Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

"Ce sera moi" : "Demain je serai coiffeur/euse"

publication : 26 janvier 2015
Enfant, nous avons tous imaginé le métier de nos rêves : "Quand je serai grand, je serai " …vétérinaire, pompier, chef cuisinier, journaliste sportif, créateur ou créatrice de bijoux, coiffeur ou coiffeuse... Nous aurions tous aimé vivre un moment dans la peau d'un ou une de ces pros, ne serait-ce que "pour voir". L'Onisep, la chaine de télévision Gulli et Agefa PME offrent cette opportunité à des élèves âgés de 10 à 12 ans.

 

 

2e épisode : "Demain je serai coiffeur/euse"

Anaëlle, 11 ans, rêve de devenir coiffeuse. Elle va rencontrer Fabrice et Stéphanie dans leur salon de coiffure.

Votre score :  

Votre niveau de réussite :  

Rejouer

 

 

Coiffeur/euse

Envie de « changer de tête » ? Une paire de ciseaux, un peigne, un sèche-cheveux, et le tour est joué ! Quelques minutes suffisent pour transformer un visage et redonner vie à un cheveu terne. Spécialiste du soin des cheveux, le coiffeur exerce un métier technique : coupe, brushing, permanente, pose de postiche... Et gare aux colorations ratées ! La coiffure exige du goût et un certain sens artistique. Styliste-visagiste, le coiffeur peut conseiller une coupe à un client en tenant compte de ses envies, de sa personnalité et de la morphologie de son visage. Il sait aussi l'orienter vers une couleur ou, au contraire, le dissuader. Créatif, le coiffeur n'en est pas moins commerçant. Il se montre aimable, disponible et attentif afin que le client reparte content.

Le métier a ses contraintes. La position debout et les bras levés dissuaderont ceux qui ont des problèmes de dos ou une mauvaise circulation sanguine. Attention aux allergies de peau qu'occasionnent certains produits. Le coiffeur est salarié ou travaille à son compte comme artisan. La concurrence est sévère et les débouchés limités. Ce métier peut s'exercer au cinéma, au sein de l'armée...

Accès : Pour exercer ce métier, il est conseillé de passer le diplôme de CAP coiffure qui se prépare en deux ans après la classe de 3e. Il sera ensuite possible de se diriger vers un brevet professionnel qui permettra de créer et de gérer son propre salon de coiffure. Il existe des spécialisations : MC Coloriste-permanentiste et MC Styliste-visagiste.

Par la suite, il est possible de se perfectionner en préparant un brevet de maîtrise.

 

En savoir + :

 

  • Visionner les vidéos Onisep.TV

Coiffeur/euse
Mèches, permanente, brushing... le coiffeur ou la coiffeuse n'hésite pas à couper les cheveux en quatre pour satisfaire les désirs de ses clients. Un métier qui exige technique, aptitudes relationnelles et sens artistique.

Coiffeur/euse
Technique, écoute, patience... Derrière un grand sourire, Valérie est une professionnelle très attentive au bien-être de sa clientèle. Ce qui la motive dans son métier ? Les relations humaines et la part de créativité qu'elle glisse dans chaque soin.

 

 

→ Retour au sommaire

 

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels