Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les licences de sciences humaines et sociales

La licence psychologie

Publication : 22 janvier 2018
Alliant sciences humaines et matières scientifiques, cette licence permet de découvrir les différentes disciplines de la psychologie. Pour ensuite poursuivre ses études selon un projet professionnel à peaufiner dès la licence car les débouchés en psychologie sont limités !

Psychologie

Quel accès ?

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux sont majoritaires en L1 (1re année de licence).

Les attendus

Pour chaque mention de licence, une liste des connaissances et des compétences nécessaires pour réussir dans la filière a été établie, ce sont les attendus.

Ils permettent au futur étudiant de connaître le contenu et les exigences de la formation afin de formuler des vœux éclairés sur Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur.

Pour connaître les attendus de cette mention : Fiche formation licence psychologie.

Au programme

Cette licence passe en revue les différentes disciplines de la psychologie, cette dernière s’attachant à étudier les faits psychiques et les comportements humains : psychologie clinique (comprendre et expliquer le fonctionnement psychique humain) ; la psychologie cognitive (étude des processus de perception et de traitement de l’information comme la mémoire, l’émotion ou la décision) ; la psychologie du développement (évolution psychologique de l’être humain à travers tous les âges) ; psychologie sociale (étude des rapports entre les individus et les groupes sociaux comme la famille, l’entreprise, la foule, etc.).

Les sciences occupent une part importante du programme : les neurosciences notamment en vue de saisir le fonctionnement du corps humain (cerveau, système nerveux, métabolisme…) mais aussi les statistiques en vue d’analyser les résultats d’études thématiques. Des enseignements d’ouverture sont parfois proposés, dans des domaines proches de la psychologie : sciences de l’éducation, sociologie, philosophie, entre autres.

Des parcours de spécialisation sont proposés en L3  à choisir en fonction de son projet professionnel. Ces parcours permettent d’aborder les différents champs d’application de la psychologie : psychologie clinique, psychologie sociale, psychologie de développement, etc.

Et après ?

Avec une L2 validée, possibilité de continuer en licence professionnelle (accès sur dossier et entretien). Les licences professionnelles pour les étudiants en psychologie débouchent sur les métiers de l’intervention ou de l’animation sociale ; la gestion des ressources humaines ; les métiers de l’insertion/de la  réinsertion professionnelle.

Avec une licence validée (L3), le diplômé peut préparer les concours de la fonction publique notamment ceux de la justice : éducateur de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse), CPIP (conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation). Le diplômé peut aussi rejoindre (accès sur concours) une école spécialisée dans le travail social ou le paramédical.

La grande majorité des étudiants poursuivent en master (2 ans) de psychologie, indispensable pour obtenir le titre de psychologue et exercer cette profession. Le master de psychologie permet également  de se présenter au concours de recrutement des psychologues de l’Éducation nationale. Quelques exemples de masters : psychologie ; psychologie clinique, psychopathologie et psychologie de la santé ; psychologie sociale, du travail et des organisations ; psychologie de l’éducation et de la formation ; psychopathologie clinique psychanalytique. Le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l'éducation et de la formation) permet de préparer le concours de professeur des écoles.

De la théorie avant tout !

"La licence de psychologie reste très théorique, et les connaissances à acquérir sont très abstraites. Il n’y a pas de pratique, à part un cours de découverte des métiers en 2e année où l’on incite les étudiants à aller chercher des informations sur les métiers de la psychologie, et à rencontrer des psychologues en exercice. En 3e année, il est aussi possible de réaliser un stage, mais il est optionnel et consiste en un stage d’observation et non de pratique. Le reste des cours propose une approche théorique de la psychologie."

Jérôme Clerc, responsable de la licence de psychologie à l’université de Lille 3

 

Vient de paraître