Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Enseignement

Les formations pour exercer dans l'enseignement

Publication : 9 septembre 2019
Les métiers de l'enseignement nécessitent 5 années d'études après le bac, via un master MEEF. La préparation au concours de recrutement et la formation professionnelle dans les établissements scolaires se déroulent au sein d'un Inspé. Tour d'horizon des cursus et concours pour enseigner.

Formation 2017

Enseigner, une vocation avant tout

Enseignant du premier degré, le professeur des écoles exerce son métier en école primaire, allant de la première année de maternelle à la dernière année de l'école élémentaire (CM2). Titulaire du CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles), le professeur des écoles s'appuie sur une bonne culture générale pour tout enseigner : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences expérimentales, arts plastiques, culture numérique, etc.

Enseignants du second degré, spécialistes d’une ou deux disciplines, les professeurs certifiés ou agrégés exercent en collège et/ou en lycée général et technologique ou professionnel, selon le concours passé (agrégation, capes (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement secondaire), CAPET (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique), CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel).

Selon le concours réussi, ces professeurs enseignent des disciplines générales (français, mathématiques, histoire et géographie, sciences de la vie et de la Terre, langues vivantes, éducation physique et sportive, etc.), ou des enseignements technologiques (sciences industrielles de l'ingénieur, design et arts appliqués, santé et social, hôtellerie et restauration, etc.)

Les concours de l’enseignement sont plus ou moins sélectifs, selon la discipline. Chaque année, un nombre de places précis est défin pour chaque spécialité. 

À partir de 2022, l'ensemble de ces concours seront organisés en fin de M2 MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation).

Professeur : un master sinon rien

Primaire, secondaire, supérieur… Désormais, tous les professeurs doivent être titulaires d’un master (bac + 5).

Voie royale : le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), organisé au sein des Inspé (Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l'éducation).

L’accès en master MEEF se fait à partir d’une L3, dans une discipline adaptée au concours visé (ou à la discipline que l’on souhaite enseigner, pour le second degré.)

Trois mentions permettent de se préparer plus spécifiquement aux concours visés : mention 1er degré (pour devenir professeur des écoles), mention 2e degré (pour les futurs professeurs de collège et lycée), et la mention encadrement éducatif, qui concerne les futurs CPE (conseillers principaux d’éducation).

La mention, " pratiques et ingénierie de la formation", qui ne prépare pas aux concours, vise des débouchés en tant que formateur d'adultes, responsable et coordinateur pédagogique, etc.

À compter de 2022, les candidats passeront les concours en fin de M2 (CRPE, CAPES, CAPLP, etc.).

Un nouveau référentiel de formation des futurs professeurs des premier et second degrés et CPE a été mis en œuvre à la rentrée 2019. Il définit le contenu de la formation délivrée au sein des Inspé.

Le référentiel prévoit 800 heures d'enseignement et d'encadrement pédagogique, hors stage, sur 2 ans.

La 1re année (M1) inclura un stage d'observation et de pratique accompagné en milieu scolaire de 4 à 6 semaines.

Les futurs enseignants du premier degré et du second degré suivent, selon la mention choisie, un volume important (45 à 55 % au moins) d'enseignements dans les savoirs fondamentaux (lire, écrire, savoir compter, respecter autrui, etc.), les stratégies d'enseignement et d'apprentissage/la pédagogie générale et de la gestion de classe, ainsi qu'un volet lié à la pratique réflexive et la recherche, etc.

Fondée sur l'alternance, la 2ndeºannée (M2) comprend un stage en responsabilité à un mi-temps (rémunéré). Parallèlement, les futurs enseignants ou CPE suivent des cours au sein des Inspé.

Les enseignants-chercheurs (maître de conférences, professeur) doivent quant à eux obtenir un doctorat (bac + 8) avant de postuler.

Vient de paraître