Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études La filière expertise comptable

Sommaire du dossier

La filière expertise comptable

Le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) : Bac +3

publication : 6 mars 2015
Premier jalon de la filière expert-comptable, le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) se prépare en 3 ans et est reconnu au grade licence. Il ouvre un accès direct au monde professionnel mais permet aussi de prolonger son cursus.

Le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) : Bac +3

Pour quels diplômés ?

Accès sélectif en 1re année pour les bacheliers STMG, ES et S.
Les titulaires du  BTS CG ou du  DUT GEA (en particulier option comptable et financière) peuvent être admis directement en 2e année de DCG (diplôme de comptabilité et gestion) : en 3 ans après le bac. Diplôme spécifique de la filière comptable, donnant le grade de licence. DCG et sont dispensés de certaines épreuves. Certains diplômes nationaux de master en comptabilité donnent, par dispense, la totalité du DCG.

Au programme : une découverte progressive mais bien concrète

La formation dure 3 ans. Le programme entre d’emblée dans le concret et les semaines sont chargées : environ 30 heures de cours hebdomadaires. C’est un modèle proche de celui des classes préparatoires des grandes écoles.

En droit, la 1re année est consacrée à une introduction générale. Le droit fiscal, plus précis, ainsi que le droit des sociétés sont abordés en 2e année. La découverte de la comptabilité est progressive et donne lieu à beaucoup d’exercices pratiques. En économie, l’approche des grandes théories peut sembler abstraite et l’évaluation sous forme de dissertation ardue. C’est là que les élèves rencontrent le plus de difficultés. L’anglais est le 4e axe de la formation.

Un stage d’au moins 8 semaines en cabinet d’expertise comptable ou en entreprise donne lieu à un rapport de stage. Des établissements proposent une formation en apprentissage sur une partie du cursus.

Les examens en DCG : un système de validation particulier

Le système de validation est particulier. Le DCG s’obtient lorsque l’on a, au minimum, 10 de moyenne générale à 13 épreuves que le candidat présente dans l’ordre qu’il veut. Chaque année, il passe à 4 ou 5 épreuves écrites. Le passage dans l’année supérieure n’est pas conditionné par la validation des épreuves. Les unités d’enseignement (UE) sont validées sans limitation de durée. Les épreuves sont organisées au niveau national, une fois par an. Cette liste indique l’ordre conseillé par les lycées :

 

 

Et après le DCG, quelle poursuite d’études ?

Les diplômés peuvent continuer dans la filière et décrocher le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et gestion) : en 2 ans après un diplôme de comptabilité et gestion (DCG). Diplôme spécifique de la filière comptable, donnant le grade de master. DSCG ( diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), étape vers le DEC (diplôme d’expertise comptable). Ou ils peuvent poursuivre vers un diplôme national de master à l'université notamment le master comptabilité, contrôle, audit (CCA) ou vers un diplôme supérieur d' école de commerce.

 

Pour quels métiers ?

Avec le DCG, on peut devenir notamment comptable en entreprise, contrôleur/euse de gestion junior, gestionnaire de paie, collaborateur de cabinet d’expertise comptable et/ou de commissariat aux comptes.

 

Ma première année en DCG (diplôme de comptabilité et de gestion)

Juché sur les hauteurs de Sèvres, le lycée Jean-Pierre Vernant ne se laisse pas atteindre sans effort. Mais le jeu en vaut la chandelle si l’on en croit Eliana, Joy et Lucas. Tous les trois y sont élèves en 1e année de DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), un diplôme qui se prépare en 3 ans après le bac. De leur choix d’orientation à leur futur projet, focus sur une journée de classe presque ordinaire. Lire l'article.

 

Témoignage : Un menu copieux

Ce ne sont pas des études compliquées mais pléthoriques ! Il y a beaucoup de choses à apprendre en DCG. En droit par exemple, les mots sont importants. Sans un travail régulier de mémorisation, impossible d’être rigoureux. Idem en comptabilité. Mais la formation étant très encadrée, nous obtenons d’excellents résultats. Les étudiants ont des définitions à connaître par cœur toutes les semaines dans différentes matières avec interrogations écrites. L’autre défi pour les professeurs est de les familiariser avec la comptabilité alors qu’ils ne connaissent pas l’entreprise. Pour les y aider, nous avons eu l’idée de les faire participer à un tournoi de gestion assez tôt en 1re année. Un moyen de leur donner envie de rentrer dans les documents comptables. Nous organisons aussi des visites d’entreprises.

Claude Alazard, professeure en classes préparatoires au DCG, lycée Jean-Pierre Vernant, Sèvres

 

 

 

 

VIDEO En quoi consiste le DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) ?
Isabelle Chedaneau, professeur en classe préparatoire au Diplôme de comptabilité et de gestion, répond aux questions de lycéens sur les formations de la filière Economie-Gestion-Commerce dans l'enseignement supérieur.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de la comptabilité et de la gestion, collection Parcours
    Les métiers de la comptabilité et de la gestion
    Les métiers de la comptabilité et de la gestion
    collection Parcours
    parution en février 2017
    Les métiers de la comptabilité, de la gestion et des ressources humaines sont décryptés. Avec les nombreuses filières d'études
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels