Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Au collège > Collège, mode d'emploi

L’organisation des études au collège

Publication : novembre 2014
L'organisation du collège en cycles (adaptation : 6e ; central : 5e et 4e ; orientation : 3e) a été redéfinie dans la loi de refondation de l’École, avec notamment la création d'un cycle CM2-6e.
A la rentrée 2014, les élèves sont entrés au collège encore dans l'ancienne organisation jusqu'à la mise en place des nouveaux cycles.

classeurs - organisation des etudes

Soyez attentif au travail de votre enfant tout en lui laissant prendre progressivement de l'autonomie.

À lire aussi

Une organisation en 3 cycles et 4 ans d'enseignement

(en attente de modification par disposition ministérielle)

  • le cycle d’adaptation correspond à la classe de 6e. Il permet de consolider les acquis de l'école primaire et initie votre enfant aux méthodes de travail du collège. Une attention particulière est portée à l'accueil des élèves et à l'aide au travail personnel.
  • le cycle central en 5e et 4e permet aux élèves d'approfondir et d'élargir leurs savoirs et savoir-faire. Un enrichissement progressif de leur parcours est proposé par des options facultatives. Une attention particulière est apportée aux difficultés scolaires et à l'éducation à l’orientation.
  • le cycle d’orientation en 3e permet de compléter les acquisitions du collège et de préparer aux formations qui seront proposées au lycée (voie générale, technologique ou professionnelle).

Chaque élève peut tracer son propre itinéraire en choisissant des options et des parcours spécifiques (sections linguistiques, artistiques ou sportives, parcours différenciés…). Les programmes d’enseignement sont nationaux. Il n’y a pas d’orientation au cours de la scolarité.

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Il correspond à l’ensemble des notions que votre enfant doit avoir acquises en fin de 3e.

Sept compétences sont évaluées via l’examen du brevet :

  • maîtrise de la langue française ;
  • pratique d’une langue vivante étrangère ;
  • principaux éléments de mathématiques et de culture scientifique et technologique ;
  • maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication ;
  • culture humaniste ;
  • compétences sociales et civiques ;
  • autonomie et initiative.

La redéfinition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture est en cours. Il sera mis en place à la rentrée 2016. Les nouvelles modalités d'acquisition de ce socle seront fixées par décret.

Le livret personnel de compétences (LPC)

Il représente une partie du livret scolaire. Il accompagne votre enfant de l'école primaire jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire. Il est renseigné à 3 étapes de validation des acquis dans la scolarité de votre enfant :

  • en CE1 : l'évaluation a porté sur le français, les mathématiques et les compétences sociales et civiques
  • en fin de CM2 : l'évaluation a porté sur les 7 compétences du socle. Cette évaluation se fait en fin d'année scolaire. A la fin du CM2 le livret est transmis aux parents ou responsables légaux et au collège

Depuis 2013, les évaluations de fin de CE1 et de fin de CM2 sont des outils pédagogiques utilisés librement par les maîtres, destinés à aider les écoles dans leurs choix pédagogiques pour mieux faire réussir les élèves. Ces évaluations sont utilisées uniquement dans les écoles et ne donnent pas lieu à une remontée des résultats. De nouvelles modalités seront fixées, une fois que la structure des cycles aura été décidée.

  • en 3e : l'évaluation porte sur la maîtrise des sept compétences du socle. Celle-ci est nécessaire pour obtenir le diplôme national du brevet (DNB). Le livret de compétences consigne également les éléments donnant lieu à validation au collège : ASSR (attestation scolaire de sécurité routière), B2i (brevet informatique et Internet), PSC (prévention et secours civiques)…

Ce livret vous permet ainsi de suivre la progression de votre enfant. Au collège, c’est le professeur principal qui le remplit après avoir consulté l’équipe pédagogique. En fin de 3e, le chef d'établissement atteste ou non l'acquisition du socle commun.

Ce livret est remis au responsable légal de l'enfant en fin de 3e ou de scolarité obligatoire. Si l'élève ne maîtrise pas toutes les compétences du socle, il est transmis au lycée ou au CFA où il poursuit sa formation.

Le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF)

Tout au long de sa scolarité, votre enfant va faire des choix et, à certains temps forts de la scolarité, formuler des vœux d’orientation. Le PDMF destiné aux élèves de la 5e à la terminale, l’aidera à construire progressivement son parcours d’études et son projet professionnel. Dans ce cheminement, l’Onisep vous accompagne et met à votre disposition des services proposant des informations, des repères et des conseils.

À terme, le PDMF devrait être remplacé par le parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel (PIIODMEP). À partir d’une connaissance de l’entreprise et du monde professionnel (via des visites, des stages, des enquêtes…), l’élève se construit, pas à pas, un passeport orientation-formation. Il apprend ainsi à mieux se connaître, à identifier ses goûts et ses centres d’intérêt, et à explorer les métiers et les formations… Le tout en se forgeant les bases d’une culture économique et en développant les compétences nécessaires pour construire un "savoir s’orienter". Avant sa généralisation, certains établissements proposeront le PIIODMEP à titre expérimental.

Le webclasseur est un espace de travail numérique destiné aux collégiens et aux lycéens. C’est un support du PIIODMEP, qui aide l’élève à trier, hiérarchiser et mémoriser l’ensemble des informations qu’il a recueillies tout au long de sa scolarité.

Les parents ont accès au webclasseur pour consulter les activités de classe et les temps forts de l’orientation de leur enfant, tout au long de l’année scolaire. L’application FOLIOS se substitue progressivement au webclasseur, en mettant l’accent sur les parcours éducatifs, comme le PIIODMEP ou le PEAC, par exemple.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis la rentrée 2013, le parcours d'éducation artistique et culturelle (EAC) est mis en place à titre expérimental par certains établissements scolaires, de l'école primaire au lycée.

Il permet, grâce aux enseignements et aux actions éducatives, de faire l'expérience de pratiques artistiques de plus en plus riches, d'acquérir des repères culturels de plus en plus complexes et de se familiariser avec les œuvres d'art pour devenir un spectateur averti et critique.

Pour garantir la cohérence d'un tel parcours, notamment entre l'école et le collège, les approches pédagogiques doivent être diversifiées, en recourant davantage à la démarche de projet et aux partenariats.

Une circulaire du ministère de l'Éducation nationale précisera le contenu et les modalités d'organisation de ce parcours pour sa généralisation à la rentrée 2015 ou 2016.

L'aide des éducateurs du quartier
















Les publications de l'Onisep

L'entrée en 6ème

L'entrée en 6e

Un guide à destination des parents pour leur faire découvrir les nouveautés du collège (horaires, principaux interlocuteurs au sein de l'établissement...).

Haut de page

Vient de paraître