Accueil Découvrir les métiers 10 métiers pour...

Quels métiers pour les littéraires ?

publication : 2 mars 2015
Quand vous ne dévorez pas le dernier best-seller du moment, vous vous exercez à parler dans une langue étrangère en en regardant des films en VO sans sous-titres ? On dit de vous que vous êtes "bon/ne orateur/trice" ou une "bonne plume" ? Autant de qualités littéraires qui peuvent être de sérieux atouts pour votre futur choix de métier. Petit aperçu des possibles.

Libraire

Je suis un/e lecteur/trice assidu/e

Romans Fantasy ou d’aventures, mangas… et même “classiques” de la littérature que le professeur de français vous invite à découvrir : la lecture fait partie de vos occupations favorites et vous ne savez plus où ranger les précieux ouvrages qui envahissent votre chambre ? Il y a peut-être derrière ce hobby de tous les instants une piste à creuser pour votre future carrière.

Quels métiers pour moi ?

Avant qu’un livre "atterrisse" dans votre cartable, de multiples professionnels interviennent : chacun combinant le plaisir de la lecture à d’autres savoir-faire. A vous de trouver la combinaison de compétences qui vous correspond le mieux.

Maitre d’œuvre de la chaine du livre, l’éditeur déniche le futur best-seller, exhume un bijou de la littérature pour le rééditer, ou décide du sommaire du prochain manuel de cuisine à la mode. C’est un professionnel qui doit savoir évaluer les qualités littéraires des manuscrits, mais aussi se montrer bon gestionnaire et avoir des qualités managériales pour coordonner auteurs (notamment les dessinateurs/trices de BD), illustrateurs, correcteurs… tout au long des projets.

Les maquettistes, quant à eux, utilisent leur créativité et la maîtrise de logiciels spécialisés pour donner une identité graphique à une collection... Plus techniques encore, les assistants ou chefs de fabrication mettent en page le livre avant impression. Sans oublier les nouveaux métiers qui apparaissent sur fond de révolution numérique, comme le chef/fe de projet multimédia, même si le e-book ne représente (pour l’instant…) qu’une infime partie du marché de l’édition.

Il revient ensuite aux commerciaux et aux attachés de presse de faire preuve d’une bonne dose de persuasion afin d’en assurer la promotion et la diffusion… Au bout de la chaîne, les libraires doivent allier connaissances littéraires et qualités de vendeurs pour conseiller au mieux leurs clients,  tandis que les bibliothécaires assurent parfois un rôle d’animateur en plus de leur travail de classement et d’archivage des œuvres.

Secteurs professionnels concernés

Journaliste

J’ai le sens de la formule et une bonne plume

L’écriture, c’est un jeu d’enfant : vous tenez régulièrement votre blog personnel, vous aimez bien les exercices de rédaction en français et vous avez un sens de la formule très aiguisé ? Peut-être ferez–vous partie des professionnels qui vivent de leurs écrits…

Quels métiers pour moi ?

 

Si vous débordez d’imagination, ou bien si vous maitrisez certains sujets sur le bout des doigts, et si vous savez manier les mots, vous pouvez toujours rêver de devenir écrivain à succès, même s’il est bien souvent difficile de vivre de ses écrits.

Sens de formule, finesse du vocabulaire et précision orthographique sont des atouts dans d’autres professions. Ces qualités vous serviront notamment pour embrasser une carrière de journaliste car ce dernier, quel que soit le support sur lequel il travaille (presse écrite ou numérique, radio, TV…), est à la fois un enquêteur et un rédacteur. Là encore, persévérance et force de conviction seront nécessaires pour décrocher "une pige" (un contrat) et percer dans le métier.

Dans les secteurs de la communication et de la publicité, de nombreux autres professionnels jonglent avec les mots : le concepteur/trice-rédacteur/trice qui exerce ses talents de créatif pour inventer des messages publicitaires sur tous supports (affiches, lettres promotionnelles sur internet…) ; le journaliste d’entreprise qui fournit les textes des publications périodiques (bulletins, rapports d’activité…) destinées aux salariés et aux clients de sa société….

Secteurs professionnels concernés

Guide-conférencier

Je suis un bon/ne orateur/trice, ça me plait d’argumenter

Aussi à l’aise à l’écrit qu’à l’oral, vous savez vous exprimer avec aisance et vous avez le don d’être convaincant et de “capter” l’attention de votre auditoire ? Un bon point pour vous : car dans certaines professions, ne pas avoir sa langue dans sa poche est un vrai atout !

Quels métiers pour moi ?

De nombreux métiers conciliant bonnes capacités rédactionnelles et oratoires vous attendent : l’avocat/e qui sait se montrer persuasif lors de sa plaidoirie au tribunal ; le commissaire-priseur capable de “chauffer” la salle pour faire monter les enchères ; l’animateur/trice TV ou radio possédant une voix, une élocution et un humour qui passent bien sur les ondes ; l’enseignant qui sait, en toutes circonstances, capter l’attention de ses élèves ; le guide conférencier/ière qui doit s'adapter à des publics très divers pour “raconter” l’histoire d’un château médiéval ou d’une cathédrale gothique… sans oublier tous les interprètes ( comédiens/nes, chanteurs/euses…) des arts du spectacle qui occupent le devant de la scène !

Secteurs professionnels concernés

 

Interprète

J’aime manier les mots dans toutes les langues

Polyglottes (ou presque) ? Avec la mondialisation qui favorise de plus en plus les échanges professionnels et l’usage des langues étrangères, de nombreux secteurs d’activité attendent de pied ferme les bilingues et autres trilingues !

Quels métiers pour moi ?

Aussi doué pour s’exprimer dans sa langue maternelle que dans une autre langue, l’ interprète sait restituer le message essentiel d’un orateur russe ou lituanien qui s’adresse à des français et le traducteur/trice transposer un texte en respectant le fond, la forme… et le ton !

Les plus doués en langues étrangères peuvent également rêver d’une carrière à l’international en exerçant un métier où la maîtrise d’au moins une langue étrangère est indispensable : commercial/e export, hôtesse de l’air (steward), accompagnateur de voyages, ingénieur pétrolier, chef de mission humanitaire…

Et si vous ne voulez pas jouer les globe-trotters, il est possible de manier les langues sans quitter son bureau : c’est le cas dans de nombreuses multinationales où l’anglais est la langue de communication quotidienne ; cette dernière étant aussi la langue que l’on retrouve dans toute la "littérature technique", par exemple dans les manuels de maintenance aéronautique, ou qui est employée exclusivement par l’aiguilleur/euse du ciel.

Secteurs professionnels concernés

10 métiers pour...

Aventurier/ière, geek ou encore bavard/e, chacun d'entre vous a ce petit trait de caractère qui le/la distingue. Et si vous vous lanciez sur cette piste pour découvrir votre futur métier ? Mettez les clichés à la trappe et étendez vos horizons ! A chaque personnalité, sa sélection de métiers... Lire l'article

Imprimer

À lire aussi

Les publications de l'onisep

  • métiers
  • Enseignement, éducation et formation, collection Parcours
    Enseignement, éducation et formation
    Enseignement, éducation et formation
    collection Parcours
    parution en novembre 2013
    Réforme des formations, nouveaux concours, focus sur les métiers...
    Les métiers du tourisme, collection Parcours
    Les métiers du tourisme
    Les métiers du tourisme
    collection Parcours
    parution en novembre 2015
    Un point complet sur les cursus adaptés au secteur du tourisme. Avec les différents métiers répertoriés en 4 domaines
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels