Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Bac pro ASSP : tout savoir sur cette formation sanitaire et sociale

Poursuites d'études et débouchés professionnels du bac professionnel ASSP

publication : 29 août 2017
Le bac professionnel ASSP (accompagnement, soins et services et à la personne) forme à travailler tout de suite dans le sanitaire et social… où l’emploi ne manque pas ! Les meilleurs élèves peuvent toutefois trouver une place en BTS et continuer leurs études. Des concours d’aide soignant ou d’infirmier leurs sont aussi ouverts, mais ces débouchés sont moins assurés.

Poursuites d'études et débouchés professionnels du bac pro ASSP

Pour quels métiers ?

Le bac professionnel vise en premier lieu l’insertion professionnelle, pour travailler auprès des personnes, enfants et adultes, des personnes âgées, malades ou handicapées.

Les bacheliers travaillent en tant que agent de service, assistant en soin ou intervenant dans de petites unités en domicile collectif, des établissements relais (entre l’hôpital et le domicile), des EHPAD (établissements d’hébergements pour les personnes âgées dépendantes), des unités CANTOU (spécialisées dans la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer), des structures d’accueil de la petite enfance... selon l’option choisie en bac pro ASSP, "structure" ou "domicile".

Des poursuites d’études possibles après le bac professionnel ASSP

Avec un bon dossier et une mention ("bien" ou "très bien"), les bacheliers peuvent envisager de continuer par :

  • Un BTS ESF ( économie sociale et familiale) ou un BTS SP3S ( services et prestations  des secteurs sanitaire et social).
  • Un concours d’entrée en écoles d’éducateur de jeunes enfants ou spécialisé avec une bonne préparation.
  • Un concours d’aide soignant ou d’auxiliaire de puériculture, mais ces derniers sont d’un niveau V, inférieur au niveau IV du bac pro. Il existe aujourd'hui une équivalence entre les enseignements modulaires de ces formations. Pour la formation d'aide-soignant, les bacheliers pro ASSP sont reçus sur entretien et n'ont que 3 modules (sur les 8) à valider, soit 4 à 5 mois de formation. En formation d'auxiliaire de puériculture, ils n'ont que 4 modules à valider (sur les 8).
  • Un concours d’infirmier, mais les élèves du bac pro ASSP devront faire face à la concurrence des autres candidats bacheliers de la filière scientifique et de la filière technologique ST2S.
  • Autre voie possible : le DE d'accompagnant éducatif et social qui propose trois spécialités " accompagnement de la vie en structure collective", " accompagnement de la vie à domicile" et " accompagnement à l'éducation inclusive et à la vie ordinaire", qui forme plus spécifiquement à accompagner des élèves en situation de handicap. Ce dernier est également de niveau 5, inférieur à celui du bac Pro.  Les titulaires dubBac Pro et de sa certification intermédiaire – le BEP Accompagnement, soins et services à la personne – bénéficient d’allègements et de dispenses de formation 
Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers du paramédical, collection Parcours
    Les métiers du paramédical
    Les métiers du paramédical
    collection Parcours
    parution en octobre 2017
    Des métiers variés et recherchés. Tous les niveaux de formations
    Les métiers du social, collection Parcours
    Les métiers du social
    Les métiers du social
    collection Parcours
    parution en mai 2015
    Une trentaine de métiers classés en cinq grandes familles. Avec un tour d'horizon des cursus à choisir en fonction de son projet professionnel
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels