• Accueil
  • Choisir mes études
  • Ma 1re année en...
Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami
Publication : mai 2018

Ma 1re année en BTS Métiers de l'audiovisuel option gestion de production

Intéressée par le secteur de l’audiovisuel et du cinéma, Justine a choisi d’intégrer le BTS métiers de l’audiovisuel option gestion de production, proposé conjointement par le Lycée Evariste Galois de Noisy-le-Grand (93) et l’Ina SUP. Son objectif ? Se former à l’organisation et à la coordination de projets audiovisuels. Pourquoi a-t-elle privilégié cette option? Comment s’organise ce cursus ? Retour sur une année rythmée par de nombreux projets en équipe.

Pourquoi avoir choisi ce BTS ?

Attirée par le secteur audiovisuel, Justine a préféré un BTS à une licence d’arts à l’université. La raison ? Son souhait d’intégrer un cursus professionnalisant. "Ça a été déterminant pour moi de savoir qu’en BTS, il y avait, en plus des cours, de nombreux projets de groupes", résume la jeune femme. Intéressée par l’organisation et la supervision de projets audiovisuels, elle a choisi l'option qui la préparerait le mieux à ce volet.

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Titulaire d’un bac scientifique (S), Justine a découvert des notions qu’elle avait peu ou pas abordées : "Je n’avais pas forcément les bases dans des matières comme le droit ou l’économie, indispensables dans cette formation où l’on se prépare à de la gestion de projet, à l'aspect financier." Par ailleurs, en BTS, il a fallu s’habituer à travailler en groupes. "Ce n’est pas toujours évident d’avancer en tenant compte des autres, de leurs qualités comme de leurs freins éventuels. Mais au final, c’est extrêmement porteur et motivant !"

À quel rythme de travail a t-il fallu s’acclimater ?

Si le rythme, en BTS, est assez proche de celui du lycée, il faut s’attendre à un volume de travail personnel conséquent. "En période de projet notamment, il faut fournir des efforts et s’impliquer dans les travaux à rendre dans des délais précis", précise Justine. "En moyenne, nous avons un projet à rendre toutes les 6 semaines."

Ce qui change par rapport à la terminale ?

Pour Justine, ce qui change, c’est avant tout l’aspect professionnalisant de la formation. "C'est très concret. Nous avons notamment réalisé des publicités fictives, en prenant en charge l’aspect lié à la gestion de production : organisation du tournage, volet juridique, budget, etc. C’était très intéressant !" Pour Justine, les élèves de BTS sont "considérés comme des adultes, autonomes et capables de prendre des initiatives."

Votre avis sur la formation ?

"Nous avons la chance d’avoir une très bonne équipe pédagogique", note Justine, qui précise que "travailler sur des projets permet d’être dans une dynamique, de s'impliquer".  Très à l’aise dans cette formation, elle apprécie plus particulièrement le fait de mettre rapidement en pratique chaque notion vue en cours. "On doit s’investir, mais comme c’est appliqué, c’est très motivant".

Et après ?

Même si Justine souligne le fait que le BTS offre la possibilité de travailler directement, elle envisage d'intégrer une 3e année de licence." Par la suite, j’aimerais tenter un master en production, voire intégrer une école de cinéma via un concours".

BTS métiers de l'audiovisuel option gestion de production, fiche d'identité

Durée : 2 ans après le bac.

Sélection : sur dossier, tests et/ou entretien, via le portail d’inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup.

Profil des admis : les titulaires de bacs de toutes sections (bac généraux, technologiques mais aussi bacs professionnels), sortant de terminale ou ayant suivi des études supérieures.

Cadre : l’option gestion de production est proposée dans 25 établissements (16 publics, 9 privés), dont 4 en apprentissage.

Emploi du temps : une trentaine d’heures par semaine, auxquelles s’ajoutent des travaux personnels à la maison.

Matières : enseignements généraux en culture audiovisuelle et artistique (étude des productions et des œuvres des domaines de l’écrit, de l’image fixe ou animée, etc.). Autre volet : la mise en œuvre des différents processus liés à une production audiovisuelle. En gestion de production, il faut maîtriser les outils d’organisation, la gestion des activités et des plannings, le suivi financier et juridique, etc.  Des cours d’économie et de gestion appliquées à l’audiovisuel et d’anglais complètent ce programme. Enfin, un volume d’heures est dédié à l’étude technologique des systèmes et matériels audiovisuels. 6 semaines de stage en 1re année, 4 semaines en 2e.

Charge de travail : importante. Beaucoup de travail à la maison, notamment pour les projets.

Vie de classe : une vingtaine d’élèves par classe.

Encadrement : élevé ; proximité des professeurs avec leurs élèves.

Vie extra-scolaire : les activités extrascolaires sont possibles, à condition de bien s’organiser.

Validation : contrôle continu et examen.

Diplôme : le BTS est délivré aux candidats qui ont obtenu une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20 à l’ensemble des épreuves générales et technologiques. Le BTS est reconnu à bac + 2 et donne droit à 120 crédits ECTS.

Coût de la scolarité : gratuit dans les lycées publics ; payant dans les lycées et écoles privés sous contrat ou hors contrat. Les frais sont pris en charge par l’employeur dans le cas de l’apprentissage.

Haut de page

Vient de paraître