Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Domaines d'études

Les écoles nationales vétérinaires (ENV)

Publication : août 2013
Quatre écoles nationales vétérinaires (ENV) dispensent une formation menant au diplôme d’État de docteur vétérinaire (DEV), obligatoire pour exercer.

étudiant en école vétérinaire

Antoine Leclerc, vétérinaire du zoo de Thoiry

À lire aussi

Accès sélectif à tous les niveaux

Les 4 écoles nationales vétérinaires (Lyon, Maisons-Alfort, Nantes et Toulouse) recrutent à différents niveaux, via cinq concours communs. L’accès est très sélectif, le taux de réussite allant de 7 à 20 % selon les concours.

Après une prépa

Le recrutement en 1re année se fait principalement après des classes prépas. 436 places sont offertes au concours A ENV réservé aux élèves de BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) et 8 au concours A TB ENV dédié aux prépas technologie - biologie.

Après bac + 2, bac + 3, bac + 5

Des admissions parallèles en 1re et 2e années existent, mais le taux de réussite est faible.

  • Le concours B ENV intéresse les étudiants ayant validé une L2 ou une L3 en sciences de la vie (44 places). À partir de 2016, une licence ou une licence professionnelle du domaine des sciences de la vie, de la Terre ou de la matière sera exigée.
  • Le concours C ENV (56 places) recrute parmi les diplômés d’un BTSA, de certains BTS ou DUT. Il est recommandé de suivre une année préparatoire ATS Bio (adaptation technicien supérieur).
  • Le concours D ENV (sur titres et entretien) offre 4 places. Il s’adresse aux titulaires du diplôme d’État de docteur en médecine, en odontologie ou en pharmacie, ainsi qu’aux titulaires d’un diplôme (du domaine de la biologie) conférant le grade de master.

5 ans pour devenir vétérinaire

La formation se déroule sur 5 ans.

  • Les 4 premières années forment un tronc commun avec des cours théoriques (en anatomie, physiologie, pathologie, bactériologie, virologie, parasitologie, pharmacologie, zootechnie, épidémiologie, chirurgie...) et des cours appliqués. Dénommée "toute clinique", la 4e année est consacrée à des stages. Ce cycle est validé par le diplôme d’études fondamentales vétérinaires (DEFV) qui confère le grade de master.
  • La 5e année est une année d’approfondissement à l’issue de laquelle les élèves doivent présenter leur thèse de doctorat, afin d’obtenir le diplôme d’État de docteur vétérinaire (DEV). Les étudiants approfondissent leur pratique clinique dans une filière (animaux de compagnie, animaux de production, filière équine). Ils peuvent choisir de compléter leur formation à l’université (dans le cadre d’un M2 ou d’une 1re année de thèse selon leur parcours) ou à l’École nationale des services vétérinaires (en santé publique vétérinaire).

Et après ?

Exercice de la profession au sein d’un cabinet vétérinaire, dans l’industrie pharmaceutique ou agroalimentaire, dans l’administration (santé publique vétérinaire)…

Les diplômés peuvent parfaire leur formation clinique en 1 an d’internat (accès sur concours) suivi ou non de 3 ans de résidanat.

Autres possibilités : acquérir une spécialisation dans le cadre d’un certificat d’études approfondies vétérinaires (CEAV) en 1 an ou d’un diplôme d’études spécialisées vétérinaire (DESV) en 3 ans, ce dernier donnant droit au titre de spécialiste ; préparer une thèse de doctorat à l’université pour ceux qui visent la recherche.

Les publications de l'Onisep

Classes prépa, collection Dossiers

Parution : octobre 2013

Les métiers auprès des animaux, collection Parcours

Parution : avril 2011

Après le bac, collection Dossiers

 Parution : janvier 2014

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=562820&categorypath=/2/337922/337925/556382/