Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Enseignements d’exploration

Enseignements d’exploration : les SES (sciences éco et sociales) plébiscitées

publication : 24 janvier 2013

Deux ans après la mise en place d'enseignements d'explorations en classe de 2nde au sein des lycées d’enseignement général et technologique, les sciences économiques et sociales (SES) ont la préférence des élèves à 85% selon le ministère de l'Éducation nationale. Focus sur cet enseignement qui remporte tous les suffrages.

actu_20122010_enseignements d'exploration

Tous les élèves de seconde générale et technologique ont à choisir 2 enseignements d’exploration parmi ceux proposés dans leur établissement d’affectation. Ces enseignements de découverte permettent aux élèves de se sensibiliser à des matières qu'ils retrouveront dans les différentes séries de première et terminale afin d'affiner leur choix de série pour le bac. Pour autant, l’accès en classe de 1re n’est conditionné par aucun choix d’enseignement d’exploration particulier.

L'économie incontournable en 2nde

Parmi les deux enseignements d’exploration qu'ils doivent choisir, l’un au moins doit être consacré à l’économie, avec au choix : "Sciences économiques et sociales" (SES) ou "Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion" (PFEG) . En 2012, 85 % des élèves de seconde ont ainsi choisi SES.

A raison d' 1 heure 30 par semaine, cet enseignement permet de découvrir de nouveaux champs disciplinaires que sont l’économie et la sociologie. A partir de grandes problématiques contemporaines, les élèves acquièrent des méthodes de travail et des techniques spécifiques : recherches documentaires, statistiques, études de cas, enquêtes, analyses de documents, élaboration d’hypothèses, utilisation de l’outil informatique d’Internet...

SES : une initiation rigoureuse

"Dans cet enseignement, on montre que l’économie est rattachée aux problèmes sociaux. Les deux sont liés. L’économie et la sociologie sont des sciences complexes qui demandent de la rigueur et d’acquérir des méthodes", prévient Bruno Dilly, professeur de sciences économiques et sociales

Camille une élève de seconde qui a choisit cet enseignement d'exploration confirme : "En début de cours, le professeur nous distribue une fiche d’activité. C’est un document comportant des articles de journaux, des images, des diagrammes, des graphiques... Ils nous servent à répondre aux questions. On travaille seul. Si notre fiche n’est pas finie, on la termine chez nous. Le cours suivant, le professeur fait une synthèse. Cela nous permet d’apprendre de nouveaux termes (l’homogamie, la méritocratie...). Je ne trouve pas le cours très compliqué, mais il faut bien écouter et apprendre par coeur les nouveaux termes".

Point fort de cet enseignement : il assure aux élèves, qu'ils choisissent ensuite une 1e ES ou non, les bases de l’économie et la sociologie qui sont nécessaires à la compréhension du fonctionnement de la société, de l’actualité et la vie de citoyenne.

Cinq thèmes au programme

  • Ménages et consommation : comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ? La consommation : un marqueur social ?
  • Entreprises et production : qui produit des richesses ? Comment et combien produire ?
  • Marchés et prix : comment se forment les prix sur un marché ? La pollution : comment remédier aux limites du marché ?
  • Formation et emploi : le diplôme : un passeport pour l’emploi ? Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une insuffisance de la demande ?
  • Individus et cultures : comment devenons-nous des acteurs sociaux ? Comment expliquer les différences de pratiques culturelles ?

Quelle différence avec PFEG (Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion) ?

Les SES sont plus généralistes que les cours de "Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion "(PFEG) qui s’appuient davantage sur des situations et des phénomènes concrets : exemples de la vie courante, connaissance de l’actualité, documents d’entreprise, étude de cas, visites d’entreprises… En PFEG, l’élève peut en outre s’aider d'outils numériques (sites Internet, extraits d’émissions audiovisuelles, etc.)

"Une partie du programme des PFEG et SES est assez proche : l’étude de la monnaie, le rôle des acteurs économiques… admet Sylvain Cottret, professeur de Principes fondamentaux de l’économie et de la Gestion. Il nuance toutefois : " En PFEG, nous nous concentrons rapidement sur un acteur principal : l’entreprise (notion de crédit, rôle des banques, création d'entreprise, politique de recrutement...). Nous abordons aussi des problématiques modernes telles que l’économie numérique ou le développement durable".

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels