école choisie, la formation sera de qualité, reconnue par les professionnels et correspondra aux besoins actuels des entreprises. Il est possible d’intégrer une école à différents niveaux.

Cartographie des divers parcours possibles et des démarches à accomplir avant de se lancer.

Entrer en école d’ingénieurs après le bac
Intégrer un cursus d’ingénieurs après un bac +
Etre admis en école d’ingénieurs après une classe prépa
Faire une école d’ingénieurs après un bac+2 ou plus

Entrer en école d’ingénieurs après le bac

Plus de la moitié des écoles d'ingénieurs (soit plus d’une centaine d’établissements) sont accessibles après le bac : les Insa (instituts nationaux des sciences appliquées), les ENI (écoles nationales d'ingénieurs), les écoles de la Fésic (Fédération d'écoles supérieures d'ingénieurs et de cadres), des écoles de chimie, quelques FIP (formations d’ingénieurs en partenariat)…

24 % des élèves ingénieurs sont recrutés directement après le bac pour 5 ans d’études. Les bacheliers suivent une formation en deux cycles : un cycle préparatoire en 2 ans et un cycle ingénieur en 3 ans. Le passage d’un cycle à un autre se fait sous contrôle continu – on parle alors de « prépas intégrées ». Quelques écoles (certaines écoles de chimie et les écoles Polytech) recrutent via des « cycles préparatoires communs » qui sont exclusivement destinés aux écoles de leur réseau.

S et STI. Les écoles post-bac marquent une réelle préférence pour les bacheliers S (scientifique) mais sont de plus en plus nombreuses à accueillir des bacheliers STI2D (ex-STI) ou STL (sciences et technologies de laboratoire) Ces profils sont surtout acceptés dans des écoles à forte vocation technologique et dans les FIP, qui proposent des études sous contrat d’apprentissage.

Les +

  • L’ensemble de la scolarité se déroule dans le même établissement : les élèves qui ont un projet précis en terminale n’ont pas de mauvaise surprise quant au choix de spécialisation qui leur sera proposé en cycle ingénieur.
  • Idéal pour éviter la pression des CPGE et des concours. Il faut toutefois présenter un dossier solide (notes, appréciations, lettre de motivation…) et réussir des épreuves écrites et orales pour intégrer la 1ère année.

Intégrer une école d’ingénieurs après un bac + 1

Une quarantaine d’écoles admettent des étudiants ayant validé un bac + 1. L’admission est sélective : test, dossier ou épreuves. La première année d’études supérieures doit être cohérente avec le programme d’une formation d’ingénieurs. Des mises à niveau sont parfois proposées.

Cursus en 4 ou 5 ans. Certaines écoles sélectionnent, après une 1ère année de prépa scientifique, pour 4 ans d’études (les Mines d’Albi, d’Alès, de Douai et de Nantes). Une vingtaine d’autres écoles recrutent pour 5 ans des bac + 1 issus de math sup ou des titulaires de L1 (1ère année de licence) scientifique.

Les +

  • Une bonne solution pour les élèves qui veulent rebondir après un échec en 1ère année de classes préparatoire (CPGE).
  • C’est aussi une voie fréquente de réorientation pour les étudiants à l’issue de la PACES (1ère année commune aux études de santé).

Etre admis en école d’ingénieurs après une classe prépa

La quasi-totalité des écoles d’ingénieurs, notamment les plus cotées, recrutent leurs étudiants parmi les meilleurs élèves de classe préparatoire, en organisant un concours qui peut être propre à leur établissement ou commun à plusieurs écoles.

46% des élèves ingénieurs sont issus d’une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Il existe 8 filières de prépas scientifiques. Très sélectives ces filières accueillent principalement les bacheliers S, ainsi que quelques STL et STI2D. Chaque filière donne accès à un certain nombre de concours et se voit attribuer un nombre de places en fonction du profil de ses élèves.

2 + 3 ans d’études. Les élèves préparent leurs concours pendant 2 ans, en classe prépa, puis accomplissent 3 ans d’études dans l’école d’ingénieurs où ils ont été admis. La spécialisation intervient généralement en dernière année.

Les +

  • Passer par une classe prépa garantit un plus vaste choix d’école et des conditions de travail optimales : effectifs réduits, enseignements encadrés… Résultats : plus de 80 % des élèves de prépas réussissent un concours (le plus souvent un concours commun) et intègrent une école d’ingénieur.

Faire une école d’ingénieurs après un bac + 2 ou plus

De plus en plus d’écoles acceptent (généralement sur dossier) une partie de leurs étudiants en cours de cursus, si ces derniers ont déjà validé un premier palier de diplôme. Certaines admettent près de la moitié de leur effectif par ce biais. La 1ère année du cycle ingénieur est ouverte aux titulaire d’un bac +2 (BTS, DUT, L2 avec mention) ; la 2ème année ceux ayant validé un master (M1 au minimum).

Après un premier diplôme : Près de 25 % des élèves ingénieurs intègrent une école avec un diplôme de niveau bac + 2 minimum (DUT, BTS, L2 ou L3). 15 % des admis en écoles d’ingénieurs sont titulaires d’un DUT (diplôme universitaire de technologie), 4 % d’un BTS (brevet de technicien supérieur), et 6 % d’une 2ème ou d’une 3ème année de licence validée. Plus que d'une réorientation, il peut s'agir d'une décision prise dès la terminale, histoire de se donner le temps de mûrir.

Des classes prépas dites "ATS" (adaptation pour techniciens supérieurs) et "post BTSA-BTS-DUT" peuvent assurer, à l’issue d’un an de préparation ciblée, de meilleures chances de réussite aux concours d’entrée aux titulaires d’un BTS, d’un BTSA, ou d’un DUT.

Les +

  • Ce parcours permet de s’assurer un premier niveau de qualification avant de s’engager dans un cursus ingénieur. Un bon moyen de mûrir son projet et d’assurer la cohérence de son choix de spécialisation.
  • Des cours de mises à niveau existent parfois pour faciliter l’adaptation des étudiants issus de filières technologiques comme les BTS ou les DUT (charge de travail, nouveau rythme, disciplines scientifiques…).

Calendrier d’inscription

Pour une école post-bac (au cours de l’année de terminale) :

Pour une admission parallèle ou une école en 3 ans :

  • décembre : inscription sur le site www.scei-concours.org
  • avril/mai : convocation aux épreuves des concours
  • août : connexion chaque semaine au site jusqu’à acceptation définitive d’une école.

Les publications de l'Onisep

Les écoles d'ingénieurs, collection Dossiers

Parution : novembre 2012

Classes prépa, collection Dossiers

Parution : octobre 2012

Haut de page

Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Pour tout savoir sur la procédure informatisée admission postbac. Pour qui, quand, comment ? Les informations et les conseils des professionnels de l'orientation.
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=562819&categorypath=/2/337922/337925/556382/