Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Étudier en Europe Pays d'Europe Étudier en Suisse

Sommaire du dossier

Étudier en Suisse

Suisse : admission et inscription

Publication : 21 mai 2019
Certificat de maturité, immatriculation, législation différente selon le statut cantonal ou fédéral… l’ensemble du processus administratif est long et strict en Suisse. Pour s’assurer une place dans une université, il est nécessaire de s’y prendre longtemps à l’avance.

Suisse principale

À l'université

Pour accéder à l’université en Suisse, il faut être titulaire du bac général avec une moyenne de 12/20 dans la plupart des cas, voire de 14/20 pour les écoles polytechniques de Lausanne et de Zurich. Des conditions de sélection supplémentaires existent dans certains établissements.

L'accès aux hautes écoles supérieures se fait sur dossier, tests et entretiens. Il faut donc anticiper et se renseigner très tôt. La demande d'admission se fait directement auprès de l'établissement choisi. Un certain nombre d'entre eux exige un dépôt de candidature avant le 15 février.

Frais de scolarité

De 1 000 FS (CHF) pour l'université de Genève, la moins chère, à 6 250 FS (CHF) pour l'université de Saint-Gall. La plus chère est l'université de la Suisse italienne (8 000 FS). Pour une haute école, il faut compter autour de 1 300 FS par an. Pour une haute école spécialisée, les frais sont aussi très variables, il faut compter généralement entre 1 000 et 3 000 FS par an.

Les formalités administratives

Une simple carte d'identité ou un passeport suffisent, mais il vous faut demander une autorisation de séjour auprès des autorités cantonales où vous allez résider. Cette autorisation est valable pour toute la Confédération. Il faut prouver qu'on a contracté une assurance maladie et accidents dont la couverture est acceptable.

Les moyens financiers sont reconnus comme suffisants lorsque la personne ne doit pas avoir recours aux prestations de l'aide sociale.

Une autorisation est accordée aux étudiants pour la durée de la formation ou pour 1 an. Elle est ensuite prolongée d'une année à l'autre jusqu'à la fin des études.

L’admission en cours d’études

La mise en place des recommandations de Bologne facilite les équivalences, mais les établissements décident seuls de l’admission finale.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels