Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

"Ce sera moi" : "Demain je serai cordiste"

publication : 2 février 2015
Enfant, nous avons tous imaginé le métier de nos rêves : "Quand je serai grand, je serai " …vétérinaire, pompier, chef cuisinier, journaliste sportif, créateur ou créatrice de bijoux, coiffeur ou coiffeuse... Nous aurions tous aimé vivre un moment dans la peau d'un ou une de ces pros, ne serait-ce que "pour voir". L'Onisep, la chaine de télévision Gulli et Agefa PME offrent cette opportunité à des élèves âgés de 10 à 12 ans.

 

 

4e épisode : "Ce sera moi" : "Demain je serai cordiste"

Rafi, 11 ans, rêve de devenir cordiste. Il va rencontrer Rodolphe, gérant de la société Alp'Bat, spécialisée dans les travaux en altitude.

Votre score :  

Votre niveau de réussite :  

Rejouer

 

Cordiste

Pose d'un paratonnerre sur le clocher d'une église, habillage de la façade d'un immeuble de grande hauteur, reprise de maçonnerie sur un château d'eau... L'activité du cordiste est variée. Mais elle associe toujours un savoir-faire technique et la capacité à se déplacer sur cordes. En somme, il s'agit là d'un métier à double compétence que l'on peut combiner au choix : maçon escaladeur, peintre escaladeur, couvreur escaladeur... Des qualités comme la précision, la concentration, l'endurance et la prudence sont indispensables pour réaliser un travail qualifié à des dizaines de mètres au-dessus du sol. Qu'il intervienne pour le bâtiment, l'industrie ou l'événementiel, le cordiste s'affranchit du vertige. Avec une vue imprenable en prime.

Accès :  Il est vivement conseillé d'obtenir d'abord un CAP (2 ans d'études), un FCIL (formation complémentaire d'initiative locale) ou un bac professionnel dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

Ensuite, il faut faire une spécialisation de cordiste et obtenir un CATSC (certificat d'aptitude aux travaux sur cordes). Elle sera indispensable pour acquérir les techniques de déplacement sur corde et maîtriser les règles de sécurité.

Après le bac, il est possible de faire un CQP (certificat de qualification professionnelle) de cordiste.

 

 

Visionner les vidéos Onisep.TV

 

Alpiniste du bâtiment, le cordiste réalise des travaux de construction et d'entretien, suspendu à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol. Un métier récent, promis à un bel avenir.

Équipé de cordes, d'un harnais et d'un casque, ce spécialiste des travaux en hauteur ou difficiles d'accès nettoie les vitres d'une tour, restaure un clocher, participe à la construction d'un viaduc... Une compétence technique et des qualités d'endurance recherchées.

 

 

→ Retour au sommaire

 

 

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr