Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Voie professionnelle

En CAP et bac pro, une mobilité en Europe, c'est possible !

Publication : 9 janvier 2017
Vous êtes en CAP ou en bac pro et vous pensez que partir en Europe reste un privilège réservé aux étudiants ? Détrompez-vous ! Effectuer un stage ou une partie de votre scolarité au sein d'un pays de l'Union européenne est possible. Les opportunités vont dépendre des initiatives développées par votre établissement. Tour d'horizon.

cap bac pro partir en Europe c'est possible

Partir avec le programme Erasmus +

Programme phare de l'Union européenne, Erasmus + reste encore associé à l'imaginaire de "l'auberge espagnole" et de la vie étudiante. Pourtant, il est possible pour les apprentis et lycéens pro d'effectuer des mobilités en Europe avec ce programme. La condition essentielle : que votre établissement y participe. Il faut donc se renseigner auprès de vos professeurs.

En théorie, Erasmus + permet des mobilités allant jusqu'à 12 mois, en pratique, elles ont des durées souvent plus courtes, 28 jours en moyenne, et prennent le plus souvent la forme de stage en entreprise. Toutefois, les jeunes sont unanimes : partir même quelques semaines leur donne une autre image de leur futur métier et d'eux-mêmes.

Les mobilités avec la Région, le département, les villes...

Les lycées pro et les CFA peuvent vous donner la possibilité d'effectuer un stage ou une partie de votre scolarité dans le cadre d'autres programmes qu'Erasmus +, encadrés et financés par :

  • l'Union européenne ;
  • des organismes bilatéraux (franco-britannique, franco-allemand, etc) ;
  • la région ;
  • le département ;
  • la ville.

Souvent, ces différents acteurs s'associent pour financer ses programmes.

Ces mobilités peuvent être proposées à titre individuel, ou pour plusieurs élèves d'une même classe ou pour une classe entière.

L'Allemagne, l'Angleterre et l'Espagne sont les destinations les plus proposées. Les raisons : la proximité géographique (coûts du déplacement), la langue (ces trois langues sont les plus enseignées) et une tradition d'échange avec ces pays, par exemple, l'OFAJ - Office franco-allemand pour la Jeunesse - a été créé en 1963.

Néanmoins, votre formation peut avoir amené votre établissement à nouer des échanges avec un pays en particulier, par exemple les élèves en CAP fleuriste vont fréquemment...aux Pays-Bas. Votre établissement peut avoir aussi établi un partenariat avec un autre établissement par le biais des jumelages entre les villes.

>Découvrez toutes les opportunités de mobilité dans votre région avec le site Ma voie pro Europe.

Bientôt un nouveau programme : l'Euro App'

Un nouveau programme lancé par l'association Euro App' (European Apprenticeship Programme) devrait permettre aux apprentis de CAP et bac Pro de partir dans le cadre de leur contrat d'apprentissage sur une période de 6 à 12 mois.

Ce programme, encore expérimental, a pour objectif de lever les freins encore trop nombreux à une mobilité longue des apprentis : des dispositifs d'apprentissage encore trop différents d'un pays à l'autre, un manque de reconnaissance et d'harmonisation des diplômes professionnels, alors que l'enseignement supérieur, lui, s'est déjà aligné avec le système LMD (licence, maîtrise, doctorat). 145 apprentis bénéficieront du programme en 2016/2017.

Des sections européennes dans les lycées pro

De plus en plus de lycées professionnels proposent des sections européennes à leurs élèves. C'est la voie royale pour avoir une chance de partir en stage à l'étranger. La section européenne se choisit dès la classe de 4e au collège ou à partir de la 2de. Les élèves en section européenne bénéficient, à partir de la 2de, d'une ou plusieurs disciplines (histoire-géo, restauration, hôtellerie...) qui sont enseignées dans la langue de la section.

Vient de paraître