Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

"Ce sera moi" : "Demain je serai paysagiste"

publication : 1er mars 2015
Enfant, nous avons tous imaginé le métier de nos rêves : "Quand je serai grand, je serai " ...vétérinaire, pompier, chef cuisinier, journaliste sportif, créateur ou créatrice de bijoux, coiffeur ou coiffeuse... Nous aurions tous aimé vivre un moment dans la peau d'un ou une de ces pros, ne serait-ce que "pour voir". L'Onisep, la chaine de télévision Gulli et Agefa PME offrent cette opportunité à des élèves âgés de 10 à 12 ans.

Ce sera moi

→ Episode 12 : "Demain, je serai paysagiste"

Anthony, 12 ans, rêve de devenir paysagiste. Il va rencontrer Amaury, paysagiste confirmé et responsable de la structure "Les Jardins de Babylone".

Votre score :  

Votre niveau de réussite :  

Rejouer

 

Paysagiste

Parc d’un château, jardin d’enfant, aire de jeux au bord de la route, rond-points fleuris, circuit de golf… Il n’y a pas d’espace vert sur lequel un ou une paysagiste n’ai pas planché. Leur rôle est d’imaginer la structure des plantations, de choisir les fleurs ou arbres qui viendront agréablement décorer l’espace, en tenant compte de la nature des sols, des saisons et de l’environnement dans lequel ils seront plantés.

Un univers de travail pas entièrement végétal

La physiologie végétale, l’horticulture et la botanique n'ont pas de secrets pour ces professionnels créatifs qui doivent, en outre, pouvoir dessiner les plans et croquis de leurs futures créations végétales.

Mais, il ne suffit pas d’avoir la main verte pour exercer en tant que paysagiste : les projets qu’on leur confie exigent des connaissances en architecture, gestion, travaux publics...

Pour aménager un espace vert, ils doivent tenir compte de la nature des sols et du climat, mais aussi du budget. Savoir négocier avec un client pour emporter un marché est également important. Quelques notions juridiques et la connaissance des procédures administratives peuvent également servir au quotidien.

En collaboration avec des architectes, des urbanistes et des ingénieurs, ces professionnels interviennent de la première ébauche d'un projet au suivi de chantier, en passant par les plans détaillés et les spécifications techniques.

Après le bac

4 ans d'études en école spécialisée ( École supérieure d'architecture des jardins, à Paris) sont nécessaires. 5 ans en école d'ingénieurs avec recrutement bac ou bac + 2 selon les établissements ( Agrocampus Ouest à Angers, École nationale supérieure de la nature et du paysage à Blois, l' ISA à Lille). 6 ans à l' École nationale supérieure du paysage à Versailles et dans les écoles d'architecture et de paysage de Bordeaux et de Lille qui forment des paysagistes DPLG (4 ans post-bac + 2).

 

En savoir plus

  • Visionner les vidéos Onisep.tv

Paysagiste (1)
Voilà longtemps que le paysagiste ne se contente plus de fleurir les carrefours. En véritable architecte de l'espace, il modèle les milieux, urbains comme ruraux. Puisant dans sa créativité sans jamais perdre le sens des réalités, il s'efforce d'améliorer notre cadre de vie.

Paysagiste (2)
Voilà longtemps que le paysagiste ne se contente plus de fleurir les carrefours. En véritable architecte de l'espace, il modèle les milieux, urbains comme ruraux. Puisant dans sa créativité sans jamais perdre le sens des réalités, il s'efforce d'améliorer notre cadre de vie.

Employée d'un service espaces verts
Agent du service public ou employé par une entreprise artisanale, l'ouvrier paysagiste aménage et entretient les jardins privatifs et les espaces verts publics.

Gérant d'une entreprise d'aménagements paysagers
Julien nous explique en quoi consiste son métier de gérant d'une entreprise d'aménagements paysagers.

 

 

→ Retour au sommaire

 

 

 

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels