Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Enseignement d'exploration

Écologie, agronomie, territoire et développement durable

publication : 14 mars 2017
Un enseignement d'exploration de 3h par semaine, pour des élèves curieux de leur environnement, sous tous ses aspects.

Cet enseignement se prépare en lycée agricole.

Les objectifs

Il s’agit pour les élèves de découvrir l’organisation d’un territoire rural ou périurbain.
Les différents aspects de cet enseignement sont abordés à travers plusieurs disciplines :

  • biologie-écologie ;
  • agronomie/zootechnie ;
  • éducation socioculturelle ;
  • histoire-géographie ;
  • sciences économiques et sociales.

À travers une situation-problème réelle

En lien avec les enjeux de développement durable, l’élève étudie :

  • le paysage : il s’agit de parcourir le territoire, d’observer et de noter les caractéristiques du paysage grâce à des schémas, croquis, enregistrements.... ;
  • les socio-systèmes : les populations, les organisations et les institutions, la société sous ses aspects économiques, patrimoniaux, sociaux et culturels ;
  • les écosystèmes : à partir d’observations sur le terrain et en laboratoire, les élèves identifient les composantes écologiques du territoire (plantes, animaux, micro-organismes qui interagissent dans un milieu). Comment les activités de l’homme influencent les espaces et les espèces, quelles mesures prendre pour les préserver ? ;
  • les agrosystèmes : ce sont des écosystèmes créés par l’exercice de l’agriculture (cultures, élevage, échanges de produits, ...). Les élèves visitent diverses exploitations agricoles pour comprendre le processus de production.

Paroles d'élève

Geoffrey : "Pourquoi la nature est là ? A quoi elle nous sert ? Comment la préserver ?"

"On étudie les différents milieux sur un territoire, comment fonctionne un écosystème. On sort dans les champs, la forêt, la plaine, on explore les différents sols, la vie des plantes etc. Au bord de la rivière, on a attrapé des insectes pour les étudier avec un microscope et essayer de les identifier.

Sur le thème du développement durable, on a appris les énergies fossiles et non fossiles (solaire, éolien). On a aussi parlé de la pollution. Après une visite à l’extérieur, on revient en classe pour discuter de ce que l’on a vu. On travaille toujours en groupe de deux ou trois, au labo ou quand on a un dossier à faire.

Cette année, on devait réaliser un dossier sur les gens du voyage (Roms) qui ont une aire d’accueil près du lycée. Il fallait faire des recherches sur leur façon de vivre (économie, droit, éducation...). C’est un aspect du territoire comme un autre !

Pour suivre cet enseignement, il faut être intéressé par la nature. Pourquoi elle est là, à quoi elle nous sert et comment la préserver. Plus tard, j’aimerais devenir hydraulicien. Je pense faire un BTS Gestion et maîtrise de l’eau et une école d’ingénieurs."

Paroles de professeur

Bruno Bienaimé, professeur de biologie-écologie : "Devenir citoyen, c'est se poser des questions"

"Nous nous sommes concentrés sur un territoire de 10 km autour du lycée, avec de l’agriculture et beaucoup d’écosystèmes différents (aquatiques, forestiers, etc.). C’est très intéressant d’un point de vue environnemental. Dans cette zone se trouve une grande ville et plusieurs villages, cela permet de faire le lien entre petites et grosses structures administratives.

Les enseignants concernés par cet enseignement choisissent en début d’année une situation-problème qui sera abordée au travers du programme de chacun. Cette année, c’est l’aire d’accueil pour les gens du voyage. Le professeur d’éducation socio-culturelle aborde l’aspect social, comme le respect d’autrui, en lien avec les associations concernées. Les élèves rencontrent les acteurs du territoire (maires, conseiller général...). En agronomie, on étudie la diversité des agrosystèmes, notamment en visitant plusieurs types d’exploitations : céréaliers, producteurs laitiers... Quant au professeur d’économie, il s’intéresse à l’activité du territoire : usines, zones commerciales, etc.

Devenir citoyen, c’est se poser des questions. Les cours donnent lieu à des débats dont je suis l’animateur, cela les perturbe au début ! Le support peut être un diaporama, une vidéo, une exposition, un jeu de rôle. Par exemple, sur le thème des OGM, chaque élève avait une fonction : agriculteur biologique, médecin, scientifique pro ou anti OGM, consommateur."

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr