Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Après le bac Principaux domaines d'études Les écoles de commerce

Sommaire du dossier

Dossier : les écoles de commerce

Intégrer une école de commerce

publication : 21 décembre 2016
À quel moment entre-t-on en école de commerce ? Tout dépend du type de programme envisagé. Formations en 3, 4 ou 5 ans après le bac, diplôme "grande école" en 3 ans après un bac+2... Les cursus sont multiples. Et cerise sur le gâteau : la plupart prévoient plusieurs niveaux d'accès. Dans tous les cas, l'entrée se fait sur concours. Panorama des possibilités offertes dès l'année de terminale.

Ecole de commerce - ESSCA

Choisissez votre niveau d'accès :

Intégrer une école de commerce après le bac

Quelles formations ?

  • En 3 ans : plus de 80 programmes reconnus sont accessibles dès la sortie du lycée. Souvent appelés bachelors, une trentaine seulement sont visés par le ministère de l'Enseignement supérieur.
  • En 4 ans : seulement 10 programmes sont reconnus et visés.
  • En 5 ans : enfin, 15 programmes reconnus et visés sont accessibles avec le bac.

Coûts de scolarité ?

Toutes les écoles de commerce sont privées. Il faut compter en moyenne :

  • 6300 € par an pour les programmes post-bac en 3 ans ;
  • 9500 € par an pour les programmes post-bac en 4 ou 5 ans.

Quels profils ?

Dans l'ensemble de ces formations les bacheliers ES sont majoritaires. Viennent ensuite les bacheliers S, et, dans une proportion beaucoup plus faible, les STMG et les L.

Quels concours ?

Toutes ces formations organisent des sélections propres ou communes à plusieurs écoles. Les principaux concours communs sont :

  • pour les programmes en 3 ans : Atout +3 (9 écoles), Bachelor EGC (16 écoles) et Ecricome bachelor (3 écoles) ;
  • pour les programmes en 4 ou 5 ans : Accès (3 écoles en 5 ans), Link (3 écoles en 5 ans), Pass (4 écoles en 4 ans), Sésame (8 écoles en 4 ou 5 ans), Team (3 écoles en 5 ans).

Quel type d'épreuves ?

Généralement concentrées sur une journée, les épreuves sont très proches d'un concours à l'autre. Elles ne nécessitent pas de révisions spécifiques pour ne pas interférer avec le baccalauréat. Mais mieux vaut savoir à quoi s'attendre et s'être entraîné un minimum, car plusieurs écrits reposent sur la rapidité, comme les tests de logique ou la synthèse de documents (il faut aller vite dans le repérage des textes importants). La plupart des concours comportent également un QCM d'anglais. Enfin, une préparation est nécessaire pour la principale épreuve orale qu'est l'entretien de motivation.

 

Coût des concours ?

La plupart des concours sont payants : autour de 130 € pour les écrits d'un concours commun. Parfois gratuits pour les boursiers.

Quand s'inscrire ?

Attention, se présenter à ces concours s'anticipe. Certains ont rejoint la procédure d'inscription Admission Post-Bac ( APB (admission post-bac) : procédure d'affectation informatisée, qui attribue une place à un étudiant dans un établissement supérieur. APB ), d'autres non.

^Haut de page

 

Intégrer une école de commerce après une prépa

Quelles formations ?

Près d'une trentaine d'école proposent un programme "grande école" en 3 ans (parfois 4) après une classe préparatoire économique et commerciale. C'est dans cette catégorie d'écoles que l'on trouve les plus renommées comme HEC, l'Essec... Toutes sont reconnues par l'État et délivrent un diplôme visé, valant grade de master, et sont labellisées par la CGE (Conférence des grandes écoles).

Quels profils ?

Les élèves visant une école de commerce ont généralement suivi une classe préparatoire :

  • ECS (économique et commerciale option scientifique),pour les bacheliers S,
  • ECE (économique et commerciale option économique),pour les bacheliers ES,
  • ECT (économique et commerciale option technologique), pour les bacheliers STMG.

Depuis quelques années, ils sont rejoints par un petit nombre d'élèves de prépas littéraires dont les débouchés se sont élargis, via la BEL (banque d'épreuve littéraire).

Quels concours ?

La plupart des écoles accessibles après une prépa se sont regroupées au sein de 2 concours communs :

  • BCE ou banque commune d'épreuves (23 écoles),
  • Ecricome (3 écoles).

La quasi-totalité des élèves de prépa passent les 2 concours, sans s'inscrire pour autant à toutes les écoles. Ils en choisissent en moyenne 10 pour la BCE, 3 pour Ecricome.

Quel type d'épreuves ?

Les épreuves pour lesquelles les étudiants de classe prépa s'entrainent pendant 2 ans s'étalent sur plusieurs semaines.

Les écrits. Ils diffèrent selon l'option de prépa économique et commerciale suivie (ECS, ECE ou ECT). Quatre épreuves sont cependant communes : la dissertation de culture générale, le résumé de texte et les 2 écrits de langues vivantes.

Les autres épreuves s'appuient sur un programme spécifique, comme les mathématiques, ou n'existe que dans une seule option en particulier. C'est le cas de l'histoire géographie et géopolitique du monde contemporain en ECS, de l'économie, sociologie et histoire du monde contemporain en ECE ou du management en ECT.

Malgré le regroupement au sein d'un concours commun, certaines écoles, comme HEC ; l'EM Lyon ou l'Edhec proposent leurs propres sujets en mathématiques ou en culture générale. Les candidats qui s'y présentent composent plusieurs fois dans la même matière.

Les épreuves d'admission. Définies par chaque école, elles comprennent toujours un entretien individuel (sauf à HEC où l'entretien est collectif) et des oraux de langues. Quelques écoles comme HEC ou l'Essec ajoutent des tests psychotechniques, des épreuves de mathématiques, de culture générale ou d'histoire.

Coût des concours ?

  • BCE : de 50 à 160 € par école. Gratuit pour les boursiers.
  • Ecricome : 420 € pour les 3 écoles. Gratuit pour les boursiers.

Quand s'inscrire ?

^Haut de page

 

Intégrer une école de commerce grâce aux admissions parallèles

Dans les écoles qui recrutaient traditionnellement après prépa, plus de la moitié des élèves viennent aujourd'hui d'autres cursus, parfois dans un domaine éloigné du management et de la gestion. Objectif : diversifier le profil des étudiants et augmenter les effectifs. Appelées " admissions parallèles : par opposition à l'admission principale, procédure qui permet d'intégrer une école (d'ingénieurs, de commerce…) sans passer par une classe préparatoire. admissions parallèles  " ou "admissions sur titre", elles se font aussi sur concours.

La plupart des écoles post-bac prévoient également des entrées en cours de cursus.

Quels profils ?

Bac + 2 surtout. L'admission la plus courante s'effectue après un bac+2 ( BTS (brevet de technicien supérieur) : en 2 ans après le bac. Diplôme à finalité professionnelle dans un domaine de métiers. Il peut souvent être suivi en apprentissage et permet la poursuite d'études. BTS , DUT, L2) mais il est possible d'intégrer une école avec un bac+3, un bac+4 ou plus (diplôme d'ingénieur...). Une façon d'alléger les coûts de scolarité quand on entre en fin de parcours, avec à la clé, le même diplôme que les autres camarades.

Domaines acceptés. La plupart des concours sont ouverts aux disciplines les plus variées. La banque d'épreuves communes Passerelle prévoit même une épreuve permettant de choisir entre 15 matières. Chaque école liste les diplômes acceptés.

Quels concours ?

La plupart des écoles organisent leurs propres sélections. Il existe toutefois 6 concours communs regroupant des écoles post-prépa :

  • après un bac+2 : Passerelle 1 (11 écoles), Tremplin 1 (3 écoles) et Ambition + (4 écoles) ;
  • après un bac + 3 ou plus : Passerelle 2 (12 écoles),Tremplin 2 (3 écoles), Ambition + (4 écoles) et le concours HEC-ESCP (2 écoles).

Quel type d'épreuves ?

Très différentes dans la forme et dans l'esprit de celles que passent les élèves de prépa, les épreuves des admissions parallèles se rapprochent de celles des concours post-bac. Les écrits, organisés en général sur une journée, comprennent 3 à 4 épreuves : un résumé de texte, un test de logique avec ou non des questions de culture générale, un QCM d'anglais et parfois une épreuve au choix.

Certains concours exigent d'avoir passé au préalable des tests de langue ( TOEIC  : test of English for International Communication. Test mondial pour évaluer le niveau d'anglais du candidat en situation professionnelle. TOEIC  ou TOEFL) et d'aptitude en gestion (Tage Mage, Tage 2, Arpège, GMAT) et de joindre les scores obtenus au dossier de candidature.

 

Quand s'inscrire ?

Coût des concours ?

Comptez autour de 300 € pour les concours communs. Gratuit ou moins 50% pour les boursiers.

^Haut de page

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Ecoles de commerce, collection Dossiers
    Ecoles de commerce
    Ecoles de commerce
    collection Dossiers
    parution en novembre 2016
    Concours, écoles, études et débouchés... Pour bien préparer son entrée en école de commerce
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr