Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études La formation des enseignants

Masters MEEF : les formations des futurs enseignants ou personnels de l'éducation

publication : 3 octobre 2013

Professeur des écoles, enseignant en collège et lycée, conseiller principal d’éducation, formateur… ces métiers nécessitent des connaissances spécifiques, et une préparation adaptée au concours. C’est l’objectif des 4 mentions du master MEEF "métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation", proposés en 2 ans après la licence au sein des ESPE (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation). Leur vocation ? Préparer les étudiants aux différents métiers de l’enseignement et de la formation, en mettant l’accent sur les compétences indispensables à chacun pour exercer la profession choisie. Zoom sur ces quatre mentions.

Enseignant_tableau_numérique©Laurence Prat _ Onisep

Les 4 mentions du master MEEF

Spécialement dédiés à la formation des enseignants et des personnels d’éducation, les masters MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) se déclinent en quatre mentions, formant chacune à une profession, voire à plusieurs.

Un double objectif : permettre l’acquisition des savoirs disciplinaires indispensables pour les enseigner et les transmettre aux élèves. Dispenser une culture professionnelle commune à l’exercice des différents métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (gestion d’une classe, prise en compte de la diversité des publics, etc.).

Organisation des études : les 2 années de formation combinent des enseignements théoriques, des cours centrés sur la pratique professionnelle et une expérience de terrain. En 1re année (M1), cette dernière prend la forme de stage d’observation et de pratique accompagnée. En fin de M1, les candidats passent les concours de recrutement. Année d’alternance, le M2 permet à l’étudiant de poursuivre sa formation théorique, tout en effectuant un stage en responsabilité en établissement (un mi-temps, rémunéré temps plein), avec le statut de fonctionnaire stagiaire.

À noter : aucun concours ne correspond à la mention "pratique et ingénierie de la formation", qui concerne les métiers liés au secteur de la formation au sens large. 

Au sein de chaque mention, les académies proposent une offre de formation assez large afin de répondre à des orientations professionnelles et des débouchés spécifiques… Au-delà des parcours disciplinaires (anglais ou mathématiques par exemple), des parcours de spécialité sont proposés. Quelques exemples : "Professorat des écoles bilingues"(Amiens), "métiers de l'enseignement en Lettres, histoire et géographie" (Créteil), "Encadrement de missions éducatives et sociales", etc.

Master MEEF 1er degré

Pour quels métiers ? Professeurs des écoles.

Pour quels profils ? De préférence les titulaires d’une licence en lettres, en sciences humaines, en sciences, sciences de l’éducation, mais d’autres mentions conviennent, sous réserve d’un bon niveau général, notamment en français et en mathématiques.

→ Programme : apprendre à encadrer une classe de maternelle ou d’élémentaire.

Un volet important est réservé aux savoirs correspondant au programme du primaire (français, apprentissage de la lecture ; mathématiques ; histoire, géographie, etc.).

Des UE (Unités d’enseignement) sont centrées sur les contextes d’exercice du métier pour permettent aux futurs professeurs des écoles de connaitre en profondeur l’institution scolaire et de mieux cerner les problématiques de l’élève en situation d’apprentissage. Les étudiants sont par exemple sensibilisés à la prise en charge des élèves à besoins particuliers, à la diversité des publics, à la prévention de la violence à l’école, à la gestion de la classe, etc. Le cursus de master comprend également des UE de langue vivante. En M1, la formation comprend des stages d’observation et de pratique accompagnée en école (4 à 6 semaines).

L’année de M1 permet également aux étudiants de se préparer aux épreuves écrites et orales du concours, qu’ils présentent en fin de M1.

Les lauréats qui valident leur M1 intègrent le M2 en tant que fonctionnaires stagiaires. Ils effectuent un stage en responsabilité, en établissement, équivalent à un mi-temps et rémunéré.

 

Master MEEF 2nd degré

Pour quels métiers ? Les enseignants du secondaire : professeurs en collège et lycée (général, professionnel ou technologique) dans une ou plusieurs disciplines et les professeurs-documentalistes..

Pour quels profils ? En M1, pour les titulaires d’une licence dans un domaine plus ou moins proche de la discipline visée ou ayant suivi un parcours « documentation » en licence. Pour le 2nd degré, la palette de spécialités est large et couvre les matières générales comme le français, les langues, l’histoire, les mathématiques, l’EPS, etc. Ainsi que des matières plus spécifiques enseignées au lycée professionnel (arts appliqués, génie civil, par exemple).

→ Programme : apprendre à enseigner une discipline au collège ou au lycée

La formation s’articule autour de "blocs" complémentaires axés sur les savoirs disciplinaires indispensables (en anglais, en histoire, en mathématiques, par exemple) et sur l’acquisition de compétences didactiques propres au métier d’enseignant. En M1 comme en M2, les étudiants sont sensibilisés, à travers des UE, au contexte d’exercice du métier : prise en compte de la diversité des publics, gestion de classe, prévention de la violence scolaire, etc.

Centrée sur la formation disciplinaire, l’année de M1 permet notamment la préparation des épreuves du concours (épreuves écrites et orales) qui se déroulent en fin d’année. Elle inclut un stage d’observation et un stage de pratique accompagnée (de 3 à 6 semaines selon les ESPE).

Autre dimension : des travaux de recherche sur des problématiques d’enseignement.

En M2, année d’alternance, l’étudiant poursuit sa formation théorique, tout en effectuant un stage en responsabilité, à mi-temps, avec le statut de fonctionnaire stagiaire (9 heures par semaine, rémunéré à temps plein). Rédaction d’un mémoire sur un objet professionnel.

 

  Master MEEF encadrement éducatif 

Pour quel métier ? Conseiller principal d’éducation

Pour quels profils ? Les titulaires d’une licence générale, d’un M1 ou d’un M2 en sciences humaines ou dans d’autres mentions.

→ Programme : une méthodologie pour accompagner la scolarité des élèves

La formation s’appuie principalement sur des enseignements en lien direct avec les problématiques rencontrées par les CPE (conseillers principaux d’éducation).

En M1, les étudiants suivent des UE de connaissances fondamentales (approche socio-historique du système éducatif, l’école et les familles, les politiques éducatives…).Un autre volume d’enseignements concerne l’action éducative et la vie scolaire, avec des UE sur le métier de CPE, par exemple. La formation aux TICE et aux langues étrangères est inclue.

La formation comprend également un stage groupé, au semestre 2, ainsi qu’une UE d’initiation à la recherche, en lien avec des problématiques de l’école. Au S3, les étudiants abordent la connaissance des publics spécifiques, et une autre UE intitulée savoirs et compétences professionnelles permet une préparation à la conduite de projet, au management d’équipe, etc.

Autre volet, en M1 : la préparation à la méthodologie des épreuves écrites et orales des concours. En fin de M1, les candidats passent le concours. Le M2 est une année d’alternance avec un stage en responsabilité à mi-temps, en établissement scolaire, avec le statut de fonctionnaire stagiaire.

 

Master MEEF mention pratiques et ingénierie de la formation

Pour quels métiers ? Les métiers de la formation dans les domaines de l’ingénierie de la formation et la formation de formateurs : formateur de formateurs ou de professionnels (formation initiale ou continue), responsable et coordinateur pédagogique, consultant en formation, chefs de projets, animateurs territoriaux, etc.

Pour quel profil ? Les étudiants inscrits en formation initiale, ainsi que les personnes en reprise d’études. Exemples de profils en formation initiale : les titulaires d’une licence de sciences de l’éducation avec un parcours « formation de formateurs », les titulaires d’un master 1 ou 2 disciplinaire. Enfin, les enseignants du second degré qui souhaitent faire évoluer leur carrière.

→ Programme : faire évoluer les pratiques de formation

Au sein de cette mention, les étudiants doivent choisir un parcours adapté à leur projet professionnel. Le contenu des formations varie d’un domaine de spécialité à un autre, en fonction des débouchés et des métiers visés.

L’ESPE de Créteil propose par exemple un parcours "formation de formateurs et conseil en formation". L’objectif est de former des professionnels et des chercheurs capables de développer des compétences centrées sur l’élaboration, la mise en œuvre, le développement et l’évaluation des politiques et des dispositifs de formation. Toujours à Créteil, un autre parcours prépare les étudiants à une expertise dans le domaine de la formation aux métiers de l’enseignement, du travail social, de l’animation socio-éducative, du médico-social, de la formation professionnelle, etc. Enfin, dernier exemple de parcours proposé à Créteil : "scolarisation des élèves à besoins spécifiques"

De son côté, l’ESPE de Bordeaux propose, entre autres, un parcours "Enseignant, Formateur dans le monde associatif et économique".

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

An Error Occurred: Internal Server Error

Oops! An Error Occurred

The server returned a "500 Internal Server Error".

Something is broken. Please let us know what you were doing when this error occurred. We will fix it as soon as possible. Sorry for any inconvenience caused.