Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études La filière expertise comptable

Sommaire du dossier

La filière expertise comptable

Le diplôme d’expertise-comptable (DEC) : Bac +8

publication : 11 mars 2015
Ultime diplôme de la filière, le diplôme d’expertise comptable (DEC) se décroche à bac+8 et permet d’occuper des postes à responsabilités.

Le diplôme d’expertise-comptable (DEC) : Bac +8

Pour quels diplômés ?

Le stage de 3 ans, préalable au diplôme d’expertise comptable est ouvert aux titulaires du DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et gestion) : en 2 ans après un diplôme de comptabilité et gestion (DCG). Diplôme spécifique de la filière comptable, donnant le grade de master. DSCG et du CAFCAC (certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes) : certificat permettant aux personnes n'étant pas experts-comptables d'assurer des missions d'audit légal. CAFCAC (certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes).

Il est aussi accessible aux candidats détenant au moins quatre épreuves du DSCG par examen ou dispense. C’est le cas, notamment, du master comptabilité, contrôle, audit (master CCA). Ils doivent alors obtenir la totalité du DSCG dans les deux premières années de stage.

Au programme du DEC : expert-comptable stagiaire

Pour s’inscrire aux épreuves du DEC, il faut avoir réalisé un stage de 3 ans en cabinet d’expertise comptable. Rémunéré, celui-ci permet de découvrir toutes les facettes d’un métier très règlementé et soumis à une déontologie.

Quelques modules de formation, en instituts privés, complètent la préparation au DEC.

Parallèlement, le stagiaire rédige un mémoire sur un thème de son choix.

Les épreuves de l’examen final  

À l’issue du stage de 3 ans, il faut réussir 3 épreuves  :

  • QCM sur la réglementation professionnelle et la déontologie
  • cas pratique de révision des comptes
  • soutenance de mémoire.

 Deux sessions d’examen : en mai et en novembre.

Pour quels métiers ?

Le titulaire du diplôme devient expert/e-comptable. Il peut exercer en cabinet et s’inscrire pour être commissaire aux comptes. Environ la moitié des titulaires du DEC occupent des postes de cadres dans les directions comptables et financières des entreprises.

Devenir commissaire aux comptes

Pour exercer la profession de commissaire aux comptes, deux voies existent :

→ Les titulaires du DEC ayant effectué au moins 2 des 3 années de leur stage chez un commissaire aux comptes habilité à recevoir des stagiaires, accèdent au métier après inscription auprès d’une cour d’appel.

→ sinon, il faut réussir les épreuves du certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes (CAFCAC) qui se prépare après un stage de 3 ans similaire à celui de l’expertise comptable.

Selon les nouvelles dispositions de 2013, peuvent s’inscrire au stage les titulaires du DSCG ou d’un master. Les étudiants ayant obtenu un master hors du domaine comptable (école d’ingénieurs, filières scientifiques à l’université…), doivent valider au préalable un certificat préparatoire. Ce nouveau CAFCAC leur facilite les passerelles vers le DEC.

Vidéo : l'expert-comptable

 

 

L'expert-comptable ne se contente pas d'arrêter des comptes exacts. Il conseille les entreprises et favorise leur développement. Gestion, finance, fiscalité, organisation, informatique... tous les rouages de l'entreprise l'intéressent.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de la comptabilité et de la gestion, collection Parcours
    Les métiers de la comptabilité et de la gestion
    Les métiers de la comptabilité et de la gestion
    collection Parcours
    parution en février 2017
    Les métiers de la comptabilité, de la gestion et des ressources humaines sont décryptés. Avec les nombreuses filières d'études
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels