Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

2021 : la réforme du baccalauréat

Bac 2021 : quels parcours pour intégrer une prépa ?

Publication : 19 juin 2019
Vous envisagez d’intégrer une CPGE (classe préparatoire aux Grandes écoles) après le bac. Quelles sont les différences entre les CPGE économiques et commerciales, scientifiques et littéraires ? Quels enseignements prendre au lycée pour intégrer la prépa qui correspond au mieux à votre profil ?

CPGE_bac 2021

CPGE littéraires ENS lettres, Chartes et Saint-Cyr lettres

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux

Centres d'intérêts : littérature, langues et sciences humaines et sociales.
Objectifs : écoles normales supérieures, Instituts d’étude politique, écoles de commerce et de management, ESM Saint-Cyr.

Quels parcours possibles au lycée ?

Ces CPGE sont ouvertes à des profils extrêmement variés. Toutefois, il est très fortement conseillé d’avoir suivi un parcours comportant au moins une spécialité et de préférence deux enseignements du champ des arts, lettres, langues et sciences humaines, que ce soit sous forme de spécialités ou d’options.

CPGE littéraires Lettres et sciences sociales

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux

Centres d'intérêts : littérature, langues et sciences sociales et goût pour les mathématiques.
Objectifs : écoles normales supérieures, Instituts d’étude politique, écoles de commerce et de management.

Quels parcours possibles au lycée ?

Pour intégrer l’une de ces CPGE, il est nécessaire d’avoir suivi un enseignement de mathématiques en terminale, que ce soit en spécialité ou au travers de l’option mathématiques complémentaires.

Il est également très conseillé d’avoir suivi un parcours comportant au moins une spécialité et de préférence deux enseignements du champ des arts, lettres, langues et sciences humaines, que ce soit sous forme de spécialités ou d’options.

CPGE Arts et design

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux et technologiques

Centres d'intérêts : arts appliqués et design.
Objectifs : département design de l’ENS Paris Saclay, écoles d’arts appliqués ou de création industrielle, etc.

Quels parcours possibles au lycée ?

Ces CPGE sont ouvertes à des profils variés ayant une formation solide dans le domaine artistique. La série STD2A constitue la voie d’accès privilégiée pour les bacheliers technologiques, tandis que pour les bacheliers généraux, la poursuite de la spécialité arts plastiques (ou au moins de l’option arts plastiques) est fortement conseillée.

CPGE économiques et commerciales, voie générale (ECG)

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux

Une concertation est en cours en vue d’offrir une pluralité de parcours en CPGE EC à la rentrée 2021.

Elle propose un tronc commun de lettres, philosophie et langues, et deux enseignements obligatoires au choix :

  • Un enseignement de sciences humaines et sociales, à choisir parmi :

Économie, sociologie et histoire du monde contemporain.

Histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain.

  • Un enseignement de mathématiques, à choisir parmi :

Mathématiques appliquées.

Mathématiques approfondies.

Centres d'intérêts : sciences humaines et sociales et humanités.
Objectifs : grandes écoles de management.

Quels parcours possibles au lycée ?

Pour réussir dans cette CPGE, il est conseillé d’avoir poursuivi un enseignement de mathématiques en terminale, que ce soit en spécialité ou au travers de l’option mathématiques complémentaires. Et aussi d’avoir suivi au moins une spécialité de sciences humaines et sociales, ou au moins une spécialité littéraire ou linguistique.

Tous ces parcours permettent d’accéder à chacun des enseignements obligatoires au choix en CPGE EC.

CPGE économiques et commerciales, voie technologique (ECT)

À qui s’adressent-elles ?

Réservée aux bacheliers technologiques STMG

Centres d'intérêts : économie et gestion
Objectifs : grandes écoles de management.

CPGE scientifiques MPSI-PCSI-PTSI-MPI

MPSI : mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur

PCSI : physique, chimie et sciences de l’ingénieur

PTSI : physique, technologie et sciences de l’ingénieur

MPI : mathématiques, physique et informatique (nouveauté 2021)

Elles proposent toutes les quatre un enseignement approfondi en mathématiques, physique-chimie, sciences de l’ingénieur et informatique, chacune mettant l’accent plus particulièrement sur une des quatre disciplines et offrant ainsi une grande diversité d’accès aux grandes écoles scientifiques.

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux

Centres d'intérêts : sciences, technologie, ingénierie et mathématiques
Objectifs : écoles d’ingénieurs ou écoles normales supérieures.

Quels parcours possibles au lycée ?

Pour favoriser la réussite en CPGE MPSI, PCSI, PTSI ou MPI, il est nécessaire d’avoir suivi les spécialités mathématiques et physique-chimie en première, la troisième spécialité pouvant être une spécialité scientifique ou une spécialité de lettres, langues, arts ou sciences humaines.

Il est conseillé d’avoir suivi un enseignement de mathématiques et, pour MPSI, PTSI et PCSI, la spécialité physique-chimie ou la spécialité sciences de l’ingénieur.

*MPI, une nouvelle voie à l’étude (Mathématiques, physique et informatique)

Une concertation est en cours pour proposer une nouvelle voie de CPGE s’adressant aux élèves qui souhaitent, dans le cadre d’une CPGE scientifique pluridisciplinaire, avoir un enseignement renforcé en sciences informatiques. Elle pourrait s’adresser aussi bien à des élèves qui ont suivi la spécialité Numérique et sciences informatiques qu’à des élèves scientifiques motivés qui souhaitent découvrir l’informatique. Ces derniers pourront opter, en cours de cursus, vers un renforcement important de l’enseignement informatique ou vers un parcours MPSI classique.

CPGE scientifiques TSI-TPC

TSI : technologie et sciences industrielles

TPC : technologie, physique et chimie

La TSI met plus spécifiquement l’accent sur les sciences de l’ingénieur, tandis que la chimie a une place renforcée en TPC. La pratique expérimentale est au cœur de ces deux voies.

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers technologiques

Centres d'intérêts : sciences, technologie, ingénierie et mathématiques
Objectifs : écoles d’ingénieurs ou écoles normales supérieures.

Quels parcours possibles au lycée ?

La CPGE TSI accueille les bacheliers STI2D et STL. La CPGE TPC accueille essentiellement des bacheliers STL (la spécialité SPCL étant fortement conseillée).

CPGE scientifiques BCPST

BCPST : biologie, chimie, physique et sciences de la Terre

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux

Centres d'intérêts : biologie, géologie et démarches associées
Objectifs : écoles vétérinaires, écoles d’ingénieurs agronomes et de géologie, écoles d’ingénieurs chimistes, écoles normales supérieures.

Quels parcours possibles au lycée ?

Le triple débouché offert par la CPGE suppose d’avoir acquis au lycée de solides compétences en mathématiques, SVT (ou biologie-écologie en lycée agricole) et physique-chimie. Le choix de ces trois spécialités en première est donc très fortement conseillé. La filière est éventuellement envisageable pour des élèves très motivés ayant fait d’autres parcours scientifiques, mais cela nécessitera dans ce cas la mise en place d’un dispositif personnalisé à définir avec la CPGE d’accueil.

En revanche, les trois profils possibles en terminale, que sont Mathématiques/SVT (ou biologie-écologie en lycée agricole), Mathématiques/PC et PC/SVT/mathématiques complémentaires seront accueillis en CPGE BCPST.

CPGE ENS Rennes D1 et ENS Paris-Saclay D2 (Droit)

À qui s’adressent-elles ?

Bacheliers généraux principalement

Centres d'intérêts : sciences sociales, droit et économie
Objectifs : écoles normales supérieures, Instituts d’études politiques, écoles de commerce et de management, écoles de statistiques, cursus de droit ou d’économie.

Quels parcours possibles au lycée ?

Pour les bacheliers généraux, elles relèvent des mêmes conseils que les CPGE EC, avec une différence en ce qui concerne les mathématiques, qui ne sont nécessaires qu’en section D2. Il est à noter que quelques lycées accueillent également des bacheliers technologiques STMG.

Vient de paraître