Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Bac STD2A : Marie raconte son expérience

Publication : 15 juin 2015
Rencontre avec Marie, 18 ans, en 1re année de BTS design graphique à l'ESAA Duperré à Paris. Elle revient pour nous sur les épreuves du bac STD2A, qu'elle a décroché l'année dernière avec la mention très bien !

Bac STD2A : Marie raconte son expérience

Avant de passer le bac, Marie a bien vécu son année de terminale. "Il y avait davantage de travail qu'en 1re, mais on était beaucoup plus libre dans la création, c'est ce que j'ai aimé." Les matières artistiques ont un fort coefficient au bac STD2A. Focus sur les épreuves, telles que Marie les a vécues, il y a un an.

Design et arts appliqués : le cœur de l'examen

L'épreuve écrite

L'épreuve "Analyse méthodique en design et arts appliqués" (coefficient 6) concerne l'histoire de l'art. Il y a plusieurs œuvres, toutes différentes (peinture, photo, bâtiment, sculpture...). Un thème est donné aux élèves qui doivent trouver les axes qui lient ces documents.

"Mon thème au bac était "l'aléatoire". Il y avait par exemple une pochette d'album abstraite avec des pattes de poulet peintes sur un drap blanc, et une photo de la machine de Tinguely, qui bouge d'une façon aléatoire en fonction des visiteurs. Dans une dissertation, j'ai analysé les différentes œuvres, je les ai comparées et j'ai trouvé les principes qui les rallient."

L'oral

L'épreuve "Projet en design et arts appliqués" (coefficient 16) se déroule au cours de l'année de terminale. 75 heures y sont dédiées dans l'emploi du temps.

"J'ai commencé à travailler dessus début janvier. La problématique était "En quoi le motif et le module engendrent-ils une répétition ?" J'ai d'abord analysé le sujet sous forme de planches. J'ai ensuite décliné ce thème en cours de design d'espace et en design graphique.

En espace, j'ai imaginé le hall d'entrée d'une agence d'architecture et la création d'un garage à vélo pour les employés. J'ai créé des motifs sur les murs, avec un système de modules déplaçables. Le mur est rempli de carrés qui, quand on les déplace, dévoilent des crochets pour accrocher des choses, ou des casiers de rangement. Tout cela s'est fait sous forme de croquis. Ce qui est important, c'est de savoir expliquer notre démarche et notre cheminement aux examinateurs.

En design graphique, j'ai imaginé une carte de vœux qui annonce la création du garage à vélo, là encore avec un système modulaire, avec des carrés, des fenêtres, pour créer du volume en restant très "visuel". Même si je n'ai pas été jusqu'à réaliser la carte, il a fallu que je sois capable de dire combien d'exemplaires j'aurais imprimés, avec quelles techniques d'impression, s'il y aurait de la sérigraphie (car il y a un impact sur le nombre d'exemplaires)..."

Ce projet est évalué à l'oral 2 fois : par ses professeurs pendant l'année, puis au bac. Marie réussit haut la main et obtient la note de 19/20 !

La version bilingue

Pour l'épreuve "Design et arts appliqués en LV1" (coeff. 4), l'évaluation se fait en cours de terminale. "Il s'agit d'expliquer notre démarche dans notre projet en design et arts appliqués, en anglais. Il faut trouver le vocabulaire spécifique."

Vient de paraître