Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Etudier en Europe > Choisir son cadre d'études

Choisir son cadre d'études

La reconnaissance des diplômes

Publication : mai 2014
Le traité sur l'Union européenne prévoit la libre circulation des citoyens. Celle-ci se traduit notamment par le droit à la formation des jeunes et des étudiants dans les pays de l'Union européenne et les pays signataires de l'accord sur l'Espace économique européen. L'exercice de ce droit à la mobilité est souvent lié à la reconnaissance professionnelle ou académique d'un diplôme acquis dans le pays d'origine ou dans un autre pays européen. Suivez le guide.

etudiant à l'etranger - petites annonces en anglais

La reconnaissance académique consiste à admettre le diplôme délivré par un Etat comme équivalent à celui délivré par un autre Etat. Aucune disposition européenne n'impose cette reconnaissance.

À lire aussi

Sur Onisep.fr

La reconnaissance des diplômes français par une université européenne

Elle permet à un élève ou à un étudiant d'entreprendre ou de poursuivre des études dans un autre État membre de l'Union européenne dans le cadre d'une mobilité individuelle ou d'une mobilité organisée (programmes communautaires ERASMUS+, programmes d'échanges bilatéraux, etc.).

Dans le cas d'une mobilité organisée, la reconnaissance des diplômes est généralement prévue dans les accords d'échange, ou par l'application du système européen d'unités capitalisables (ECTS).

Les États membres de la Communauté européenne et les États parties à l'accord sur l'Espace économique européen ont adhéré aux conventions multilatérales du Conseil de l'Europe concernant :

  • l'accès aux établissements universitaires
  • l'équivalence des périodes d'études
  • la reconnaissance académique des qualifications universitaires et à la convention de la région Europe de l'UNESCO sur la reconnaissance des études et des diplômes relatifs à l'enseignement supérieur dans les États de la région Europe
  • une convention unique Conseil de l'Europe / UNESCO sur la reconnaissance des qualifications relatives à l'enseignement supérieur dans la région européenne

Vous souhaitez étudier ou travailler à l'étranger et faire reconnaitre votre diplôme français... En savoir plus

Adressez-vous également au centre ENIC-NARIC du pays. Pour les pays qui n’ont pas de centre, s’adresser à l’ambassade de France sur place.

La reconnaissance des diplômes étrangers en France

Le centre ENIC-NARIC France est le centre français d’information sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes.

  • Il établit des attestations pour un diplôme(s), des études, une formation obtenu(s) à l'étranger.
  • Il informe sur les procédures à suivre pour exercer une profession réglementée.
  • Il renseigne sur la reconnaissance des diplômes français à l’étranger.

Chaque rectorat possède un service partenaire du NARIC

Poursuite d’études dans l’enseignement supérieur en France.

Pour une inscription en 1er cycle, ou pour poursuivre des études déjà commencées à l’étranger, consulter le site du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Europass : le passeport européen de vos compétences

Le passeport Europass est un dossier qui permet de décrire votre expérience de formation, stage ou emploi à l’étranger. Il accompagne efficacement la mobilité de chacun au sein de l’Union européenne et se compose de documents décrivant les diplômes, les connaissances et les compétences acquis par une personne, que ce soit au cours de sa formation (scolaire, supérieure, professionnelle), de sa vie professionnelle ou lors d’expériences personnelles (activités bénévoles, associatives, communautaires par exemple).

Par leur format, identique dans tous les pays de l’Union européenne, les documents Europass facilitent la compréhension de votre parcours. En savoir plus

Le cadre européen des certifications pour une meilleure lisibilité des diplômes et certifications dans les pays

En Europe, d’un pays à l’autre, les systèmes de certification diffèrent, parfois complètement. Comme il n’est pas question d’homogénéiser tous les systèmes, les ministres européens de la formation professionnelle ont décidé de mettre en place un cadre de référence commun afin de faciliter la comparaison des certifications. L’objectif étant encore et toujours d’encourager la mobilité. En savoir plus

Les publications de l'Onisep

étudier-à-l-étranger (2014)

Étudier  à l'étranger, collection Dossiers

Parution : avril 2014

Haut de page

Vient de paraître