Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Choisir mes études Au lycée, au CFA Entrer dans le supérieur Les formations hors Admission post bac

Sommaire du dossier

Les formations hors Admission post bac

S'inscrire dans une école du social

publication : 9 février 2017
Assistant/e de service social, éducateur/trice spécialisé/e, aide médico-psychologique... ces métiers vous tentent ? Quelques conseils pour rejoindre ces filières sélectives mais qui assurent des débouchés.

S'inscrire dans une école du social

Les 11 DE (diplôme d'État) DE (diplômes d'État) du social - hors diplômes d'encadrement -, sont proposés dans près de 300 établissements publics ou privés, dont des CFA (centres de formation d'apprentis).

Selon les cas, ces formations de 1 à 3 ans sont accessibles sans le bac, avec le bac ou un bac+2. Certaines exigent un âge minimum. Toutes sont soumises à concours.

Les formations de moniteur/trice-éducateur/trice et surtout d' éducateur/trice de jeunes enfants et d' éducateur/trice spécialisé/e sont les plus sélectives.

Des inscriptions dès septembre

Les écoles du social n'adhèrent pas au dispositif Admission post-bac à l'exception d'une dizaine d'écoles qui recrutent via le portail APB (17 formations en tout : ASS, EJE, éduc spé et éduc technique spé...). Pour postuler, il faut souvent avoir pris sa décision plus de 1 an à l'avance.

Les dépôts de candidature : il est recommandé de s'inscrire au concours au début de l'année scolaire qui précède. Autrement dit, on remplit et on pense à renvoyer son dossier d'inscription au concours dès le 1er trimestre de la terminale (de septembre à novembre).

Le concours écrit : d'octobre à mars, selon les écoles.

Les épreuves orales (pour les candidats admissibles) : de décembre à mai. Souvent en mars-avril.

La rentrée (pour les admis) : en septembre ou octobre (1 an après le dépôt de candidature).

Les écoles n'ont pas toutes le même calendrier. Parfois, les retraits de dossier ont lieu mi-mars, et les épreuves écrites et orales en juin.

Certains établissements organisent plusieurs sessions par an, ce qui explique la large amplitude des dates de concours.

Il faut se renseigner au plus tôt pour pouvoir présenter sa candidature dans un maximum d'établissements.

Passer plusieurs concours

Pour multiplier ses chances, mieux vaut se présenter dans plusieurs établissements, sans oublier que les concours sont payants (entre 75 et 175 euros pour les écrits et les oraux).

Des concours communs ont été mis en place, notamment par les instituts rattachés à l'UNAFORIS (Union nationale des Associations de Formation et de Recherche en Intervention Sociale). Un candidat qui réussit les écrits de l'un des centres peut accéder aux oraux des autres instituts (cela concerne les sélections d'entrée dans les formations d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants et d'éducateur spécialisé).

Connaître le terrain

Chaque école définit son recrutement : épreuves écrites, dossier, tests psychotechniques, entretien...

Toutes cherchent à évaluer le niveau en français, la culture générale, les capacités d'analyse et de synthèse, la solidité psychologique et la motivation.

L'objectif principal de ces sélections est d'évaluer si les candidats ont une idée claire du métier auquel ils se destinent.

Les exigences accrues de ces professions incitent les établissements à privilégier les profils ayant une expérience du terrain (bénévolat, animation...).

Pour certaines formations - assistant de service social, éducateur spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants -  les candidats qui n'ont pas le baccalauréat passent un examen de niveau organisé par les DRJSCS (directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).

Bien se préparer

Certains établissements organisent plusieurs préformations dans l'année précédant l'examen d'entrée. Ouvertes à tous mais souvent payantes, ces préparations constituent un bon atout pour réussir les concours d'entrée. Elles permettent de s'initier au travail social, d'évaluer plus précisément de quoi est fait le métier choisi, de vérifier la pertinence de ses motivations


 

Les dates d'inscription dans une école du social de votre région

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers du social, collection Parcours
    Les métiers du social
    Les métiers du social
    collection Parcours
    parution en mai 2015
    Une trentaine de métiers classés en cinq grandes familles. Avec un tour d'horizon des cursus à choisir en fonction de son projet professionnel
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr