Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Filières d'études > Les licences professionnelles > Les licences pro par secteur

La licence pro guide conférencier

Publication : 8 avril 2013

Vous voulez devenir guide conférencier pour un musée, une association ou une collectivité locale ? Les conditions de formation ont changé en 2012. Il faut avoir la licence pro guide conférencier pour se voir délivrer la carte professionnelle. Où se prépare ce diplôme et comment ? Suivez le guide.

La licence pro guide conférencier

Les guides conférenciers ont leur diplôme : la licence pro développement et protection du patrimoine culturel spécialité ou mention guide-conférencier

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Fiche métier : guide conférencier
Fiche secteur : culture et patrimoine
Vidéo : guide conférencier

Licence pro guide conférencier : quel programme ?

La licence professionnelle guide-conférencier apporte une large culture fondée sur la connaissance du patrimoine historique, artistique, littéraire et géographique de la France et de l’Europe. Sur un an, les étudiants suivent des cours d’histoire de la peinture, de l’iconographie religieuse, de l’architecture, de l’urbanisme, des sciences et techniques, des arts de la table, de l’archéologie, des parcs et jardins…

D’un point de vue méthodologique, l’apprentissage comprend la lecture et l’analyse des cartes, des plans et des paysages urbains.

Enfin, la formation propose des clés d’analyse concernant le comportement des touristes français ou étrangers, et des cours pratiques sur l’accueil et l’accompagnement du public, la programmation et la gestion des visites, des circuits, des itinéraires, etc.

Licence pro guide conférencier : pour qui ?

La licence professionnelle développement et protection du patrimoine culturel, spécialité ou mention guide-conférencier, est accessible aux candidats ayant validé un niveau bac+2 :

  • BTS tourisme ;
  • L2 (2ème année de licence) archéologie ;
  • L2 histoire de l’art ;
  • L2 médiation culturelle ;
  • L2 communication ;
  • L2 tourisme-loisirs-accueil-animation ;
  • L2 LEA (langues étrangères appliquées) ;
  • L2 LLCE (langues, littératures et civilisations étrangères)…

Recrutement sur dossier et entretien (voire test selon les universités). Un bon niveau en langues vivantes étrangères est requis, cette licence pro formant aussi les futurs guides interprète.

Licence pro guide conférencier : où la préparer ?

La licence professionnelle développement et protection du patrimoine culturel, spécialité ou mention guide-conférencier, se prépare dans dix universités :

Possibilité de préparer le diplôme par la voie de l’apprentissage, en alternant période de cours et stages sur le terrain, au CFA UTEC Marne-la-Vallée hôtellerie-restauration, tourisme (Émerainville).

Accès à la licence pro guide-conférencier : trois langues au minimum !

« Lors de l’entretien, nous nous assurons que le candidat connaît bien la voie dans laquelle il désire s’engager. Le plus souvent, les titulaires d’un BTS tourisme savent à quoi s’attendre. C’est moins le cas pour les étudiants issus d’un M2 et dont le parcours a été plus sinueux. Le deuxième point sur lequel nous nous attardons, c’est le niveau en langues, extrêmement important. Voilà pourquoi l’entretien se déroule dans les trois langues choisies par le candidat. Le niveau peut avoir été acquis en dehors du cursus scolaire, par un séjour prolongé à l’étranger par exemple. L’essentiel est que le futur guide-conférencier maîtrise les trois langues et qu’il ait envie de communiquer ».

Anne-Marie Callet-Bianco, responsable de la licence pro guide-conférencier, université d’Angers

Les publications de l'Onisep

Les métiers de la culture et du patrimoine

 Les métiers de la culture et du patrimoine, collection Parcours

Parution : octobre 2012

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=622755&categorypath=/2/337922/337925/337927/639427/639340/