Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Enseignement

Les formations pour exercer dans l'enseignement

publication : 2 février 2016
La plupart des métiers de l'enseignement nécessitent 5 années d'études après le bac. La préparation au concours de recrutement comme la formation professionnelle se déroulent le plus souvent au sein d'une Espé. Tour d'horizon des cursus et concours pour enseigner.

Formation 2017

Enseigner, une vocation avant tout

Généraliste, le professeur des écoles enseigne en maternelle ou en élémentaire. Il doit avoir réussi le CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles).

Spécialistes d’une ou deux disciplines, les professeurs certifiés ou agrégés exercent en collège et/ou en lycée général et technologique ou professionnel selon le concours passé (agrégation, capes (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement secondaire), CAPET (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique), CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel).

Les concours de l’enseignement, plus ou moins sélectifs selon la discipline, comprennent des épreuves théoriques et pratiques (préparation de cours) et un entretien de motivation. Mieux vaut avoir la vocation pour se lancer.

Quand il débute dans le public, le professeur ne choisit pas son poste.

Le lauréat du CAFEP-CAPES lui, démarre dans l’établissement où il s’est porté candidat au préalable.

Professeur : un master sinon rien

Primaire, secondaire, supérieur… Désormais, tous les professeurs doivent être titulaires d’un master (bac + 5).

Voie royale : le master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), qui se prépare depuis la rentrée 2013, dans les ESPE (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation), composantes des universités.

Trois mentions permettent de se préparer plus spécifiquement aux concours visés : mention 1er degré (pour devenir professeur des écoles), mention 2e degré (pour les futurs professeurs de collège et lycée) et la mention en encadrement éducatif (pour les futurs conseillers principaux d’éducation).

Les candidats passent les concours en fin de M1 (CRPE, CAPES, CAPLP, etc.).

En M2, les lauréats effectuent un stage en responsabilité à mi-temps en école ou en établissement scolaire (rémunéré temps plein), en tant que fonctionnaire stagiaire. Tout en poursuivant leur formation en ESPE.

Les enseignants-chercheurs (maître de conférences, professeur) doivent, eux, obtenir un doctorat (bac + 8) avant de postuler.

L’accès au métier de formateur se fait souvent dans le cadre d’une reconversion professionnelle après une première expérience dans le domaine de compétence enseigné.

Il est également possible d’intégrer un master MEEF mention "pratiques et ingénierie de la formation", qui prépare notamment au métier de formateur.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Enseignement, éducation et formation, collection Parcours
    Enseignement, éducation et formation
    Enseignement, éducation et formation
    collection Parcours
    parution en novembre 2013
    Réforme des formations, nouveaux concours, focus sur les métiers...
    Les métiers auprès des enfants, collection Parcours
    Les métiers auprès des enfants
    Les métiers auprès des enfants
    collection Parcours
    parution en avril 2015
    32 métiers emblématiques sont regroupés en quatre grandes familles. Toutes les voies de formation sont décryptées.
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels