Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Enseignement d'exploration

Arts du cirque

publication : 29 mars 2017
Cet enseignement d'exploration de 6h par semaine permet de s’approprier les bases essentielles des arts du cirque et se former comme spectateur. Les élèves qui choisissent arts du cirque sont autorisés à ne pas préparer un second enseignement d’exploration.

Cet enseignement propose de placer l’élève dans la triple position d’élève-interprète, d’élève-spectateur et d’élève-metteur en piste.

Les objectifs

  • Développement d’une pratique solidement étayée par la maîtrise de quelques techniques fondamentales.
  • Acquisition des premiers éléments d’une culture des arts du cirque et du spectacle vivant par la fréquentation de spectacles.
  • Valorisation des rapports de solidarité, de responsabilité, de confiance et de partage que requiert le travail avec le ou les partenaires.

Deux parties distinctes

La pratique artistique avec la mise en place et et le renforcement des bases en acrobatie et en équilibre, soutenus par une préparation physique régulière et la découverte des techniques liées aux différentes disciplines des arts du cirque : acrobatie au sol, aérien, équilibre sur objet, manipulation d’objets, trampoline, jeu d’acteur, profération de textes.

L’approche culturelle. Il s’agit de comprendre les grandes mutations de l’histoire du Cirque, de la tradition des grandes familles, jusqu’aux nouvelles formes du Cirque Contemporain, d’en connaître les repères et les figures incontournables.

Paroles d'élèves

Héloïse et Julie, élèves de 2nde : "nous avons la chance de rencontrer beaucoup d’artistes"

"On a déjà toutes les deux quelques années d’expérience dans les arts circassiens", témoignent les deux jeunes filles. Aérien et voltige pour Héloise, jonglerie et fil pour Julie. "En choisissant cet EDE, poursuivent-elles, on pensait avoir six heures de pratique. Mais le programme comporte trois heures de théorie ! Finalement, c’est très intéressant. On a découvert des grandes figures du cirque comme Barnum, Pierre Etaix ou Annie Fratellini que nous ne connaissions pas du tout. Quand on regarde une vidéo de spectacles, on repère deux ou trois petites figures qu’on peut reprendre.

Nous sommes allés voir BurenCirque, une création entre les arts plastiques et les arts du cirque, et nous avons eu la chance de poser des questions à Daniel Buren !
Nous rencontrons également les professionnels de ce milieu comme la chargée de communication du Cirque Jules Verne par exemple. Cela nous permet d’entrer dans les coulisses du spectacle. On note ensuite toutes nos activités dans un carnet de bord.

L’ambiance en classe est bonne, on s’entraide lors de nos exercices. Il est préférable de tout essayer, avant de se spécialiser. Il ne fait pas se décourager, être patient. Il vaut mieux aussi être souple et avoir un certain sens de l’équilibre pour réaliser certaines acrobaties !"

Paroles de professeurs

Eddie Cardon, professeur d’EPS et Anne-Claude Fustier, professeure de lettres et de théâtre : "s’investir dans la pratique et se construire une culture du spectacle vivant"

Ce qui compte pour réussir dans cet enseignement ? L’investissement, la patience, la persévérance, la capacité à se confronter aux difficultés. Les qualités physiques ou sportives ne sont pas primordiales, même si l’aspect technique est important. L’objectif n’est pas de former des artistes de cirque même si certains élèves se découvriront peut-être une vocation.

Découvrir toutes les familles du cirque
Pendant trois heures par semaine, les élèves travaillent en ateliers pour s’initier aux différentes familles des Arts du cirque : jonglage, portés acrobatiques, monocycle, équilibre sur objet, clown, jeu d’acteur…

Ils sont encadrés par des artistes professionnels de l’Association Cirqu’onflexe dans les locaux de l’École du Pôle National de Cirque. Nos élèves de seconde côtoient ceux de 1ère et de terminale. Ce brassage permet des progrès rapides car il favorise l’entraide dans les apprentissages. La partie "approche culturelle" du programme donne à l’élève une vision générale lui permettant d’analyser les arts du cirque dans l’histoire du spectacle vivant. Le cours s’appuie sur la visite de lieux culturels (Cirque Jules Verne, Comédie de Picardie, Maison du théâtre…), l’analyse de vidéos de spectacles ou de films consacrés au cirque…

On demande aux élèves de préparer des exposés sur différentes compagnies circassiennes, sur les caractéristiques du personnage du clown, sur les liens entre le cirque et les autres arts…

Exprimer ses émotions sur un spectacle
Aller au spectacle fait partie intégrante de cet enseignement. L’atelier d’écriture critique permet aux élèves de rédiger des textes pour exprimer leurs émotions par rapport aux spectacles. Chaque élève tient son carnet de bord. Y figurent aussi bien ses notes de cours, les programmes des spectacles, que des croquis relatifs à sa pratique, comme les points d’appui pour une figure d’acrobatie par exemple.

Cet enseignement permet aussi de découvrir les différents métiers du spectacle et de rencontrer des professionnels aux itinéraires variés. Cela ouvre des horizons en matière d’orientation. À la fin de l’année scolaire, nous organisons une présentation. Les élèves construisent le spectacle. Nous les encadrons et leur proposons une ligne directrice. Cette année, ils travailleront sur le thème du sens. La formation par la création est essentielle, il n’y a pas d’art sans public.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels