Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Au lycée, au CFA Au lycée général et technologique Les enseignements d'exploration de seconde

Sommaire du dossier

Les enseignements d'exploration de seconde

Enseignements d'exploration de 2de : choisir Création et innovation technologiques ou Sciences de l'ingénieur ?

publication : 30 mars 2017
Intéressés par les technologies  ? Parmi les enseignements d'exploration que peuvent suivre les élèves en 2de figurent notamment Création et innovation technologique (CIT) et Sciences de l'ingénieur (SI). Pour mieux faire son choix, présentation de leurs objectifs et de leurs spécificités avec David Jadaud, enseignant au lycée Ernest Pérochon de Parthenay.

Enseignements d’exploration, faire son choix entre SI et CIT

Quel est l'objectif de chacun de ces enseignement  ?

  • "En sciences de l'ingénieur (SI), le but est d'étudier un objet technologique (pédale de vélo qui éclaire, caméra reliée à Internet...) et de comprendre comment il fonctionne. Il s'agit également de vérifier que les performances (consommation d'énergie, intensité de la lumière émise...) annoncées par le constructeur sont atteintes et de réfléchir aux moyens de les améliorer, par exemple en augmentant son autonomie ou en réduisant sa consommation d'énergie.
  • En création et innovation technologiques (CIT), on s'intéresse au processus d'innovation et à la démarche de créativité : comment fait-on pour avoir de bonnes idées ? Comment les présenter pour convaincre, par un schéma, un discours ? On peut se baser sur des objets technologiques comme en SI mais aussi sur d'autres thèmes : game design, bracelets en laine..."

Comment s'organisent-ils ?

"Les deux enseignements d'exploration reposent sur des études de cas, sur 3 ou 4 séances. Les élèves travaillent par petits groupes, en autonomie, avant de présenter leurs avancées au reste de la classe. Suit un temps où l'on formalise les notions que les élèves pourront réutiliser : en SI, les différents systèmes pour stocker de l'énergie, les types de capteurs... ; en CIT, les notions de propriété industrielle, de cycle de développement du produit, les types d'innovation.

En termes d'évaluation, il n'y a pas de notes qui comptent dans la moyenne ou pour le conseil de classe. J'évalue les élèves pendant les études de cas, selon une grille de compétences, qui est là surtout pour les aider à mesurer leurs progrès."

Quelles différences entre les deux enseignements ?

"En SI, on travaille sur des objets déjà construits, en se centrant sur l'intérieur de l'objet et le choix des composants. Les élèves manipulent davantage. Par exemple, pour étudier la caméra connectée, ils mettent au point un protocole expérimental, démontent la caméra, étudient le fonctionnement des différentes pièces, utilisent du matériel de mesure, font une maquette numérique...

En CIT, on se situe plus en amont, quand l'objet n'existe pas ou n'est pas très élaboré. On aborde les liens avec la société, l'environnement, le marché, l'histoire... Les élèves travaillent plus sur des idées et leur validation, en utilisant par exemple de la pâte à modeler pour imaginer une forme facile à prendre en main pour un prototype. Ils peuvent se servir d'une découpeuse laser ou d'une imprimante 3D mais il y a peu de mesures ou de démontage."

Comment choisir entre les deux ?

"Pour venir en SI, le critère est d'aimer la technique, de se poser la question de "comment ça marche ?". Pour ceux qui envisagent un bac STI2D ou un bac S sciences de l'ingénieur, c'est un bon moyen de tester sa motivation car il y a beaucoup de points communs avec les enseignements de sciences de l'ingénieur dispensés ensuite.

Pour l'enseignement de CIT, pas besoin d'être un mordu de technique mais il faut être curieux, car l'enseignement touche à des domaines variés. Il est moins directement lié à une poursuite d'études en 1re. Il peut donc être approprié pour un élève qui veut aller en bac ES, intéressé par le marketing et qui souhaite comprendre comment naissent les innovations et comment développer la créativité. Ou pour un élève qui pense s'orienter vers un bac L spécialité arts et veut avoir une première approche du design.

Dans tous les cas, le choix de l'enseignement d'exploration n'a pas d'incidence sur l'orientation ensuite. C'est "gratuit", il n'y a aucun risque !"

Pourquoi ne pas choisir les deux ?

"Quand le lycée le permet, combiner ces deux enseignements d'exploration est une bonne idée ! Ils sont très complémentaires et, associés, donnent une vue d'ensemble très enrichissante de l'étude d'un produit."

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels