Sommaire du dossier

Le diplôme national du brevet : consultez notre dossier

Brevet 2017 : les 3 épreuves décryptées

publication : 21 décembre 2016
En fin de 3e, le brevet marque la fin de l'année. Fin juin, vous devrez passer 2 épreuves à l'écrit et une épreuve à l'oral. Suivez le guide pour savoir à quoi vous attendre pour ce tout premier examen.

Brevet - épreuves décryptés

L'épreuve écrite de mathématiques, physique-chimie, SVT et technologie

> Durée : 3 heures, séparées par une pause de quinze minutes entre les deux parties. Notée sur 100 points. 5 points sont réservés dans chaque partie à la bonne présentation de la copie (écriture, clarté), au vocabulaire et à l'orthographe.

Première partie de l'épreuve : 2h de mathématiques - 50 points

Cette première partie porte uniquement sur le programme de mathématiques. Elle est composée essentiellement d'exercices à traiter dans l'ordre qui vous convient.

Deuxième partie de l'épreuve : 1h de sciences et technologie - 50 points

Sur les 3 disciplines scientifiques qui vous sont enseignées au collège, vous ne serez examinés que sur deux d’entre elles, en fonction d’un tirage au sort annuel. Ainsi, selon les années, les candidats peuvent avoir à résoudre des exercices :

  • de physique-chimie et de SVT
  • ou de physique-chimie et de technologie
  • ou encore de SVT et de technologie

Chacune des deux disciplines choisies donne lieu à une épreuve de 30 minutes.

En fin d'épreuve, vous aurez aussi un exercice d'informatique.

L'épreuve écrite de français, histoire-géo et EMC

> Durée : 5 heures, pause de 15mn entre les deux parties. Noté sur 100 points.

L'épreuve s'appuie sur un ensemble de documents remis au début de l'épreuve avec les sujets. Ces documents (textes, images...) relèvent du programme de français, d'histoire-géographie et de l'enseignement moral et civique.

Première partie de l'épreuve : 3h - 70 points

Cette première partie porte sur votre capacité à analyser, à comprendre ces documents et à mobiliser vos connaissances en lien avec la thématique abordée. Vous êtes également invité à réagir en justifiant votre point de vue.

  • Le premier exercice porte sur la compréhension des documents ayant trait aux programmes d'histoire ou de géographie.
  • Le deuxième exercice consiste à répondre à une question d'histoire ou de géographie en rédigeant un texte structuré.
  • Le troisième exercice porte plus spécifiquement sur le programme d'EMC.

    Ces trois premiers exercices se déroulent sur 2 heures.

  • La 3ème heure est consacrée à la compréhension d'un ensemble de documents littéraires et artistiques.

Deuxième partie de l'épreuve : 2h - 30 points

Cette deuxième partie est uniquement consacrée au français. Elle commence par une dictée d'un texte de 600 signes pendant 20 minutes (5 points), ensuite, une réécriture de texte (transformer les temps par exemple) pendant 30 minutes (10 points), puis se termine par un travail de rédaction d'1h30 (20 points). Pour le travail de rédaction, deux sujets sont au choix : le premier est un sujet de réflexion, le second un sujet d'invention. Ces sujets portent sur la thématique des documents distribués et déjà travaillés dans la première partie de l'épreuve.

L'épreuve orale

> Durée : 15 minutes si la présentation est individuelle (5mn de présentation + 10mn de questions) ; 25 minutes pour un groupe de deux ou trois élèves (5mn de présentation par chaque élève + questions). Noté sur 100 points.

Chaque élève présente à l’oral pendant 5 minutes un projet conduit dans le cadre des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires) ou de l’un des parcours éducatifs (parcours citoyen, parcours Avenir, parcours d'éducation artistique et culturelle, parcours éducatif de santé). C’est l’élève qui choisit le travail qu’il souhaite présenter. L’exposé est suivi d’un entretien d’une dizaine de minutes avec un jury. L'épreuve peut être présentée individuellement ou par groupe de deux ou trois maximum.

L'évaluation porte sur la capacité de l'élève à exposer sa démarche, les compétences et les connaissances qu'il a acquises grâce à ce projet. Elle prend aussi en compte la qualité de la prestation orale.

Le candidat peut présenter ce qu'il a réalisé (sous forme de projection, d'enregistrement, de réalisation numérique, etc.), mais cette réalisation ne peut intervenir qu'en appui d'un exposé.

Les points sont répartis comme suit : maîtrise de l'expression orale : 50 points ; maîtrise du sujet présenté : 50 points.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels