Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Etudier en Europe Pays d'Europe Étudier en Autriche

Sommaire du dossier

Étudier en Autriche

Autriche : admission et inscription

publication : 28 mai 2013
Des quotas limitent l’accès des étrangers aux études de médecine et d’odontologie. Dans les universités d’art, un examen est organisé. Une sélection est également opérée à l’entrée des fachhochschulen. L’harmonisation européenne des cursus favorise la reconnaissance des diplômes français, mais chaque établissement reste maître de sa décision.

Autriche principal

Inscription en 1re année d’études

Le baccalauréat permet de s’inscrire à l’entrée en université.

Mais selon la filière envisagée et l’origine scolaire (type de bac) il est nécessaire de passer des épreuves d’admission complémentaires.

Un examen d’entrée est organisé pour les études de vétérinaire, médecine humaine et soins dentaires.

Restriction des admissions pour les études de médecine et de soins dentaires : 75 % des places sont réservées aux détenteurs d’un diplôme de fin d’études autrichiens, 20 % aux détenteurs d’un diplôme d’un autre état membre européen et 5 % aux détenteurs d’un diplôme émanant d’un pays hors UE.

Dans les universités d’art, l’examen d’admission est systématique, mais la possession du baccalauréat n’est pas toujours exigée.

Pour les fachhochschulen, il est nécessaire de posséder un diplôme de fin d’études secondaires et l’entrée est soumise aussi à une sélection.

Se renseigner auprès de chaque école.

Les akademien sont accessibles aux bacheliers le plus souvent après réussite à des tests d’admission,

Périodes d’inscription

  • Pour le semestre d’hiver (WS), qui commence le 1er octobre : avant le 15 juillet.
  • Pour le semestre d’été (SS), qui commence le 1er avril : avant le 15 janvier.

Admission en cours d’études

L’harmonisation européenne des cursus favorise la reconnaissance des diplômes français et allemands. Cette reconnaissance ne s‘applique pas automatiquement, chaque établissement restant souverain dans sa décision.

Pour les BTS et les DUT, c’est à l’étudiant de faire valoir son diplôme avec ses contenus et les résultats obtenus.

Une reconnaissance partielle sera peut-être accordée plus facilement en fachhochschulen, elle le sera très rarement à l’université.

Vérification du niveau de langue (allemand)

La plupart des établissements demanderont de justifier de la connaissance de l’allemand.

Le minimum requis est le niveau B2 ou C1 en allemand, du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

Un diplôme de langue allemande du Goethe Institut ou de l’Österreichiche Sprachdiplom permet de prouver le niveau de connaissances.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Etudier à l'étranger, collection Dossiers
    Etudier à l'étranger
    Etudier à l'étranger
    collection Dossiers
    parution en janvier 2014
    Etudes, stages, missions à l'étranger... Avec près de 40 pays en fiches

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr