Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Organisation des études supérieures CPGE - FILIERES Les prépas littéraires

Sommaire du dossier

Les prépas littéraires

La prépa ENS lettres (1re année)

publication : 11 octobre 2017
Commune à tous les étudiants de prépa ENS lettres, passionnés de littérature, de sciences humaines et de langues, la 1re année lettres est une année charnière avant de s'orienter vers une 2e année lettres : Ulm ou Lyon. Une centaine de lycées proposent cette prépa dite "hypokhâgne".

Prépa Lettre 1e année

Quels bacheliers en prépa Lettres ?

La 1re année lettres recrute des bacheliers généraux aimant les études littéraires et présentant un bon niveau depuis la classe de première dans l'ensemble des matières (français, philosophie, histoire-géo, langues).

La maîtrise d'une langue ancienne (latin/grec) n'est pas demandée. Les L représentent 63 % des effectifs, les ES 19 %, les S 15 %.

Profil souhaité : qualités d'expression et de synthèse.

Organisation des études

À raison de 28 à 32 heures de cours par semaine en moyenne, la 1re année lettres dite "hypokhâgne" ou "Lettres supérieures" est commune à tous les élèves de la voie ENS lettres. Ces derniers opteront en fin d'année pour la prépa (lettres Ulm ou lettres Lyon) qu'ils souhaitent préparer l'année suivante.

Attention, tous les lycées ne proposent pas les 2 filières : lettres Ulm ou lettres Lyon, ni tous les enseignements de spécialité (les options art notamment sont peu implantées).

Au programme d'hypokhâgne

Français, histoire, philosophie, langues étrangères ou anciennes, géographie, EPS (éducation physique et sportive)... Avec un enseignement généraliste, la 1re année lettres propose un programme à la fois dense et varié.Une langue ancienne (latin ou grec) est obligatoire, mais un cours pour grand débutant est proposé.

Cette pluridisciplinarité permet aux élèves de vérifier leurs aptitudes et leurs goûts avant de se spécialiser en 2e année. Un moyen aussi pour les étudiants venus d'horizons divers (L, ES et S) d'homogénéiser leurs connaissances et de se remettre à niveau.

L'étudiant doit choisir un ou deux enseignements optionnels. Sans être déterminant pour l'orientation vers une spécialité de 2e année, ce choix doit être cohérent par rapport au projet.

Voir les horaires hebdomadaires 

Cliquez sur le tableau pour zoomer

 

Et après l'hypokhâgne ?

En fin de 1re année, la majorité des étudiants continue en 2e année lettres, dite "khâgne": 37 % s'inscrivent en prépa Ulm et 63 % en prépa Lyon.

Ceux qui arrêtent (34% des élèves de 1re année) rejoignent une autre formation:

  • Université, cursus licence, grâce à la validation des crédits ECTS (European Credits Transfer System) : système adopté par les établissements du supérieur. Chaque semestre d'études validé permet d'obtenir des points capitalisables (on peut interrompre, puis reprendre ses études sans perdre le bénéfice des crédits acquis) et transférables (en France, d'un établissement à l'autre, mais aussi en Europe). ECTS .
  • IEP (Institut d'études politiques), accessible sur concours
Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr