Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Etudier en Europe Pays d'Europe Étudier en Pologne

Sommaire du dossier

Étudier en Pologne

Pologne : admission et inscription

publication : 17 avril 2013
Vous devrez constituer un dossier comprenant la traduction en polonais de vos diplômes et des explications détaillées sur le cursus suivi en France. Certaines universités organisent des épreuves d’admission. Les frais d’inscription oscillent entre 2 000 et 14 000 € l’année.

Pologne principale

Admission et inscription en 1re année

L’accès à l’enseignement supérieur se fait avec la matura (équivalent du baccalauréat) ou équivalent.

La connaissance de la langue polonaise est exigée si l’étudiant s'engage dans un parcours en polonais.

Il existe dans certains établissements des années préparatoires en langue polonaise.

Pour un cursus enseigné en anglais, il faudra alors prouver son niveau en anglais (certificats, IELTS, TOEFL...).

Il faut également constituer un dossier avec une traduction de ces diplômes et des explications détaillées sur le contenu de la formation.

Attention ! il n'y a pas de procédure uniforme d'admission. Chaque établissement peut adopter son propre mode de sélection allant de l'examen de dossier jusqu’à des tests ou un véritable concours dans certains cas.

Frais de scolarité

L'étudiant - citoyen d'un pays membre de l'UE - paie les mêmes droits pour les études que les étudiants polonais sauf pour les cours en anglais qui peuvent varier de 4 000 a 8 000 euros pour la majorité des cours et de 9 000 a 14 000 euros pour la médecine.

Il a également droit aux soins médicaux pendant la durée des études et aux réductions dans l'achat des titres de transport.

L'exception concerne toutes les prestations restant à charge du système polonais d'aide sociale, par exemple les bourses sociales (sur le logement par exemple).

Admission en cours d’études

L’harmonisation européenne des cursus favorise la reconnaissance des diplômes (via les ECTS (European Credits Transfer System) : système adopté par les établissements du supérieur. Chaque semestre d'études validé permet d'obtenir des points capitalisables (on peut interrompre, puis reprendre ses études sans perdre le bénéfice des crédits acquis) et transférables (en France, d'un établissement à l'autre, mais aussi en Europe). ECTS ).

Attention, cette reconnaissance ne s‘applique pas automatiquement, chaque établissement (université, école) reste souverain dans sa décision.

Formalités administratives pour légaliser son séjour

Après avoir entrepris vos études, vous devez légaliser votre séjour.

A cette fin, vous devez déposer au bureau du Voivo une demande d'autorisation de séjour.

L'autorisation est délivrée pour la période d'un an et renouvelable pour les années consécutives (jusqu'à la fin des études).

Il faut joindre à la demande des documents confirmant l'inscription (l'attestation de l'établissement), l'assurance-maladie valable et le justificatif de moyens d'existence suffisants.

L'autorisation de séjour donne droit à la recherche et à l'exercice d'un emploi.

Il est recommandé de vous y prendre un an à l'avance.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Etudier à l'étranger, collection Dossiers
    Etudier à l'étranger
    Etudier à l'étranger
    collection Dossiers
    parution en janvier 2014
    Etudes, stages, missions à l'étranger... Avec près de 40 pays en fiches

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr