Sommaire du dossier

Fiche secteur

Journalisme : un accès difficile au métier

publication : 15 juillet 2014
Les formations pour devenir journaliste abondent. Pas les débouchés. La précarité est la règle, même quand on sort d’une école de journalisme reconnue. Les jeunes maîtrisant les nouvelles technologies ont une carte à jouer dans ce secteur plurimédia.

secteur du journalisme

Piges et CDD pour débuter

Sur les 37 477 journalistes "encartés", on compte plus de 6000 pigistes, rémunérés à l’article, et près de 1400 salariés en CDD (contrat à durée déterminée), soit 20% des effectifs. Sans compter ceux qui, faute de revenus suffisants, exercent sans carte de presse...

Regroupant plus de 66 % des journalistes, la presse écrite reste le principal employeur, les opportunités se situant plus dans la presse spécialisée (professionnelle ou grand public) que dans les quotidiens nationaux ou les newsmagazines, où les places sont peu nombreuses. La télévision emploie 15% des journalistes, la radio 9%. Les sites d’information sur Internet créent un appel d’air et emploient de plus en plus de journalistes. Plus de 10% des nouveaux encartés déclarent travailler pour ce support en 2012.

JRI, agencier, présentateur…

Érigés en "stars de l’info", les présentateurs de journaux télévisés ne représentent que la partie immergée de l’iceberg. En effet, il y a mille et une façons d’exercer le journalisme. Du localier qui rend compte du dernier conseil municipal au grand reporter qui témoigne depuis un pays en guerre, en passant par le secrétaire de rédaction qui améliore la copie, l’agencier qui rédige des dépêches ou le JRI (journaliste reporter d’images) qui interviewe et filme en même temps, la palette est large.

Les conditions de travail varient selon le média (presse écrite, radio, télévision, Internet…), mais, partout, c’est la rapidité qui prime. La polyvalence, c’est-à-dire l’aptitude à passer d’un support à l’autre, est également très recherchée.

Un journaliste, deux JRI et un secrétaire de rédaction

 

Quelques formations reconnues

14 établissements (écoles, universités ou IUT – instituts universitaires de technologie) proposent des formations reconnues par la profession. On y accède moyennant un concours très sélectif, avec le bac pour les IUT et avec un niveau bac+3 pour les autres établissements (mais les admis ont généralement un bac+4 voire 5…). Passer par l’une de ces filières ne garantit en aucun cas de décrocher un CDI (contrat à durée indéterminée), mais facilite tout de même l’insertion.

Dans leur majorité, les journalistes sont issus d’autres cursus : université (lettres et sciences humaines, droit et science politique…), IEP (institut d’études politiques), écoles privées... Un niveau bac + 5 est conseillé pour acquérir la culture générale indispensable à l’exercice du métier. Les stages sont le meilleur moyen de mettre le pied à l’étrier. Les étudiants en journalisme ont intérêt à se familiariser avec la culture web en créant, par exemple, un blog ou encore en s’inscrivant sur les réseaux sociaux.

DUT information et communication option journalisme : Témoignages d'étudiants et d'étudiantes de l'IUT de Lannion

 

 

 

Découvrez ici les écoles de journalisme reconnues

35 rue du Louvre - 75002 PARIS

50 rue Gauthier de Châtillon - 59046 LILLE Cedex

1 rue Jacques Ellul - 33080 BORDEAUX Cedex

11 rue du Maréchal Juin - BP 13 - 67043 STRASBOURG Cedex

29 rue du Pont Volant - 37082 TOURS Cedex 2

77 rue de Villiers - 92200 NEUILLY SUR SEINE

21 rue Virgile Marron - 13392 MARSEILLE Cedex 05

24 rue Saint Georges - 75320 PARIS Cedex 09

31 rue de la Fonderie - 31068 TOULOUSE Cedex

Rue Edouard Branly - BP 30219 - 22302 LANNION Cedex

4, avenue Stephen Liegeard – 06400 CANNES

11 avenue du 8 mai 1945 - 38130 ECHIROLLES

92 rue d'Assas - 75006 PARIS 

27 rue Saint Guillaume - 75337 PARIS CEDEX 07

Source : commission de la carte de presse

 

Imprimer

Les publications de l'onisep

  • métiers
  • Les métiers du journalisme, de la communication et de la documentation, collection Parcours
    Les métiers du journalisme, de la communication et de la documentation
    Les métiers du journalisme, de la communication et de la documentation
    collection Parcours
    parution en août 2014
    Un secteur qui doit relever le défi du numérique. Des métiers variés avec toutes les formations et les perspectives d'emploi
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels