Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Dossier spécial bac : les épreuves, les résultats, le rattrapage...

Échec au bac : conserver ses meilleures notes

publication : 30 mai 2017
Vous avez échoué au bac mais vous avez obtenu 15 à l'écrit de philo ? Si vous retentez votre chance, vous pouvez conserver ce résultat. Les candidats qui repassent l'examen ont en effet la possibilité de reporter leurs meilleures notes dans certaines conditions. Explications.

Résultats du bac

Qui est concerné ?

Les candidats au bac général, technologique et professionnel (sous statut scolaire ou candidat libre), ayant échoué au bac et qui se représentent dans la même série peuvent demander la conservation de leurs notes. Par exemple, si vous n'avez pas eu votre bac L, vous devez repasser ce même bac pour pouvoir bénéficier de cette mesure.

Quelles notes peuvent être conservées ?

Seules les notes du premier groupe d'épreuves, égales ou supérieures à la moyenne de 10, peuvent être conservées : celles des épreuves écrites anticipées, des épreuves en cours d'année et des épreuves de terminale (y compris les épreuves facultatives). Les notes obtenues au rattrapage ne sont en revanche pas prises en compte. Attention, le choix de garder ses notes est définitif. 

Pour les notes des épreuves anticipées de 1re, il est possible de les conserver toutes, y compris celles qui sont inférieures à 10, l'année qui suit immédiatement l'échec au bac. Au-delà, seules celles qui sont égales ou supérieures à 10 sont maintenues.

À noter : dans le cas où vous changez de spécialité entre vos deux terminales, vous ne pouvez pas garder la note de la spécialité, ni celle de l'épreuve obligatoire à laquelle elle est couplée, ni celle de l'épreuve obligatoire liée à la nouvelle spécialité choisie. Ainsi, l'an passé en bac S, vous aviez opté pour la spécialité physique-chimie. Si vous décidez cette année de prendre la spécialité mathématiques, vous ne pourrez pas conserver les notes précédemment obtenues dans les épreuves obligatoires de mathématiques et de physique-chimie, ni celle de la spécialité physique-chimie.

Toutefois, comme les candidats qui obtiennent leur bac à l'issue du rattrapage, vous ne pouvez pas décrocher une mention en ayant bénéficié de la conservation de vos notes.

Pendant combien de temps ?

Vous pouvez garder vos notes pour les 5 sessions qui suivent votre première présentation au bac, même si vous ne vous présentez pas à toutes les sessions pendant cet intervalle. Par exemple, si vous échouez pour la première fois en 2017, vous pouvez solliciter ce dispositif jusqu'à la session 2022.

Quelles sont les démarches à faire ?

C'est à vous d'effectuer la demande au moment de votre inscription à l'examen, soit auprès de l'établissement (candidat scolaire), soit auprès du rectorat (candidat libre).

Droit à redoubler dans son établissement d’origine

Tout élève ayant échoué à l'examen se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit, le droit à une nouvelle préparation de cet examen dans l'établissement dont il est issu. Ce droit s'exerce "l'année qui suit immédiatement l'échec" et "une seule fois" précise le décret.

Moins de cours en terminale ?

Vous êtes tenu de suivre l'ensemble des enseignements de terminale, y compris ceux pour lesquels vous conservez vos notes. Toutefois, en accord avec le chef d'établissement, votre emploi du temps peut être aménagé. Vous pouvez ainsi être dispensé de certaines matières, par exemple pour commencer des cours à l'université ou en BTS.

  • Si vous suivez l'ensemble des cours : toutes les notes et les commentaires des bulletins trimestriels de l'année en cours sont reportés dans APB (Admission post-bac).
  • Si votre emploi du temps est adapté : les notes et commentaires des enseignements suivis pendant l'année sont reportés dans APB. Pour les enseignements non suivis, ce sont les notes et commentaires obtenus l'année du premier passage du bac qui sont pris en compte.
Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels