Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Organisation des études supérieures Les licences Droit, économie et gestion

Quel bac pour faire du droit ?

publication : 30 mai 2016
À la question : "quel bac convient le mieux aux études juridiques ?", les statistiques apportent une première réponse. En moyenne, le taux de réussite en L1 droit se situe autour de 60 % pour les bacheliers généraux. Les bacheliers techno et pro rencontrent davantage de difficultés. Si chaque série fait valoir ses atouts, l'essentiel est de fournir un travail régulier et soutenu.

Quel bac pour faire du droit ?

Un droit tout nouveau !

Première "surprise" pour les étudiants de 1re année : les connaissances à acquérir ne se raccrochent à aucun des enseignements reçus au lycée.

Proposé aux élèves de terminale L (littéraire), l'enseignement "Droit et grands enjeux du monde contemporain" constitue une première initiation au droit. Mais cette découverte de la discipline juridique ne doit pas être considérée comme une préparation au programme de la 1re année de licence.

Le droit nécessite l'acquisition d'une technique, d'un nouveau langage (vocabulaire, notions de droit...). Et dans ce domaine, les bacheliers généraux sont les mieux armés.

Les bacheliers technologiques et les bacheliers professionnels passent très rarement le cap de la 1re année. Les notions de droit abordées (en STMG notamment) ont peu de rapport avec les enseignements de licence.

À chacun ses atouts

Matière plus littéraire que scientifique, le droit nécessite d'être à l'aise avec la dissertation et l'argumentation. Un exercice a priori plus naturel pour des bacheliers habitués aux cours de philosophie.

Toutefois, les bacheliers ES qui sont familiers des exercices d'analyse et de synthèse s'en sortent très bien. Leurs atouts ? Une bonne expression écrite et orale, un intérêt pour l'histoire (présente à travers les cours d'histoire du droit notamment).

Quant aux bacheliers S, qui rencontrent parfois des difficultés avec la rédaction, ils s'appuient sur un travail méthodique et régulier très efficace.

Apprendre à travailler seul

Pour Flore Poughon, jeune juriste, la série du bac n'est pas le facteur essentiel dans la réussite. Gérer le fossé entre le lycée et l'université reste la première difficulté. "Il faut rapidement devenir autonome, apprendre à travailler seul, à prendre des notes, à comprendre, à synthétiser et à retranscrire", constate Flore, qui insiste sur l'importance "d'apprendre à travailler très régulièrement, en tenant ses cours à jour et en effectuant un travail de préparation pour les travaux dirigés". Une méthode payante.

Marc, étudiant en 1re année de droit à l'université : du lycée à la fac, gérer son temps

 

"En licence de droit, l'expression écrite et orale compte, de même qu'un intérêt pour l'histoire, présente à travers les cours d'histoire du droit notamment. Chaque profil a ses atouts pour réussir dans cette discipline et peut rencontrer des obstacles liées à certaines lacunes. Un exemple : par rapport aux bacheliers L et ES, les bacheliers S peuvent avoir plus de difficultés avec la rédaction et le fait d'expliciter des concepts. Mais ils compensent très souvent par un travail méthodique et régulier qui porte rapidement ses fruits. Ils obtiennent généralement de très bons résultats, et s'en sortent aussi bien que les littéraires, parfois moins bons en méthodologie ou sachant moins bien organiser leur pensée". Jean-Jacques Clère, responsable de la licence de droit à l'université de Bourgogne (Dijon).

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de la justice, collection Parcours
    Les métiers de la justice
    Les métiers de la justice
    collection Parcours
    parution en octobre 2015
    Dans ce numéro : de nombreuses formations s'appuyant le plus souvent sur un cursus initial en droit. Des métiers répertoriés en quatre grandes familles
    Les métiers du droit, collection Parcours
    Les métiers du droit
    Les métiers du droit
    collection Parcours
    parution en octobre 2016
    Les professionnels du droit exercent dans de nombreux domaines. Près de 30 métiers sont présentés avec les filières d'études et les concours spécifiques au secteur.
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr