Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Organisation des études supérieures Les licences Sciences, technologie ou santé

Licence de biologie : cap sur les sciences du vivant

publication : 2 février 2017
Objectif des licences de biologie à la fac : explorer le vivant à toutes les échelles. Elles constituent souvent le premier pas d'études longues débouchant sur des secteurs tels que l'enseignement, la communication scientifique, la pharmacie, la santé, l'agroalimentaire et l'environnement. La spécialisation est progressive, après une entrée en matière pluridisciplinaire.

Licence de biologie : étudier le vivant à toutes les échelles

Quel accès en licence de biologie ?

En L1 : priorité aux bacheliers S. Quelques universités proposent une année de mise à niveau en sciences pour les bacheliers technologiques STL ou STI2D, et pour les bacheliers ES et L.

En L2 ou L3 (en fonction du dossier) : après la PACES (1re année commune aux études de santé), une prépa scientifique, certains BTS ou DUT du domaine (BTS biotechnologie, bio-analyses et contrôles, BTSA Anabiotec, DUT chimie, génie biologique, etc.).

Au programme de la licence de biologie

Un portail scientifique à l'entrée

De nombreuses universités font débuter leur licence de biologie par un ou plusieurs portail(s) pluridisciplinaire(s). Un portail "biologie, géosciences, chimie", par exemple, associera une part importante d'enseignements dans ces trois disciplines. Il comportera généralement des enseignements de physique, de mathématiques et d'informatique dans la continuité du bac scientifique.

Pendant 1 ou 2 semestres, parfois jusqu'à 4, l'étudiant acquiert donc une large culture scientifique et a la possibilité de tester ses préférences avant de s'engager plus avant dans l'une des mentions du portail.

Témoignage : S'ouvrir aux autres disciplines

"Les débuts en licence peuvent s'avérer déstabilisants, car on approfondit des notions abordées au lycée, mais avec une méthode d'apprentissage différente. Comme la recherche est au coeur des études universitaires, ce ne sont plus seulement les connaissances pures qui comptent mais la démarche qui conduit au résultat, rarement définitif. L'erreur fréquente des étudiants est de compartimenter les disciplines et d'ignorer les sciences non biologiques, alors que les phénomènes de la vie répondent aux lois de la physique et de la chimie et que les mathématiques sont indispensables pour la modélisation des phénomènes biologiques."

Morgane Locker, responsable de la licence de biologie à l'université Paris-Sud

Au cœur des sciences du vivant

Après un tronc commun fondamental, la biologie est subdivisée en sous-disciplines qui explorent chacune le vivant à une échelle plus ou moins resserrée, plus ou moins centrée sur l'homme ou sur l'ensemble des organismes vivants (animaux, végétaux, levures...) : biologie animale et végétale, biologie cellulaire et moléculaire, biologie du développement, biologie humaine et génétique, physiologie végétale et animale, immunologie, écologie, biologie structurale et biochimie...

Les cours magistraux en amphi alternent avec des TP (travaux pratiques) en laboratoire et en petits groupes, qui représentent environ un 1/3 de la formation. Les étudiants réalisent par exemple des cultures in vitro en laboratoire, des dissections... Ils apprennent également la méthodologie de la discipline : analyse de graphiques, de données ; rédaction scientifique de comptes-rendus ou rapports ; dessins d'observation ; acquisition des techniques et outils (microscope, par exemple).

Témoignage : Tronc commun, tracer son projet professionnel

"Le tronc commun en 1re et 2e années de licence (L1 et L2) permet de découvrir les différentes applications générales de la biologie. Les étudiants doivent ensuite choisir l'une des spécialisations de L3 ou bifurquer vers une licence pro. C'est pourquoi nous leur proposons dès la L1 une UE (unité d'enseignement) obligatoire intitulée 'projet professionnel'. Cette enseignement aide nos étudiants à se positionner pour ensuite construire un parcours de formation après la L2 en cohérence avec leur projet."

Morgane Locker, responsable de la licence de biologie à l'université Paris-Sud

Les autres matières au programme

Parmi les enseignements scientifiques pluridisciplinaires, on compte la physique, la chimie, les géosciences... Les mathématiques et l'informatique sont enseignées en tant qu'outils pour le biologiste, utiles par exemple pour le traitement des données et la modélisation. S'ajoute de l'anglais général et scientifique.

Les orientations possibles

Différentes orientations sont déclinées, généralement à partir de la L3, à choisir selon son projet professionnel et le master visé. Parmi elles :

  • biologie cellulaire et moléculaire : étude du vivant à l'échelle microscopique (de la molécule à la cellule). Pour s'orienter vers les métiers en lien avec la recherche dans l'agroalimentaire ou la pharmacologie ;
  • biologie humaine et génétique : étude de la génétique et de la physiologie humaine (fonctionnement des tissus, organes et systèmes respiratoire, circulatoire, digestif...). Formation progressive à la recherche dans le domaine de la santé ;
  • biologie des populations et des écosystèmes  : études de l'écologie, de la faune et de la flore, de la génétique des populations... Pour ceux qui envisagent de devenir biologiste en environnement ;
  • biologie générale et fondamentale : ce cursus est le plus adapté pour les étudiants qui visent une carrière dans l'enseignement ;
  • biotechnologies : étude de l'utilisation des ressources du vivant (tissus, cellules, protéines, gènes...) à des fins médicales ou industrielles. Débouchés multiples dans la bio-industrie : santé, agroalimentaire, environnement et agronomie ;
  • biologie et agroalimentaire : microbiologie, biotechnologie végétale, biochimie et chimie organique constituent les principaux outils de la production et de la recherche dans le domaine alimentaire. Débouchés en recherche et en développement dans le secteur de l'agroalimentaire ;
  • biologie et chimie : parcours bi-disciplinaire permettant une poursuite d'études en master de biologie appliquée à la santé, aux sciences végétales, à l'industrie pharmaceutique et à l'agroalimentaire... ;
  • biologie et environnement : ces parcours associent les observations et mesures de terrain, l'expérimentation et la modélisation. Certaines disciplines y sont plus spécifiquement approfondies : géochimie, hydrologie, chimie de l'eau physiologie animale et végétale...

À noter : quelques L3 proposent un parcours professionnalisant qui permettent, par des enseignements spécialisés et un stage, une insertion sur le marché du travail au niveau technicien supérieur ou assistant ingénieur.

Et après ?

Licence pro. Après la L2, il est possible d'intégrer, sur dossier, une licence professionnelle en 1 an pour devenir technicien biologiste dans un secteur d'activité précis (laboratoire de recherche, industrie pharmaceutique...).

Master. Après la L3, la majorité des étudiants poursuit en master, à choisir en fonction de son parcours antérieur et de son projet professionnel.

Pour préparer les concours du professorat des écoles ou du secondaire, comme le CAPES sciences de la vie et de la Terre, l'Agrégation sciences de la vie, de la Terre et de l'Univers..., il faut s'inscrire en master MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation).

Écoles. À différents niveaux, il est également possible d'intégrer une école de kinésithérapie, une école d'ingénieurs (généraliste ou spécialisée dans les biotechnologies ou l'agronomie) ou les ENV (écoles nationales vétérinaires). Selon les écoles, le recrutement s'effectue sur concours communs ou sur titre (dossier et entretien). Plusieurs universités proposent des parcours renforcés préparant à ces concours.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • études
  • Les métiers de la biologie, collection Parcours
    Les métiers de la biologie
    Les métiers de la biologie
    collection Parcours
    parution en février 2016
    Pour s'informer sur les métiers de la biologie, les sciences du vivant. Toutes les formations du bac + 2 au bac + 8 ou plus
  • Après le bac, collection Dossiers
    Après le bac
    Après le bac
    collection Dossiers
    parution en décembre 2016
    Toutes les filières de formation : BTS, DUT, licences, prépas, écoles. Des formations répertoriées par domaines
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr