Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Au lycée, au CFA > Au lycée général et technologique > Les bacs généraux > Bac L

Bac 2013 : deux oraux de langues pour les littéraires

Publication : septembre 2012
Si l’évaluation à l’écrit reste de mise au bac, les épreuves de langues vivantes étrangères accordent désormais une place de choix à l’expression orale. Dès 2013, les candidats de la série L devront faire leurs preuves.

Bac 2013 : deux oraux de langues pour les littéraires

Langues étrangères : les candidats au bac L devront faire leurs preuves à l’oral

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Nouveau au bac L : deux épreuves orales de langues

Dès la session 2013 du bac, les élèves de la série L seront concernés par les nouvelles modalités d’évaluation en langues vivantes (LV). Il ne suffira plus aux littéraires de faire leurs preuves à l’écrit… désormais, leur expression orale sera largement évaluée, en LV1 comme en LV2. Au programme du bac 2013 pour les élèves de terminale L : deux épreuves orales de langues étrangères.

Bac 2013 : un exposé et un entretien en LV 1 et 2

Concrètement, l’épreuve orale de langue vivante s’articulera autour d’un exposé de 10 minutes, suivie d’une conversation (un entretien avec le jury) de 10 minutes. L’élève présentera une liste de notions étudiées pendant l’année, ainsi que les documents qui les ont illustrées. L’examinateur choisira un thème parmi la liste fournie. Les oraux compteront pour moitié de la note globale (coefficient 4), soit autant que l’écrit. Un changement important à prendre en compte…

Bac L : bien se préparer aux épreuves orales de langues

« Je trouve ces nouvelles épreuves de langues cohérentes et révélatrices du niveau visé. Je conseille aux élèves d’être motivés et de travailler par eux mêmes. Un élève qui n’a jamais pris la parole en classe pendant l’année a peu de chances d’y arriver au moment de l’examen…

Il y a de nombreuses façons de se préparer : regarder des films ou des séries en version originale, écouter de la musique et lire les paroles, chanter. Pour travailler la prononciation, il existe de nombreux sites gratuits. Autres pistes : lire des romans, d’abord en français, puis en VO. Pour étoffer la partie « entretien », on, peut lire et écouter les actualités en version originale, consulter des articles sur les thèmes étudiés en classe et prendre des notes.

Le jour J, le jury s’assurera que l’élève a des connaissances et qu’il a bien préparé ses dossiers, mais le plus important, c’est que le candidat sache communiquer et qu’il ait acquis des automatismes en langue. Au-delà du niveau scolaire, important bien sûr, la différence se fait sur la partie "entretien". On voit comment le candidat réagit hors des sentiers battus : tout est là pour décrocher la bonne note ! »

 

Caroline Goubet, professeure d’espagnol au lycée Sévigné de Saint-Etienne

Haut de page

Vient de paraître