Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études

Sommaire du dossier

Les bacs technologiques

Le bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)

Publication : 18 mai 2018
Sciences et techniques sanitaires et sociales, biologie et physiopathologie, sciences physiques et chimiques... le bac ST2S concerne les élèves qui souhaitent s'insérer dans les secteurs du social et du paramédical.

Bac ST2S

Pour qui ?

Ce bac s’adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et le travail sanitaire et social. Qualités souhaitées : autonomie, esprit d’initiative, sens du contact, aptitude à communiquer et à travailler en équipe.

Au programme

La biologie humaine, la connaissance psychologique des individus et des groupes, l’étude des faits sociaux et des problèmes de santé, les institutions sanitaires et sociales… constituent les enseignements dominants du bac.

La formation comporte aussi des matières générales : français, histoire-géographie, mathématiques, sciences physiques et chimiques, langues vivantes, éducation physique et sportive, etc.

Les sciences et techniques sanitaires et sociales (enseignement primordial dans l’emploi du temps) abordent l’état de santé et le bien-être social d’une population, les politiques sociales et de santé publique, les dispositifs et institutions sanitaires et sociaux, les méthodologies appliquées aux secteurs sanitaire et social.

Autres enseignements importants : la biologie et la physiopathologie humaines qui étudient l’organisation et les grandes fonctions de l’être humain, les maladies, leur prévention et leur traitement.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Sans oublier, en 1re et en terminale

  • pour tous les élèves, 2 heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires, aide à l’orientation) ;
  • deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.

 

Bon à savoir

Élaborer son parcours de formation et d’orientation

En collaboration avec le psychologue de l'Éducation nationale et votre professeur principal, un tuteur (enseignant, enseignant documentaliste ou conseiller principal d’éducation) peut vous accompagner, de la 2de à la terminale, pour vous guider dans vos choix de formation.

Se remettre à niveau

Des stages de remise à niveau peuvent vous être proposés, dans le cadre d'une discipline, sur recommandation du conseil de classe. Ils vous permettront de consolider vos compétences et d’améliorer vos méthodes de travail.

Choisir une nouvelle orientation

Si vous souhaitez choisir une nouvelle orientation en cours ou en fin d’année de 2de ou de 1re, des stages passerelles vous permettront d’acquérir les connaissances indispensables dans les disciplines que vous n’avez pas étudiées dans votre série ou voie d’origine. Assurés par des enseignants, ces stages peuvent être proposés aux élèves volontaires spécialement motivés, sur recommandation du conseil de classe. Dans tous les cas, il convient de vous renseigner auprès de votre établissement sur les possibilités offertes.

 

Poursuites d’études et insertion

Les BTS et les DUT des domaines du paramédical et du social sont dans la suite logique du bac ST2S. On peut y ajouter les BTS esthétique-cosmétique ou encore hygiène-propreté-environnement.
Les titulaires des BTS et DUT du domaine du social pourront ensuite continuer en licence professionnelle (en 1 an) ou préparer un DE (diplôme d’État).

Le métier de conseiller en économie sociale et familiale nécessite, par exemple, un BTS économie sociale et familiale suivi d’un DE du même nom. Même chose pour l’ éducateur spécialisé qui peut obtenir son DE en 1 an après un DUT carrières sociales, option éducation spécialisée.

À noter : pour les BTS et les DUT du paramédical ( BTS diététique et DUT génie biologique), de solides connaissances en sciences sont demandées.

Il est aussi possible d’intégrer des écoles paramédicales et des écoles du social pour préparer certains DE directement après le bac, mais, les concours d’entrée étant très sélectifs, il est conseillé de suivre une préparation.

Enfin, préparer une licence à l’université (sciences sanitaires et sociales, sciences de la vie, etc.) suppose d’être très à l’aise à l’écrit et d’avoir un bon bagage scientifique. Une année de mise à niveau est souvent conseillée.

Perspectives professionnelles

Les études paramédicales mènent aux métiers d'aide-soignant, infirmier, pédicure-podologue, psychomotricien, audioprothésiste, technicien en analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale, auxiliaire de puériculture, entre autres.

Les études dans le domaine social conduisent aux métiers d'assistant de service social, de conseiller en économie sociale et familiale, d'éducateur spécialisé ou encore d'éducateur de jeunes enfants.

Autres possibilités : les métiers de secrétaire médical ou de gestionnaire de prestations sociales.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

Les métiers du paramédical, collection Parcours
Les métiers du paramédical
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels