Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Après le bac > Que faire après le bac ? > Que faire sans le bac ?

Que faire sans le bac ?

Que faire sans le bac ? Continuer ses études

Publication : octobre 2014
Quelques formations supérieures sont ouvertes aux élèves recalés à l’examen. Certaines exigent cependant le "niveau bac" (c’est-à-dire une moyenne supérieure ou égale à 8/20 pour l’ensemble des épreuves).

Que faire sans le bac ?

Quelques formations sont accessibles sans le bac.

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Fiches secteur

 

Un diplôme d’école, voire un BTS

Certaines écoles admettent des non-bacheliers désireux de suivre une formation professionnelle, notamment dans le domaine des arts, dans les secteurs du tourisme ou de l’hôtellerie-restauration. Il s’agit le plus souvent d’écoles privées, dont la formation peut être chère et le diplôme non reconnu.

Avant de vous inscrire, renseignez-vous sur les frais de scolarité, la réputation de l’école et l’homologation de son diplôme au Registre national des certifications professionnelles (RNCP)...

Dans le cas de quelques BTS, dans les domaines du tourisme, de la comptabilité, de la vente, du commerce par exemple, certains établissements acceptent des non-bacheliers. Attention, vous devrez quand même justifier d'un bon niveau et votre dossier...en béton !

La capacité en droit

Diplôme d’État (DE), la capacité en droit permet aux non-bacheliers de suivre des études supérieures juridiques.

Accès : 17 ans au minimum. Durée : 2 ans.

La formation est dispensée en cours du soir, à l’université. Certaines facs proposent une formation en ligne. Le Centre national d'enseignement à distance (Cned) propose une préparation à distance, à réserver aux plus motivés. Le taux de réussite en 1re année ne dépasse pas 20 %.

Et après : suivant les résultats obtenus, les titulaires de la capacité en droit peuvent intégrer une 1re ou une 2e année de licence de droit, préparer un  DUT carrières juridiques en institut universitaire de technologie (IUT) ou un BTS notariat, dans un lycée ou un institut des métiers du notariat.

Ils peuvent se présenter aux concours administratifs de la catégorie B.

Les diplômes de l’animation et du sport

Sans le bac, il est possible de préparer le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) qui est proposé dans plus de 25 spécialités.

Ils forment au métier d’animateur dans les secteurs sportif (activités nautiques, sport automobile...), social, culturel ou de loisirs.

Admission sur épreuves et/ou entretien. Attention, les conditions d'accès peuvent varier selon la spécialité.

Les diplômes du paramédical

Il est possible de préparer un certain nombre de diplômes sans le bac : les diplômes d’État (DE) d' ambulancier, d' aide-soignant, d 'auxiliaire de puériculture, le titre d'assistant dentaire...

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=437670&categorypath=/2/337922/337925/337926/433743/