Imprimer
Accueil > Choisir mes études > Au lycée, au CFA > Au lycée professionnel et au CFA

Le bac professionnel

Publication : juillet 2013
Après la 3e, vous envisagez de poursuivre vos études en bac pro. Programme, diplôme, témoignages en vidéo… tout savoir pour bien choisir.

le bac pro métiers du cuir option maroquinerie

Portrait d'une élève en bac pro métiers du cuir option maroquinerie

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Sites :

Services en ligne :

Vidéos en ligne :

Tableau des horaires et coefficients

Télécharger le tableau des horaires et coefficients (pdf, 123 ko) Tableau des horaires et coefficients

Télécharger le tableau des horaires et coefficients (pdf, 123 ko)

Une réponse aux besoins des entreprises

Le bac pro offre une qualification reconnue sur le marché de l'emploi et répond à la demande des entreprises de la production et des services. L'enseignement s'appuie sur un métier et comprend des périodes de formation en entreprise. Il peut aussi permettre l'accès à l'enseignement supérieur, principalement en BTS.

Le parcours du bac pro

L'accès en bac pro peut se faire soit après la classe de 3e, soit après un CAP ou encore après une 2de ou 1re générale ou technologique sur avis de l'équipe pédagogique.

  • après la classe de 3e

En fin de 3e, lors des voeux d'orientation, les élèves choisissent leur spécialité de bac pro parmi une cinquantaine de classes de seconde professionnelle. Cette classe leur permet d'aborder un champ professionnel (assez large) ou une filière (plus spécialisée).

Les 3 années de formation se composent de la 2de professionnelle ; la 1re professionnelle ; la terminale professionnelle.

Le cycle peut être suivi par la voie scolaire, dans les lycées, essentiellement les lycées professionnels et les lycées professionnels agricoles, ou par la voie de l'apprentissage dans les CFA.

  • après un CAP ou un BEP (certification intermédiaire) obtenu à la session précédant l'inscription, les élèves peuvent poursuivre leur formation vers le baccalauréat professionnel en 2 ans, dans une spécialité en cohérence avec celle du diplôme obtenu. Ils intègrent alors la classe de 1re professionnelle.

L’inscription en 2nde professionnelle

  • En lycée pro, admission sur dossier et après avis du conseil de classe de 3eme.
  • En CFA, admission sur dossier et signature d’un contrat d’apprentissage avec un employeur.

Le bac pro en 3 ans : témoignages d'élèves et de professeurs

 

Au programme

  • Des enseignements généraux identiques pour tous les élèves, quelle que soit la spécialité de bac pro
  • Des enseignements professionnels et des enseignements généraux liés à la spécialité du bac pro, avec des différences selon que le bac pro relève du secteur de la production ou du secteur des services
  • des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines réparties sur 3 ans)
  • un accompagnement personnalisé : tout au long du parcours de bac pro, ce dispositif sera proposé en fonction des besoins des élèves et de leurs projets personnels. Cet accompagnement personnalisé pourra prendre la forme d'une aide individualisée, d'un tutorat, d'un soutien, de modules de consolidation...

La formation en bac pro consiste à élargir ses connaissances d’un secteur et à acquérir des compétences et des techniques spécifiques à un métier, notamment avec des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines réparties sur 3 ans). Avec 35 heures d'enseignements par semaine, le rythme est dense et les matières générales ne sont pas à négliger.

Enseignement et horaires en bac pro du secteur des services

Les élèves ayant opté pour les bacs pro : Commerce ; Comptabilité ; Logistique ; Secrétariat ; Sécurité-prévention ; Services de proximité et vie locale ; Vente, suivent un enseignement général de langue vivante 2 (LV2) (voir tableau des horaires en info+)

Enseignements et horaires en bac pro du secteur de la production et spécialités proches

Sont concernés tous les bacs pro, sauf ceux du secteur des services. Les élèves ayant opté pour ces bacs pro suivent un enseignement général de sciences physiques et chimiques. (voir tableau des horaires en info+).

Et le bac pro agricole ?

Il comprend :

  • des enseignements généraux (français, histoire-géographie, documentation, langue vivante, biologie-écologie, maths, physique-chimie, informatique, éducation socioculturelle, EPS)
  • des enseignements professionnels (techniques professionnelles, sciences économiques)
  • des enseignements à l'initiative des établissements
  • un stage collectif pour l'éducation à la santé et au développement durable (1 semaine en 2de pro et 1 semaine sur le cycle terminal)
  • des travaux pratiques renforcés (chantier école)
  • une mise à niveau des élèves (1 semaine en 2de pro)
  • des périodes de formation en milieu professionnel (18 à 22 semaines dont 4 à 6 semaines en 2de pro)

Pour connaître les enseignements et les horaires de la voie professionnelle agricole, rendez-vous sur le portail de l'enseignement agricole français, rubrique "Enseignement agricole".

Obtenir son diplôme

La certification intermédiaire

Les lycéens préparent, dans le cadre de leur bac pro, une certification intermédiaire obligatoire pour les scolaires. Pour la plupart des bacs pro, cette certification est un BEP(brevet d'études professionnelles, dit rénové, qui ne peut se passer que dans le cadre du bac pro). Les épreuves sont majoritairement évaluées en contrôle en cours de formation (CCF). En cas d’échec, il est possible de conserver le bénéfice de certaines unités pendant 5 ans, puis de repasser le BEP pour compléter ses unités. Le BEP reste un diplôme national de niveau V inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Pour les autres, il s’agit d’un CAP (certificat d'aptitude professionnelle). Quel que soit le résultat obtenu à cette certification intermédiaire, il est possible de continuer son bac pro.

Les apprentis peuvent également, s’ils le souhaitent, préparer une certification intermédiaire.

Passer le bac

L’évaluation du bac pro s’effectue par des CCF (contrôles en cours de formation) et/ou en fin de cursus. Pour réussir l’examen, la moyenne à l’ensemble des épreuves d’enseignements généraux, technologiques et professionnels est exigée. La formation en entreprise est prise en compte dans l’évaluation. Voir l'article.

L'entretien personnalisé d’orientation

Dès l’entrée en 2de professionnelle ou en 1re année de CAP, les élèves bénéficient, autant que possible avec leurs parents, d’un entretien personnalisé d’orientation.

Son but : aider les jeunes à atteindre leurs objectifs et repérer au plus vite les éventuelles difficultés.

Haut de page

Vient de paraître