Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Les acteurs de l'enseignement scolaire

Publication : 6 décembre 2013
Professeur des écoles, directeur d’école, personnel en charge de l'aide humaine, psychologue scolaire, professeur de lycée pro... plusieurs corps de métier travaillent au sein de l'école, du collège et du lycée, chacun avec des rôles définis et complémentaires.

Enseignant spécialisé

À l’école primaire, au collège ou au lycée, l'enseignant spécialisé intervient auprès des élèves à besoins éducatifs particuliers : jeunes en situation de handicap ou en grande difficulté scolaire.

Lieu d'exercice

En maternelle et/ou en élémentaire, il intervient au sein d’une unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis-école) ou dans le cadre du RASED (réseau d’aide spécialisée aux élèves en difficulté). Plus rarement dans le cadre d’un SESSAD (service de soins et d'éducation spécialisée à domicile).

Dans le secondaire, au sein d’une unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis-collège ou lycée) ou dans le cadre d’une SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté). Parfois  au sein d’un EREA (établissement régional d'enseignement adapté).

Accès au métier

La certification d’aptitude professionnelle pour les aides spécialisées, les enseignements adaptés et la scolarité des élèves en situation de handicap (CAPA-SH) s’obtient sur examen après plusieurs années d’expérience comme professeur des écoles titulaire.

La certification complémentaire pour les enseignements adaptés et la scolarisation des élèves en situation de handicap (2CA-SH) s’obtient sur examen après plusieurs années d’expérience comme professeur de collège  et de lycée titulaire.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur des écoles est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 1erdegré. Les professeurs de collèges et de lycées sont recrutés via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 2e degré.

Pour en savoir plus

Consultez la fiche métier de l'Onisep sur l' enseignant spécialisé

Vidéo

 

Instruire et accompagner des élèves souffrant de troubles du comportement
ou de handicaps, tel est le rôle de l'enseignant spécialisé.
Un métier où le travail en équipe (éducateurs, psychologues,
médecins, assistants sociaux...) est important.

Directeur d’école

À l’école primaire, le directeur d’école assure l’animation pédagogique de l’école. Il prend en charge les tâches administratives à temps plein ou en parallèle de son activité d’enseignant selon les cas.

Lieu d'exercice

Ecole primaire. Il assure la direction de l’école maternelle et/ou de l’école élémentaire, selon la taille de l’établissement et le nombre de classes.

Accès au métier

La fonction de directeur d’école est accessible sur liste d’aptitude après 3 années d’expérience comme professeur des écoles titulaire.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur des écoles est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 1er degré.

Professeur des écoles

Le professeur des écoles enseigne à l’école primaire. En maternelle, il prépare les enfants aux apprentissages fondamentaux. En élémentaire, il leur transmet des connaissances et compétences relevant de plusieurs disciplines.

Lieu d'exercice

Ecole primaire. Il enseigne soit en école maternelle (de la petite à la grande section), soit en école élémentaire (du CP au CM2), selon son affectation. Il peut passer d’un niveau à l’autre et d’une classe à l’autre, au cours de sa carrière.

Accès au métier

Pour exercer comme professeur des écoles, il faut avoir réussi le concours de recrutement (CRPE) et obtenu sa titularisation.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur des écoles est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 1er degré.

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le professeur des écoles 

Vidéo

 

Instruire l'enfant et commencer à lui donner
des méthodes d'acquisition des connaissances :
c'est l'affaire du professeur des écoles.
Un véritable généraliste de l'enseignement.

La personne en charge de l'aide humaine (ex AVS)

À l’école primaire, la personne en charge de l'aide humaine apporte aux élèves en situation de handicap une aide aux activités et aux déplacements dans l’établissement. Elle accompagne un ou plusieurs jeunes.

Lieu d'exercice

École, collège, lycée. Attaché à un élève en particulier ou à un groupe d’élèves, la personne en charge de l'aide humaine intervient dans le cadre de l'unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis-école, collège ou lycée) ou au sein de la classe ordinaire, mais aussi pour toutes les activités menées dans l’établissement.

Accès au métier

Les personnes en charge de l'aide humaine sont employés sous contrat par les collectivités. La plupart d’entre elles exercent à temps partiel.

Le métier comprend la fonction d'accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH). L'accès à cette fonction est désormais possible via un diplôme d’État.

Niveau de formation

Aucun diplôme requis pour l’heure. Les personnes en charge de l'aide humaine qui n'ont pas de diplôme reçoivent une formation d’adaptation à l’emploi de 60 heures au moins.

Toutefois, le diplôme d'état d'accompagnant éducatif spécialisé accompagnement à l'éducation inclusive et vie ordinaire, de niveau V, permet d’accéder aux fonctions d'AESH.

ATSEM

À l’école, l’ ATSEM  (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) assiste l’enseignant dans la préparation matérielle des activités de la classe. Il veille au confort et à l’hygiène des enfants toute la journée.

Lieu d'exercice

Ecole maternelle. Attaché à une classe ou en partage sur plusieurs classes, selon l’école, l’ATSEM accompagne les élèves dans leurs activités quotidiennes, scolaires ou autres (sieste, repas, sortie).

Accès au métier

Les ATSEM sont employés par les collectivités locales et recrutés sur concours (fonction publique territoriale).

Niveau de formation

Aucun diplôme requis, mais le CAP petite enfance est un atout.

Psychologue scolaire

En primaire, le psychologue scolaire est saisi pour aider les élèves qui présentent des difficultés (apprentissage, adaptation, comportement…). Il propose des solutions adaptées en lien avec les parents et l’équipe enseignante.

Lieu d'exercice

En maternelle et/ou en élémentaire, il intervient dans le cadre du RASED (réseau d’aide spécialisée aux élèves en difficulté). Il exerce sur une zone géographique auprès de plusieurs établissements.

Accès au métier

La fonction est ouverte selon deux modalités distinctes. Celui qui a un bac+3 en psychologie, doit cumuler 3 années d’expérience comme professeur des écoles avant de préparer le diplôme d’Etat de psychologue scolaire (accès sur dossier, 1 an de formation). Le détenteur d’un master en psychologie doit réussir le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), puis être titularisé.

Niveau de formation

Bac+5. Le CRPE est accessible via le master MEEF 1er degré.

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le psychologue scolaire  

Professeur agrégé

Le professeur agrégé enseigne au lycée général et technologique, voire au collège, dans la spécialité présentée au concours ; celle-ci peut couvrir plusieurs disciplines.

Lieu d'exercice

Enseignement secondaire et supérieur. Le professeur agrégé fait le plus souvent cours dans les classes conduisant au bac, au BTS et dans les CPGE, selon son affectation.

Accès au métier

Pour exercer comme professeur agrégé, il faut avoir réussi le concours de recrutement (agrégation) et obtenu sa titularisation.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur agrégé est recruté une fois validé son master ou titre équivalent.

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le professeur de collège et de lycée 

Vidéo

 

Ariane Bach, professeur de français au lycée Jean-Jacques Rousseau
de Sarcelles (95) nous parle de son métier.
Comment intéresser les élèves au français ?
Qu'est-ce qu'être professeur aujourd'hui ? Réponses.

Professeur certifié

Le professeur certifié enseigne au collège et/ou au lycée général et technologique dans la spécialité présentée au concours ; celle-ci peut couvrir plusieurs disciplines.

Lieu d'exercice

Enseignement secondaire. Le professeur certifié fait cours dans les classes conduisant au brevet (DNB) ou au bac, et parfois au BTS pour les disciplines technologiques, selon son affectation.

Accès au métier

Pour exercer comme professeur certifié, il faut avoir réussi l’un des concours de recrutement de l’enseignement secondaire (CAPES, CAPESA, CAPEPS, CAPET, CAPETA) et obtenu sa titularisation.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur certifié est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 2nd degré.

Pour en savoir plus

Consulter les fiches métiers de l’Onisep :

Vidéo

 

Le professeur-documentaliste, ce professeur pas comme les autres,
anime le CDI (centre de documentation et d'information) des collèges ou des lycées.
Son objectif : rendre les élèves autonomes dans leur accès au savoir.

 

Le professeur de collège et lycée (allemand) est spécialiste
d'une discipline (français, maths, histoire...)
qu'il enseigne à des classes de 20 à 30 élèves.

 

Le professeur de collège et lycée (physique chimie)
est spécialiste d'une discipline (français, maths, histoire...)
qu'il enseigne à des classes de 20 à 30 élèves, parfois plus.

Professeur de lycée pro

Ce professeur  enseigne au lycée professionnel dans deux ou trois disciplines, selon la spécialité présentée au concours.

Lieu d'exercice

Enseignement secondaire. Le professeur de lycée pro fait cours dans les classes conduisant au CAP ou au bac professionnel.

Accès au métier

Pour exercer comme professeur de lycée pro, il faut avoir réussi l’un des concours de recrutement de l’enseignement professionnel (CAPLP, CAPLPA) et obtenu sa titularisation.

Niveau de formation

Bac+5. Le professeur de lycée pro est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention 2nd degré.

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le professeur de lycée professionnel ou technologique 

Principal, Proviseur

A la tête d’un établissement scolaire, le principal (en  collège) ou le proviseur (en lycée), organise les activités du personnel  : enseignants, CPE, assistants d’éducation, COP, infirmier, agent comptable…

Lieu d'exercice

Enseignement secondaire. Le personnel de direction (principal et adjoint, proviseur et adjoint) est affecté soit en collège, soit en lycée (général et technologique ou professionnel).

Accès au métier

La fonction est ouverte sur concours aux professeurs (certifié, agrégé ou de lycée pro), aux conseillers principaux d’éducation (CPE) et aux conseillers d’orientation-psychologues (COP), âgés de plus de 30 ans et ayant exercé 5 années comme titulaires.

Niveau de formation

Bac+5. Les enseignants, CPE et COP sont titularisés avec un master ou un diplôme équivalent.

CPE

Responsable de la vie scolaire au sein de l’établissement, le CPE (conseiller principal d’éducation) assure une fonction à la fois éducative, pédagogique et administrative.

Lieu d'exercice

Enseignement secondaire. Le conseiller principal d’éducation exerce en collège ou en lycée, selon son affectation.

Accès au métier

Pour exercer comme CPE, il faut avoir réussi le concours de recrutement des conseillers principaux d’éducation (CRCPE) et obtenu sa titularisation.

Niveau de formation

Bac+5. Le CPE est recruté via le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), mention encadrement éducatif.

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le conseiller principal d’éducation 

Vidéo

 

Les conseillers principaux d'éducation ont pour mission essentielle
d'accompagner les élèves dans leur vie au sein
de l'établissement scolaire, ils ont un important rôle d'écoute.

Psychologue de l'éducation nationale (ex COP)

Dans le secondaire, le psychologue de l'éducation nationale accompagne les élèves dans leur projet d’orientation scolaire et professionnel.  Il intervient en classe pour les informer sur les formations et métiers et siège au conseil de classe.

Lieu d'exercice

En collège et/ou en lycée, il exerce dans le cadre d’une permanence hebdomadaire pendant laquelle il accueille les élèves et leurs familles individuellement.

Accès au métier

Pour exercer comme psychologue de l'éducation nationale il faut avoir réussi le concours de recrutement et être titularisé.

Niveau de formation

Bac+5. Une fois admis au concours (avec une licence de psycho au moins), le psychologue de l'éducation nationale est stagiaire suit une formation sur 2 ans menant au diplôme d’État de conseiller d’orientation-psychologue (DECOP).

Pour en savoir plus

Consulter la fiche métier de l’Onisep sur le psychologue de l'éducation nationale spécialité éducation, développement ou conseil en orientation scolaire et professionnelle.

Le CIO (centre d’information et d’orientation)

Le CIO dont dépend votre lycée dispose d’une documentation approfondie et détaillée sur les secteurs professionnels et les métiers, les études, l’offre de formations dans l’enseignement secondaire et supérieur.

Vous y trouverez les publications de l’Onisep. Vous pouvez prendre rendez-vous avec un COP (conseiller d’orientation-psychologue) qui vous aidera dans l’élaboration de votre projet d’études.

La scolarisation en établissement médico-social des élèves handicapés

Les EMS (établissements médico-sociaux) accueillent à partir de 6 ans, parfois dès 3 ans, des enfants nécessitant une prise en charge éducative et thérapeutique. Une équipe pluridisciplinaire y assure soins et formation au plus près des besoins des enfants, qui suivent une scolarité dans le cadre des unités d'enseignement.

Soins et formation

Les établissements du secteur médico-social accueillent les élèves handicapés dans le cadre du PPS (projet personnalisé de scolarisation). Ils assurent à la fois les soins et rééducations, l'apprentissage scolaire et la formation professionnelle ainsi que l'apprentissage de l'autonomie. Pour la plupart gérés par des associations, ils sont souvent spécialisés dans un type de handicap ; les frais de séjour sont assumés par la sécurité sociale.

Un accompagnement adapté

Selon le handicap pris en charge, les appellations des établissements diffèrent :

  • les IEM (instituts d'éducation motrice) pour les jeunes handicapés moteurs ;
  • les IES (instituts d'éducation sensorielle) pour les jeunes handicapés auditifs ou visuels ;
  • les ITEP (instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques) pour les jeunes présentant des troubles du comportement ;
  • les IME (instituts médico-éducatifs)pour les jeunes présentant des troubles importants des fonctions cognitives ou des troubles envahissants du développement.

Une équipe pluridisciplinaire

L'équipe éducative est pluridisciplinaire et comprend toujours un médecin spécialiste du handicap concerné, auquel s'adjoignent, selon les besoins, infirmier, kinésithérapeute, psychomotricien, orthophoniste, ergothérapeute, psychologue, aide médico-psychologique, éducateur et enseignant spécialisé.

Une séance de psychomotricité

Photos : Floriane Pouzol / ONISEP

Plusieurs modes de scolarisation

La scolarisation des élèves peut être assurée à l'intérieur de l'institut, au sein d'une unité d'enseignement, par des professeurs des écoles spécialisés détachés de l'Éducation nationale.

La loi sur la refondation de l'école place l'inclusion au cœur des missions de l'école. Dès que possible, une scolarisation dans un établissement ordinaire de proximité est privilégiée. L'élève est alors accueilli en inclusion individuelle, dans une unité d'enseignement délocalisée au sein de l'établissement scolaire, ou dans une Ulis à l'école, au collège ou au Lycée.

Un PPS (projet personnalisé de scolarisation) définit les aides humaines et techniques mises en place pour favoriser la réussite de l'élève.

Dans les établissements médico-sociaux, pour chaque élève, un projet d'accompagnement propre à l'établissement (PIA ou projet individualisé d'accompagnement) prévoit l'enseignement, le soutien et les actions d'éducation adaptés.

L'admission

L'admission est envisagée dans le cadre du PPS et se fait sur notification de la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées).

 

Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Fiche secteur

Les publications de l'Onisep

Enseignement, éducation et formation, collection Parcours
Enseignement, éducation et formation
Les métiers auprès des enfants, collection Parcours
Les métiers auprès des enfants
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels