Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Industrie chimique

Les métiers et l'emploi dans l'industrie chimique

publication : 22 décembre 2016
Travailler dans le domaine de la chimie, c’est accéder à des métiers très variés. Technicien de recherche, professeur de physique-chimie, pilote de ligne de production… ces pros nous font découvrir leur environnement de travail et leur métier au jour le jour.

Vidéo 1 - Chantal, assureure qualité produit | Vidéo 2 - Pascale, chercheuse | Vidéo 3 - Véronique, enseignante au lycée | Vidéo 4 - Samira, technicienne de recherche | Vidéo 5 - Corinne, pilote de ligne de produit

Emploi stable, voire à la hausse

Regroupant chimie de base, chimie fine et de spécialités, les industries chimiques comptent 200000 salariés et recrutent 15000 personnes par an, ce qui en fait un secteur industriel majeur en France.

Automatisation des procédés, délocalisations, importations… ces industries ont connu depuis 30 ans de profonds changements qui ont généré une réduction régulière des effectifs. Sans oublier les effets de la crise économique de 2008 et un faible turn-over des emplois.

L’activité reprend toutefois quelques couleurs, portée par le dynamisme des industries consommatrices de chimie tels l’aéronautique, l’automobile, le bâtiment… Mieux, les secteurs d’application (pharmacie, cosmétiques, plasturgie, traitement de l’eau…) où travaillent la majorité des chimistes constituent un appel d’air. Des créneaux, qui ne concernent pas encore de gros volumes d’emplois, se développent même : chimie du végétal, chimie verte et recyclage, chimie des matériaux…

Spécificité du secteur : les emplois sont concentrés dans quelques régions (par exemple, chimie lourde en Rhône-Alpes, pharmacie et cosmétique en Normandie…) et se déclinent aussi à une échelle internationale.

Recherche, formulation, analyse, vente… des métiers variés

Adapter la formule de leurs produits à la réglementation, élaborer de nouveaux matériaux et molécules, créer des médicaments… les entreprises de la chimie innovent en permanence. C’est la mission des services de recherche et développement, qui rassemblent chercheurs, ingénieurs et techniciens chimistes. Parmi eux, certains pros sont chargés de protéger les innovations (ingénieurs brevets) et d’orchestrer les projets (chefs de projet)

Le gros des effectifs de chimistes est dédié aux activités de fabrication et de production. À l’usine, il faut organiser la production à grande échelle et garantir son bon déroulement au quotidien. Place aux ingénieurs et techniciens procédés, production, maintenance…, relayés par les pilotes de ligne de production et les opérateurs. À chaque étape, la qualité des matières premières et du produit fabriqué sont réalisées notamment par des techniciens d’analyses.

Enfin, parmi ce qu’on appelle les "fonctions supports", on trouve les commerciaux (technico-commerciaux, chefs de produit et acheteurs) là pour assurer les ventes et les négociations, et les spécialistes de la réglementation et de l’environnement (chargé hygiène-sécurité-environnement, chargé des affaires réglementaires...).

 

Ressources utiles

Aller plus loin : Pour les collégiens, lycéens, étudiants

Les organisations professionnelles sont très attentives à attirer des talents et publient des sites dédiés à leur attention, centrés sur les métiers.

Aller plus loin : Pour les équipes éducatives

Les organisations professionnelles n’oublient pas non plus les enseignants

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de la chimie, collection Parcours
    Les métiers de la chimie
    Les métiers de la chimie
    collection Parcours
    parution en décembre 2016
    Des filières de formation du CAP jusqu'au doctorat (bac + 8). Une trentaine de métiers répertoriés en 5 familles
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr