Imprimer

Fiche secteur

Art - Design : créativité et motivation exigées

Publication : avril 2013
L’art (peinture, sculpture, photo, BD…) et le design (graphique, sonore, espace, produit, interaction) sont des domaines qui demandent beaucoup de motivation. Les études y sont généralement longues (de 3 à 5 ans) et les débouchés parfois peu nombreux.

Créer, concevoir : un rêve difficile d’accès

En France, plus de 48 000 artistes plasticiens sont inscrits à la Maison des artistes (organisme qui gère leur sécurité sociale). 20 % d’entre eux sont au chômage.

Les carrières artistiques sont marquées par une activité fluctuante. Moins de 1 plasticien sur 2 consacre ainsi un plein-temps à son art.

Beaucoup de créateurs travaillent en parallèle dans l’enseignement, la médiation culturelle, l’exposition ou autre.

Le design propose des débouchés intéressants, notamment dans les domaines de l’architecture intérieure, de la création industrielle ou du graphisme.

En France, on dénombre 30 000 designers (source : APCI).

Le secteur se décompose en agences, en bureaux de design intégrés aux entreprises (salariat) et en prestataires indépendants (free-lance).

La moitié des 14 000 structures travaille dans le design de produit ; le reste concerne l’aménagement d’espace, le graphisme, l’identité visuelle, le packaging…

La profession est concentrée : plus de la moitié des agences se trouvent en Ile-de-France.

Parmi les secteurs émergents : le design environnemental, d’interaction, de service, le design sonore, lumière, culinaire…

Designer, architecte d’intérieur, graphiste…

L’artiste et le designer sont des créatifs.

Affiliés à la Maison des artistes, les peintres, sculpteurs, photographes, vidéastes… vivent de la vente de leurs œuvres, de leurs prestations artistiques et de la perception des droits d’auteurs.

Certains plasticiens sont accueillis en "résidence", au sein d’écoles ou de structures artistiques. Ils bénéficient alors pendant plusieurs mois d’une bourse et d’un espace de travail (atelier).

L’architecte d’intérieur invente ou réaménage des espaces (appartements, hôtels, magasins…) ; le designer de produit conçoit des objets innovants ; le graphiste donne une identité visuelle à des produits, des marques...

Chacun dans son domaine doit sentir l’air du temps et maîtriser les techniques.

A la différence de l’artiste, le designer crée sur commande. Il doit s’adapter à la demande du client en respectant un cahier des charges (contraintes techniques, d’usage et de coût).

Témoignage d'Adrien Guérin, jeune designer primé à l’Observeur 2012

 

Privilégier les écoles d'art reconnues

En arts plastiques, le passage par une école des beaux-arts n’est pas obligatoire, mais conseillé pour définir sa "patte" et s’ouvrir à d’autres pratiques.

En design, suivre une formation est indispensable, ne serait-ce que pour acquérir les bases techniques du métier. Un bac + 2 ou + 3 (BTS – brevet de technicien supérieur, DNAT – diplôme national d’arts et techniques…) mène à des postes d’assistant de création.

Pour devenir designer ou concepteur-créateur, 4 à 5 années d’études post-bac sont nécessaires (DSAA – diplôme supérieur d’arts appliqués, DNSEP – diplôme national supérieur d’expression plastique, diplôme d’école).

Privilégiez les formations reconnues par l’Etat et/ou par les organisations professionnelles (CFAI – Conseil français des architectes d’intérieur, pour le design d’espace ; APCI – Agence pour la promotion de la création industrielle, pour le design produit...).

Témoignages d’étudiantes et d'étudiant en art

 

Les publications de l'Onisep

Etudes d'art (2013)

Les études d'art, collection Dossiers

Parution : avril 2013

Les métiers du graphisme et du design, collection Parcours

Parution : avril 2013

Haut de page

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=582999&categorypath=/2/337929/337948/