Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Etudier en Europe > Pays d'Europe > Étudier en Allemagne

Étudier en Allemagne

Allemagne : vie étudiante

Publication : avril 2013
Les résidences universitaires sont de très bonne qualité et la colocation est largement pratiquée. Le coût de la vie varie selon les régions. Côté loisirs : festivals Bach ou techno, pistes cyclables ou Berlin plage, il y en a pour tous les goûts.

Devant une bibliothèque Allemande

À lire aussi

Sur le web

Budget

En Allemagne, le niveau de vie est élevé.

Les grandes villes comme Munich, Stuttgart et Frankfurt sont chères et les loyers plus onéreux.

S’installer dans une petite ville est plus intéressant sur le plan financier.

Les trains à grande vitesse sont nombreux et permettent de relier les grands centres entre eux facilement.

Logement

Les services d’accueil des étudiants étrangers, les centres des œuvres universitaires et l'ASTA (organe représentant les étudiants) peuvent aider dans la recherche d’un logement.

Il faut compter, en moyenne, pour l’hébergement : 180 € pour une chambre en cité universitaire, 200 € dans une chambre en colocation, de 200 à 300 € pour une chambre dans une communauté étudiante (ces logements sont très répandus) et à partir de 300 € pour un appartement.

Attention ! Faire sa recherche le plus tôt possible : les places disponibles sont rares.

On peut rechercher des appartements et des chambres d’étudiants à louer en consultant les quotidiens (principalement l’édition du samedi), les journaux étudiants et surtout les panneaux d’affichage de l’université, des restaurants universitaires et des cafétérias.

En cherchant sur Internet, indiquer les agences immobilières spécialisées pour les étudiants, à son moteur de recherche.

Emplois pour étudiants

Deux tiers des étudiants ont un petit job (serveur, baby-sitter, livreur de pizza, veilleur de nuit…).

Les étudiants ressortissants de l’UE ont en principe le droit de travailler sans restriction ni limitation dans le temps.

Le salaire horaire moyen oscille entre 8 et 10 €.

Sécurité sociale et assurances

Les étudiants français bénéficiant de la sécurité sociale française – soit par rattachement à la sécurité sociale de leurs parents, soit par leur propre inscription à la sécurité sociale étudiante – qui se rendent en Allemagne pour une durée limitée peuvent se faire exempter de l’obligation de souscrire une assurance maladie allemande.

Pour cela, ils doivent se munir auprès de leur centre de rattachement français de la carte européenne d’assurance maladie qui sert vis-à-vis de l’université allemande de justificatif d’une couverture sociale suffisante.

Aides financières

Elles sont plus faciles à obtenir si l’on a déjà effectué un parcours universitaire. En dehors des bourses françaises, que l’on peut demander à garder pour effectuer une partie des études en Allemagne :

  • le DAAD fournit le plus important programme de bourses en Allemagne ; la représentation parisienne du DAAD répertorie les bourses attribuées par d’autres organisations ou fondations ;
  • enfin, pour le financement d’un séjour d’études dans le cadre du programme européen Erasmus, s’adresser aux services des relations internationales des établissements fréquentés en France.

Haut de page

Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=460187&categorypath=/2/337922/337925/337928/576064/455864/