Accueil Choisir mes études Au lycée, au CFA Au lycée général et technologique Les bacs technologiques

Sommaire du dossier

Dossier : Les bacs technologiques

Le bac TMD (techniques de la musique et de la danse)

publication : 14 novembre 2014
Le bac TMD requiert du talent, de l’énergie et de la persévérance. Un cocktail indispensable pour mener de front des études au lycée et au conservatoire.

bac_TMD

Pour qui ?

Accessible après une 2de spécifique, ce bac s’adresse aux instrumentistes et aux danseurs qui souhaitent consacrer beaucoup de temps à leur passion.

Motivation et résistance physique sont de rigueur. Les élèves doivent s’inscrire, en parallèle, dans un conservatoire.

Au programme

Des enseignements généraux (français, langue étrangère, philo, histoire de l’art et des civilisations, maths et physique) s’équilibrent avec les enseignements technologiques (étude des principes physiques mis en œuvre dans les instruments, reproduction du son, performances des amplificateurs, dynamique de la danse…).

Les cours de musique ou de danse sont dispensés au lycée et au conservatoire.

Sans oublier, en 1re et en terminale

  • pour tous les élèves, 2 heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires ; aide à l’orientation) ;
  • Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.

Bon à savoir

Élaborer son parcours de formation et d’orientation

En collaboration avec le conseiller d’orientation-psychologue et votre professeur principal, un tuteur (enseignant, enseignant documentaliste ou conseiller principal d’éducation) peut vous accompagner, de la 2de à la terminale, pour vous guider dans vos choix de formation.

Se remettre à niveau

Pour éviter les redoublements, des stages de remise à niveau peuvent vous être proposés, sur recommandation du conseil de classe. Ils vous permettront de consolider vos compétences et d’améliorer vos méthodes de travail.

Changer de voie ou de série

Si vous souhaitez changer de voie ou de série, en cours ou en fin d’année de 1re, des stages passerelles vous permettront d’acquérir les connaissances indispensables dans les disciplines que vous n’avez pas étudiées dans votre série ou voie d’origine.

Assurés par des enseignants, ces stages peuvent être proposés aux élèves volontaires spécialement motivés, sur recommandation du conseil de classe.

Dans tous les cas, il convient de vous renseigner auprès de votre établissement sur les possibilités offertes.

 

Horaires et coefficients en première et en terminale TMD

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Les options du bac TMD

Cliquez sur une option pour connaître son contenu

Instrument

Cette option vise le perfectionnement dans la pratique et aborde l’histoire de la musique, le solfège, les dictées mélodiques (de 1 à 3 voix), le déchiffrage de textes musicaux, les techniques du son.

Danse

L'enseignement porte sur les chorégraphies, les dictées musicales, l’histoire de la musique et de la danse (ballets, chorégraphies), l’étude de la scène (décors, machineries, espaces), l’anatomie et la physiologie…

Poursuites d’études

Pour les futurs interprètes en musique et en danse, la voie royale reste le conservatoire. La formation allie technique et pratique.

On distingue 3 cursus

  • les conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse (CNSMD) de Paris et de Lyon. Leur accès, très sélectif, se fait sur concours.
  • les conservatoires à rayonnement régional (CRR), départemental (CRD), communal ou intercommunal (CRCI) qui concernent plus les musiciens

L'université

L'université propose quelques cursus adaptés à l’enseignement de la musique ou de la danse, à la gestion de l’art et à l’animation culturelle.

Les formations étant rares et très attractives, il convient de s’y prendre à l’avance et de bien se renseigner sur les conditions d’inscription et les programmes afin d’éviter toute déconvenue.

Perspectives professionnelles

Dans les domaines de l’enseignement (professeur, animateur, intervenant…), de la gestion et de la médiation culturelles (gestionnaire de spectacles, administrateur de salle…), du spectacle (pianiste, compositeur, chef d’orchestre, danseur…).

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels