Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études Les écoles d'art

Sommaire du dossier

Dossier : les écoles d'art

Quiz spécial études d’art

publication : 13 novembre 2017
Les lycéens sont nombreux à envisager des études artistiques. Synonymes de créativité et d’autonomie, les formations en art n’échappent pas aux idées reçues. Accès, durée d’études, niveau d’exigence, débouchés… Testez vos connaissances en répondant au quiz spécial études d’art.

QUIZ spécial université : les vraies-fausses idées sur la fac

"C’est facile d’entrer en école d’art, si on est bon en dessin."

Vrai Faux

Faux. Très sélectives, les écoles d’art recrutent sur dossier de travaux artistiques et épreuves plastiques. Savoir dessiner est certes  un atout, mais la personnalité du candidat compte autant que son coup de crayon. L’entretien avec le jury est donc déterminant.

"Je peux faire des études artistiques avec n’importe quel bac."

Vrai Faux

Vrai et faux. Les écoles d’art ne recrutent pas leurs élèves sur un profil particulier de bac. En revanche, les BTS des arts appliqués, comme les DMA, n’admettent directement que les bacheliers STD2A. Les autres doivent passer par une année de mise à niveau en arts appliqués (Manaa).

"Toutes les écoles d’art se valent."

Vrai Faux

Faux. Les formations en art sont nombreuses et de qualité disparate. Les écoles publiques délivrent des diplômes nationaux (DSAA, DNSEP) ou d’écoles (Ensad, Ensci) conférant le grade de master (bac+5). Du côté du privé, certaines écoles sont reconnues par l’État. Leur diplôme est parfois inscrit au RNCP, ce qui atteste le niveau de qualification professionnel atteint (bac+2, bac+3 ou 4, plus rarement bac+5). Certaines formations disposent d’une reconnaissance par la profession (auprès du CFAI par exemple pour l’architecture intérieure, ou de l’APCI pour le design industriel).

" Les études d’art, ça coûte cher."

Vrai Faux

Vrai et faux. Cela dépend des écoles. Dans les lycées publics préparant au BTS, les cours sont gratuits. Dans les écoles d’art publiques (beaux-arts, écoles nationales supérieures d’art), prévoir de 300 à 600 € par année d’études selon le diplôme préparé. Et autour de 200 € pour l’université. Dans le privé, les frais annuels de scolarité vont de 3 000 à 10 000 €. S’y ajoutent, dans tous les cas, les frais d’achat des fournitures : 500 €.

"On bosse pas trop en BTS arts appliqués."

Vrai Faux

Faux. Le programme prévoit 30 heures/semaine, mais, le travail à la maison est important. Les élèves doivent beaucoup pratiquer après les cours pour acquérir les différentes techniques d’expression plastique, rendre régulièrement des travaux personnels, participer à des projets collectifs, et se former le regard en allant aux expos. Sans compter les stages : 4 à 6 semaines/an.

"J’ai plus de chance au concours, si je fais une prépa artistique."

Vrai Faux

Vrai et Faux. Il est possible d’intégrer une école d’art directement après le bac, avec un book soigné et un projet solide.Cela arrive chaque année, même dans les plus grandes écoles (Arts-Déco, Ensci).Mais, si vous n’avez jamais pris de cours de dessin ou bien suivi une option art au lycée, vos chances de réussite sont infimes. En ce cas, l’année préparatoire vous donnera les bases techniques et la culture artistique requise.

"Les beaux-arts, c’est moins exigeant."

Vrai Faux

Faux. Les écoles des beaux-arts recrutent sur concours. Et les formations qu’elles proposent sont très denses. Le 1er cycle menant au DNA (3 ans) alterne cours, ateliers, workshops, séminaires et projets personnels. Le 2e cycle menant au DNSEP (2 ans) prévoit le développement d’un projet artistique et la rédaction d’un mémoire. Le passage du DNA au DNSEP n’est pas automatique. Il dépend des résultats obtenus.

"On peut étudier l’art à l’université."

Vrai Faux

Vrai. L’université propose plusieurs filières artistiques. Arts plastiques, arts du spectacle, musicologie, les études commencent par la licence générale (3 ans) et se poursuivent en master (2 ans). Précision importante : l’enseignement à la fac est plus théorique que pratique. Les cours privilégient l’histoire des arts (étude des œuvres et des courants artistiques) et l’esthétique. Quelques spécialisations en design numérique, conception d’emballage, design d’objet sont proposées en licence pro ou en master pro. La majorité des cursus professionnalisés concernent le secteur culturel.

"Si je m’engage dans une voie, je dois y rester."

Vrai Faux

Faux. Dans le domaine des arts, il existe de nombreuses passerelles entre filières. On peut commencer des études à l’université et rejoindre une école d’art avec une L2 ou L3 validée. Inversement, le titulaire d’un DNA obtenu aux beaux-arts peut postuler un master. Dans tous les cas, accès sur dossier, épreuves, entretien.

"A la fac, il n’y a pas de sélection."

Vrai Faux

Vrai et faux. L’inscription en 1re année de licence se fait de droit avec un bac. Néanmoins, les capacités d’accueil étant limitées dans les mentions arts, toutes les demandes ne pourront être satisfaites. Mieux vaut avoir suivi un enseignement artistique dans le cadre d’un atelier municipal, d’un cours privé, ou avoir pris une option art au lycée. Les cursus musique et danse sélectionnent leurs étudiants sur audition.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Les études d'art, collection Dossiers
    Les études d'art
    Les études d'art
    collection Dossiers
    parution en avril 2016
    Pour découvrir les différents univers de la création et choisir sa formation artistique post-bac
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels