Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Les métiers du web : nos expertes répondent à vos questions

publication : 3 mars 2015

Webdesigner, développeur web, community manager, webmarketeur... vous êtes nombreux à vous interroger sur les métiers liés à Internet. Pendant 15 jours, l'Onisep vous a invité à poser vos questions à deux expertes : Prunelle Charvet, responsable éditoriale du Portail des métiers de l'Internet à la Délégation aux usages de l'Internet (DUI) et Marjorie Soutric, consultante web freelance, animatrice du Portail des Métiers de l'Internet. Voici leurs réponses.

[ Formations du web] [ Métiers du web] [ Administrateur réseau] [ Créateur/concepteur de site web
[ Webdesigner/graphiste[ Webmaster/développeur web] [ Community manager] [ Réseaux et télécoms]
[ Web marketing/Commerce électronique]

 

Prunelle Charvet, responsable éditorial du Portail des métiers de l'Internet à la Délégation aux usages de l'Internet (DUI)

Marjorie Soutric, consultante web freelance, animatrice du Portail des Métiers de l'Internet

Prunelle Charvet, responsable éditoriale du Portail des métiers de l'Internet à la Délégation aux usages de l'Internet (DUI)

Marjorie Soutric, consultante web freelance, animatrice du Portail des Métiers de l'Internet.

 

Formations du web

 

Pathoo : Bonjour. Mon fils de 16 ans, actuellement en 2nde, est intéressé par le webmastering et les métiers d'Internet. Je voudrais savoir s'il existe des formations en alternance avant le bac et, si oui, lesquelles. Merci pour votre aide.

De nombreux métiers sont accessibles avec un niveau bac + 5, il n’est donc pas nécessaire de se spécialiser avant le bac. Toutefois, si votre fils opte pour un bac S, il pourra choisir la spécialité Informatique et Sciences du Numérique (ISN) en classe de terminale. Du côté des séries technologiques, le bac STI2D avec la spécialité “Système d’information et numérique” permet de se spécialiser dès le lycée (5h de cours/semaine en classe de première puis 9h/semaine en terminale).

Enfin, il y a également la possibilité d’assouvir sa soif de connaissance et de s’auto former gratuitement aux bases du HTML/CSS et à la logique de la programmation en parallèle de ses études grâce aux nombreux tutoriels (notamment ceux d’Alsacréations) ou à des initiatives comme celle de Code academy (en anglais).

 

Damien : Je fais actuellement une licence 3 dans le web et le commerce électronique et j'aimerais m'orienter vers une formation qui relie l'informatique (web) à d'autres compétences. J'avais pensé aux Sciences cognitives. Que pourrais-je faire d'autre? Je n'aimerais pas recommencer une licence mais commencer en L3! Merci!

Vous trouverez une liste de formations aux métiers du web accessibles à Bac +3 sur le Portail des Métiers de l’Internet. Il y a notamment des diplômes qui mêlent le droit, l’économie ou les sciences humaines et sociales au web.

 

Timothée J : Est-ce qu'il y a un moyen d'entrer dans les métiers du web en passant par un bac professionnel ?

Beaucoup de métiers du web nécessitent un niveau bac +3 à +5 et il vaut donc mieux envisager un bac général ou technologique pour y accéder. Pour information, si vous vous intéressez au développement d’applications informatiques pour les entreprises,  le BTS SIO Services Informatiques aux Organisations option SLAM (solutions logicielles et applications métiers) existe, accessible avec un bac pro.  

Et se renseigner aussi auprès de votre CIO sur des formations ou certifications professionnelles spécialisées post-bac pro.

 

yann : Bonjour je suis en bac prof mais suite a une mauvaise orientation je souhaite me tourner vers le web intégrateur depuis la troisième. Les écoles de formation sont très chères et je ne trouve pas d’alternance. Mes parents ne peuvent m’aider, et je ne sais plus ou me diriger avez-vous un bon conseil a me donner merci ? 

La Web@cademie est une formation gratuite de 2 ans (1 an de formation et 1 an d’alternance labellisé par l’école EPITECH) pour accéder au métier de développeur et d’intégrateur web. Cette formation est ouverte aux jeunes de 18 à 25 ans, qui n’ont pas obtenu de diplôme mais qui souhaitent devenir des professionnels du web.

S'il s’agit de développement informatique en général, voir le BTS SIO Services Informatiques aux Organisations option SLAM (solutions logicielles et applications métiers)(SLAM), accessible avec un bac pro.  

Et se renseigner aussi auprès de votre CIO sur des formations ou certifications professionnelles spécialisées post-bac pro.

 

trepp : Quelles sont les bacs et les études pour les métiers du web ?

Si vous optez pour un bac S, vous pourrez choisir la spécialité Informatique et Sciences du Numérique (ISN) en classe de terminale. Du côté des séries technologiques, le bac STI2D avec la spécialité “Système d’information et numérique” permet de se spécialiser dès le lycée (5h de cours/semaine en classe de première puis 9h/semaine en terminale). 

 

zaz : Mon fils actuellement en BTS communication option événementiel recherche une formation en lien avec le web pour se spécialiser. Où en trouver dans le secteur public, en niveau licence, par exemple ?

Vous trouverez une liste d’exemples de formations publiques accessibles à Bac +2 qui permettent d’acquérir des compétences en communication web sur le Portail des Métiers de l’Internet.

 

Sylogisme : Je suis issue d'une formation en école de commerce et je m'oriente vers le secteur du digital, avec 4 ans d’expérience professionnelle en parallèle de mes études dont 2 ans dans le digital. Je me pose la question de faire une spécialisation après mon bac+5 ou d'acquérir plus d'expérience sur le terrain pour pallier à certaines lacunes techniques ?

Après une formation en école de commerce, un complément de formation spécialisée peut être nécessaire pour s'orienter vers des métiers du numérique mais une expérience dans le domaine visée peut-être aussi une passerelle utile.

 

Métiers du web

 

Marindeschamps : Je suis passionnée par les nouvelles technologies, ainsi que la veille informationnelle. Existe-t-il un métier lié à internet qui regroupe ces deux choses ?

Vous pourriez être intéressé par le métier de Veilleur stratégique.

 

jean-jacques henry michel dubois : C'est quoi les métiers du web ? et merci d'avance pour vos réponses.
Agatha : Je voudrais en savoir un peu plus sur les métier du web.

Les métiers du web sont tous les métiers qui permettent de créer, de développer et de promouvoir des sites et des applications web. Pour découvrir les différents métiers qui font le web, vous pouvez consulter le Portail des métiers de l’Internet

 

Bouyaka : N'est-il pas trop dur de s'engager dans la voie du free lance ? Et aussi quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui veulent choisir cette voie ?

Inutile de vous cacher que la voie du freelance n’est pas la plus facile, ni la moins précaire. Toutefois, grâce au statut d’auto-entrepreneur, les tâches administratives sont restreintes et les charges réduites. Je conseillerai donc à ceux qui veulent s’engager dans cette voie de commencer par ce statut. Ensuite, je vous dirai qu’il faut absolument s’organiser : définir des horaires de travail, avoir un bon environnement de travail avec un ordinateur performant et une connexion fiable, savoir “décrocher” le soir et le week-end et ainsi maintenir une barrière entre vie professionnelle et vie personnelle. Enfin, il faut avoir des compétences concrètes et être capables de les appliquer à différents projets. Il faut une certaine expérience (projets pédagogiques, stages, CDD...) car personne ne vous apprendra le travail et il vous faudra être directement opérationnel pour vos clients. Mon dernier conseil est sans doute le plus important : apprendre, se former toujours et encore pour ne jamais être dépassé par les nouveautés car le web va très vite.

 

Yann's : Vous posez-vous des questions ou avez-vous des doutes sur l’évolution de certains jobs dans le web ?

Dans un secteur en mouvement permanent, les métiers de l’Internet sont appelés à évoluer, certains peut-être à disparaître, d’autres à émerger. Les professionnels de ce domaine doivent savoir s'adapter tout au long de leur carrière.

                                                                                                                              

Yann's : Quelles sont selon vous les tendances lourdes dans le web ?

Tout d'abord, on observe une spécialisation des métiers du web notamment dans le domaine du marketing et de l'e-commerce. Le web mobile est à présent incontournable dans la stratégie web d'une entreprise. Enfin, on voit l'apparition d'un métier d'avenir : le "Data Analyst" ou "Data Scientist", chargé de faire l'analyse du "Big Data" c'est-à-dire de la masse de données récoltée par l'entreprise. Pour plus d’informations, voir le site Télécom-paristech

 

David : J'aimerais plus tard travailler en tant que webmaster, ou du moins quelque chose qui s'en rapproche fortement. Mais je me demandais s'il y avait beaucoup de demandes dans ce métier-là, si les places à pourvoir étaient nombreuses, ou au contraire s'il était difficile de percer dans ce domaine-là. Et si non, avez-vous des conseils pour justement pouvoir percer dans le métier ?

Le métier de webmestre a énormément évolué ces dernières années car les métiers du web se spécialisent de plus en plus. Le webmestre/administrateur “touche-à-tout du web” qui gère tous les aspects du site (contenu, développement, infographie...) est un profil toujours recherché dans certains types d’entreprises qui n’ont pas la possibilité d’avoir plusieurs personnes dédiées au web mais il tend à disparaître au profit de profils plus spécialisés.

Pour augmenter vos chances de trouver un emploi, je vous conseillerai de vous spécialiser dans un domaine du web : développement, graphisme, gestion de projets, référencement, webmarketing, communication...

Vous trouverez des informations détaillées sur les métiers du web et les formations qui y préparent sur le Portail des métiers de l’Internet

 

wafa : Quels sont les métier les plus technique à bac plus cinq ?

Plusieurs métiers du web peuvent être considérés comme des métiers “techniques” car ils demandent une expertise poussée : consultant SEO, consultant SEM, ergonome web, consultant web analytics...

Toutefois, les métiers à Bac + 5 les plus “techniques” au sens “programmation et architecture web” appartiennent à la famille des métiers de la programmation et du développement : Développeur web et web mobile (qui peuvent évoluer vers un poste d’expert appelé le “lead developpeur”), Architecte web, Intégrateur web....

 

Martin Brard : Bonjour, j'aimerais savoir si créer des logiciel, des sites et autres choses, même si ça m'intéresse, est-ce que ce n'est pas lassant à la fin ? Ce ne serait pas toujours la même chose ?

Comme dans tout travail, une certaine lassitude peut s’installer au bout de quelques années. Cependant, le web évolue très vite si bien que l’on doit constamment s’adapter, se tenir à jour et réinventer son métier ce qui contribue à limiter un peu cet effet de lassitude.

Une petite précision toutefois : dans le web, on parlera plutôt de création de sites et d’applications web plutôt que de logiciels (ou alors il s’agira uniquement de “logiciels web”, qui s’utilisent dans le cloud). Le développement de logiciels est une activité qui relève du domaine de l’informatique.

 

Mathieu27 : Quelle est la différence entre un chef de projets et un directeur de projets ? Faut-il d'abord avoir été chef de projet pour pouvoir prétendre être directeur de projets ?

La différence entre un chef de projets web et un directeur de projets web se situe principalement au niveau des responsabilités : le directeur de projets est le supérieur hiérarchique de plusieurs chefs de projets. Il intervient moins dans le suivi au jour le jour des projets et a une vision plus large de ces derniers. Le poste de directeur de projets est un poste senior et il faut avoir été chef de projets pendant quelques années avant de pouvoir l’exercer.

 

Marion : Bonjour, quel est votre niveau d'étude ? L'accès à l'emploi a-t-il été facile ?

Marjorie : J’ai un Bac +5. L’accès à l’emploi a été très facile en raison de la grande part réservée aux projets et aux stages durant ma formation à l’école HETIC. J’ai pour ma part choisi de vivre de mon activité de freelance mais 96% des étudiants signent un CDI avant la fin du cursus.

 

Agathe : Bonjour, je ne sais pas quoi faire plus tard mais je possède beaucoup d'imagination. Existe- t-il des métiers dans le domaine du web où la qualité de l'imagination (écrire des scénarios) est requise?

Vous trouverez une liste de métiers qui nécessitent des compétences en rédaction sur le Portail des Métiers de l’Internet. Par exemple, le métier de rédacteur web vous permettrait d’allier écriture et imagination même si la plupart des contenus que l’on vous demandera de rédiger comporteront des contraintes.

 

yann : J’ai 19 ans et je voudrai devenir développeur web mais faute d’études je ne pense pas pouvoir je suis en bac pro compta j'ai des bonnes notes en math quel métiers mon niveau me permet-il de faire ?

Les métiers du web requièrent le plus souvent une formation de niveau bac +3 à bac +5. Toutefois, certains développeurs web ne possèdent pas de diplôme et se sont formés par eux-mêmes en réalisant des projets personnels. Ces profils autodidactes ont cependant tendance à disparaître en raison de la spécialisation des métiers du web et du développement de l’offre de formations. Penser aux formations courtes en écoles spécialisées et certifications professionnelles : consultez le CIO de votre ville.

 

Cyrielle : Étudiante en DUT Informatique, j'aimerai poursuivre mes études dans le web. Quel parcours d'études avez-vous fait ? Avez-vous la possibilité d'évoluer dans votre travail ? Combien gagnez-vous ? Avez-vous des horaires fixes ? Travaillez-vous en équipe ou en autonomie ? Avez-vous facilement trouvé un travail à la fin de votre formation ? Êtes-vous satisfaite du métier que vous exercez ?

Marjorie : J’ai fait un Bac L puis ; j’ai intégré la licence information et communication (Mineure en « Écritures multimédias ») de l’Université Paris VIII. J’ai ensuite rejoint l’école HETIC directement en 3ème année afin de développer de nouvelles compétences (notamment techniques) et de connaître tous les aspects d’un projet web. Au cours des nombreux projets pédagogiques réalisés à l’école, je me suis passionnée pour les problématiques de référencement (SEO et SEM). J’ai effectué deux stages dans le domaine du Search Marketing(SEM) au sein de l’agence NetBooster à Paris.

Parallèlement à mes études, j’ai travaillé en tant que consultante webmarketing en CDD pour une agence web et j’ai commencé à développer une activité de freelance que j’ai poursuivi ensuite. Depuis mai 2010, j’ai donc créé mon entreprise de conseil en communication web et j’effectue des prestations de community management, d’assistance à maîtrise d’ouvrage web et web mobile, de SEM. L’évolution de mon travail passe probablement par une évolution de statut : passer du statut de freelance à celui de salarié afin de retrouver un environnement de travail collaboratif et de me confronter à de nouveaux challenges.

Le chiffre d’affaire d’un freelance varie d’un mois à l’autre et est difficilement comparable à un salaire car il n’y a pas les mêmes avantages mais le salaire moyen de sortie de mon école est de 35 000 € bruts par an.

Les horaires d’un freelance sont très variables : d’une part parce qu’ils dépendent de la charge de travail et des demandes des clients ; d’autre part parce que j’ai la possibilité de m’organiser comme je le souhaite (tout en respectant les contraintes des clients).

Je travaille seule, en totale autonomie.

Le freelance s’est imposé comme une suite logique à la fin de mes études et m’a permis de réaliser un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps : tenter une expérience d’expatriation à l’étranger alors je n’ai pas cherché autre chose ; je suis partie vivre 2 ans en Italie et ai continué de travailler pour mes clients parisiens.

Les tâches que je réalise au quotidien sont assez répétitives mais ce métier m’a également  permis de participer à de beaux projets et je suis sûre que je vais pouvoir en réaliser beaucoup d’autres au cours de ma carrière.

 

Gueg : Quelles études avez-vous faites pour arriver au métier que vous exercez aujourd'hui ?

J’ai fait un Bac L puis ; j’ai intégré la licence information et communication (Mineure en « Écritures multimédias ») de l’Université Paris VIII. J’ai ensuite rejoint l’école HETIC directement en 3ème année afin de développer de nouvelles compétences (notamment techniques) et de connaître tous les aspects d’un projet web.

 

Graziella : Actuellement, je suis en plein bilan/réorientation professionnelle. J'ai obtenu mon BAC STL opt BGB axé sur les laboratoires, la biologie... Oui je sais, rien avoir avec l'informatique. Et justement, je me pose beaucoup de questions en ce moment car depuis quelques années je suis fan d'informatique... Je suis toujours sur ordinateur avec diverses occupations... Et j'aimerai faire de cette passion, mon métier. J'ai fait des recherches concernant des BTS... Mais je m'inquiète beaucoup au sujet des pré-requis qui sont plus orientés vers un bac S ou même STI, STG. De plus, après avoir obtenu mon BAC, j'ai fait une première année de BTS biotechnologie, je n'ai pas effectué ma deuxième année. Suite à cet échec, j'ai donné 9 mois de mon temps pour un volontariat. Et là depuis un peu moins d'un an, plus rien... Presque 2 ans sans école, ça ne joue pas en ma faveur. Si vous pouvez m'aider je vous en remercie.

Il vous faut bien distinguer les métiers de l’informatique (logiciels, infrastructures…) de ceux du web (sites et applications web, e-commerce…). Dans le web, le fait ne pas avoir un bac S est moins pénalisant que dans l’informatique car l’éventail des métiers est plus large. Pourquoi ne pas vous orienter vers un DUT Services et Réseaux de Communication qui forme à tous les métiers du web (malgré sa dénomination peu explicite). Cette formation est ouverte aux titulaires de tout type de baccalauréat ou d'un diplôme équivalent.

 

SOIZE : Y a-t-il des emplois sérieux en complément de revenu à domicile par le biais d’internet ? Si oui, pourrais-je avoir le nom d’un site ?

Nous ne connaissons pas de site sérieux proposant ce type d’offres. Il existe toutefois des emplois qui peuvent être exercés à domicile via Internet et le téléphone comme le télé secrétariat.

 

Sin : Cette question bien que large me semble intéressante pour le plus grand nombre. Est-ce vraiment intéressant de créer son entreprise en France dans le domaine de l'internet? A savoir les restrictions légales et fiscales qui jouent un rôle de trouble fête. (Exemple Viadeo, avant présent en France).

Il existe en France des aides financières et  fiscales à la création d’entreprise. Plus d'infos sur le site de l’APCE. Par ailleurs, dans un contexte économique difficile, le secteur du numérique monte en puissance et est un de ceux qui offre les meilleures opportunités de développement d'activités pour les années à venir en France.

 

Administrateur réseau

 

william : Comment fait-on adminitrateur réseau ? Quelles sont les études à suivre ?

Je vous invite à consulter la liste d’exemples de formations disponible dans l’onglet “Formations” de la fiche métier “Administrateur réseaux” du Portail des Métiers de l’Internet. En fonction du niveau de responsabilité souhaité et de l'importance du réseau à administrer, plusieurs niveaux de formation (de Bac +2 à Bac +5) sont possibles. Vous pouvez par exemple suivre un BTS services informatiques aux organisations (SIO) option SLAM (solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux)

             

maxougl : La licence professionnelle "Systèmes Informatiques et Logiciels" (SIL) mention MIAM (Métiers de l'Internet et Applications Multimédia) propose divers métiers en sortie d'étude... Ces métiers-là ne sont déjà pas trop "développés" et présents sur le marché de l'emploi ? Y a-t-il de réels débouchés pour cette filière ? Est-il possible de poursuivre en master professionnel ?

Le secteur du numérique est en pleine expansion. Les métiers dans un secteur aussi mouvant sont appelées à évoluer.

Pour connaître les débouchés en termes de poursuites d’étude, il convient de vous renseigner sur les conditions d’admission auprès des universités qui proposent cette licence ou des licences analogues et des masters pro dans le domaine qui vous intéresse.

 

Créateur/concepteur de site web

 

Eclipse : En parcourant les différents métiers liés à l'informatique, j'en suis venue à penser que ce qui me conviendrait le mieux serait un métier lié à internet, mais il y a énormément de formations différentes, comme pour l'informatique en général, si bien que je ne sais pas trop quoi choisir. A priori, je serais plutôt orientée sur la création de sites web (HTML, CSS, Java etc...) et sur leur design, gérer ces sites, mais du coup je ne sais pas quoi choisir entre webmaster et webdesigner, et je suis assez ouverte à d'autres aspects de l'informatique, comme la sécurité, le multimédia (vidéos et sons) et j'aime bien les langues, que me conseillez-vous ?

Il existe des écoles privées telles que l’HETIC - Hautes Études des Technologies de l'Information et de la Communication, l’IIM - Institut de l'internet et du multimédia, l’Ecole multimédia, la Webschoolfactory, l’EEMI - Ecole Européenne des Métiers de l'Internet, Sup'Internet, SupdeWeb, IESA multimédia - L'Ecole Multimedia des Métiers Numériques …

Vous  trouverez de nombreux exemples de formations sur le Portail des métiers de l’Internet en fonction de votre niveau d’étude, de votre région...

Vous pouvez aussi contacter un conseiller de l’ONISEP sur Mon orientation en ligne. Il vous aidera à affiner votre recherche.

 

Supertramp : Actuellement élève en terminal Economique et Sociale, je souhaite m'orienter dans la conception de site web et m'intéresser de plus près à l'Internet. Pour cela j'aimerais savoir s'il est possible de passer par un BTS, si oui le quel ? Cela offre-t-il beaucoup de débouchés ?

La conception de sites web concerne plusieurs métiers dans des domaines divers tels que le graphisme, le développement ou la gestion de projet.

Il existe un BTS intitulé " Design graphique option communication et médias numériques". Ouvert en 2012, il prépare aux fonctions de concepteur de site Internet, orienté webdesigner.

 

lili bath : Je suis styliste depuis quelques années ( 10 ans env.) Je travaille déjà beaucoup sur des logiciels de l'infographie 2D. Je suis vivement intéressée pour me former à la création de site web. Je pense apporter un regard différent, de par ma formation initiale. J'ai déjà 35 ans. Quelle formation ou organisme me conseillerez-vous ? Et que pensez-vous du DESS WEBMASTER ? Merci.

Si vous souhaitez vous former aux métiers du design graphique et multimédia tels que webdesigner ou graphiste web, vous pouvez viser un diplôme artistique de niveau bac + 3 à bac + 5, délivré par une école d'art (Les Gobelins, Estienne, EID, ESAG-Penninghem, ENSAAMA, Olivier de Serres, école Émile Cohl, École nationale des arts décoratifs, ENSAD, École nationale supérieure des beaux-arts...) ou une école spécialisée en communication, design et multimédia (Supinfocom, Supinfogame, ISCPA-Institut des médias, ISCOM-Institut supérieur de communications et publicité, École internationale de design...). Il existe également plusieurs licences professionnelles spécialisées.

Vous trouverez des exemples de formations dans l’onglet “Formations” des fiches métiers “Webdesigner” et “Graphiste web” du Portail des métiers de l’Internet.

Si vous souhaitez un avis sur une formation, je vous invite à contacter l’association professionnelle Designers Interactifs. Vous pouvez également consulter leur guide des écoles & formations du design interactif.

 

Giraudon : Mon fils souhaite être concepteur de jeux vidéos pour cela on me dit qu'il doit faire une 3ème techno, nous habitons Libourne tous les collèges ont-ils une 3ème techno ? est-ce vraiment cette classe vers laquelle il doit se diriger. Son niveau scolaire est alarmant doit-il redoubler sa 4ème ?

Pour exercer le métier de concepteur de jeux vidéo web, un diplôme de niveau bac + 3 minimum est requis mais les profils les plus recherchés sont des bac +4/+5, diplômés d’écoles spécialisées, d’une école d'art généraliste ou d’un master professionnel dans le domaine du multimédia. Quelques années d’expérience dans le secteur des jeux web en tant que développeur, level designer ou testeur sont également nécessaires avant de pouvoir prétendre à ce poste. Une 3ème techno n’est pas nécessaire pour se diriger vers ce métier qui nécessite d’abord d’obtenir un bac général avant de se spécialiser.

Vous trouverez la liste des collèges de la ville de Libourne sur le site de l’ONISEP. Vous pouvez les contacter directement pour avoir plus d’informations.

 

Webdesigner/graphiste

 

aliciab69 : Bonjour, J'ai une MANAA depuis 2009 et j'aimerais intégrer un BTS design graphique médias numériques en alternance cette année. Je suis un peu perdu concernant ma lettre de motivation et surtout à quelles sortes d'entreprises envoyer mes candidatures. N'ayant aucune expérience encore je ne vois que des demandes de bac +2 ou plus, cela me fait un peu perdre espoir... Avez-vous des conseils à me donner pour mes recherches ? Et pour ma deuxième question, j'aimerais savoir si les métiers de l'Internet sont vastes ou assez limités ? Merci d'avance

Vous trouverez les coordonnées d’agences de design interactif dans l’annuaire réalisé par l’association Designers interactifs. Enfin, pour découvrir le panorama des métiers de l’Internet, je vous invite à consulter le Portail des métiers de l’Internet qui recense plus de 60 métiers.

 

Séverine : Je souhaite me reconvertir et je cherche une formation à distance pour devenir graphiste webdesigner. Connaissez-vous une formation de qualité que je pourrai suivre en ligne ? Je vous remercie d'avance de votre réponse.

Nous vous conseillons de contacter l’association professionnelle Designers Interactifs, qui saura vous orienter vers une formation de qualité.

 

Berniebelair : Après un bac ES quelle est la filière d'études la mieux adaptée pour accéder aux métiers du WEB, plutôt pour des métiers de design graphique et multimédia, sans être un informaticien pur ?

Pour accéder aux métiers du design graphique et multimédia tels que webdesigner ou graphiste web, vous pouvez viser un diplôme artistique de niveau bac + 3 à bac + 5, délivré par une école d'art (Les Gobelins, Estienne, EID, ESAG-Penninghem, ENSAAMA, Olivier de Serres, école Émile Cohl, École nationale des arts décoratifs, ENSAD, École nationale supérieure des beaux-arts...) ou une école spécialisée en communication, design et multimédia (Supinfocom, Supinfogame, ISCPA-Institut des médias, ISCOM-Institut supérieur de communications et publicité, École internationale de design...). Il existe également plusieurs licences professionnelles spécialisées.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter l’onglet “Formations” des fiches métiers “Webdesigner” et “Graphiste web” du Portail des métiers de l’Internet.

 

Plams : Je suis en 1er STI2D je voulais savoir pour devenir webdesigner il faut faire quelles étude après le bac, ou si je pouvais faire un DUT informatique et après allais faire du Webdesign pour avoir aussi de bonne base en informatique. si je deviens webdesigner je veux travailler dans quoi et comment le salaire aussi et si je veux trouvais facilement du travail.

Pour devenir  webdesigner, vous pouvez viser un diplôme artistique de niveau bac + 3 à bac + 5, délivré par une école d'art (Les Gobelins, Estienne, EID, ESAG-Penninghem, ENSAAMA, Olivier de Serres, école Émile Cohl, École nationale des arts décoratifs, ENSAD, École nationale supérieure des beaux-arts...) ou une école spécialisée en communication, design et multimédia (Supinfocom, Supinfogame, ISCPA-Institut des médias, ISCOM-Institut supérieur de communications et publicité, École internationale de design...). Il existe également plusieurs licences professionnelles spécialisées.

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter l’onglet “Formations” de la fiche métier “Webdesigner” du Portail des métiers de l’Internet.

 

Fredo : Mon fils est intéressé par le métier de webdesigner, il veut faire un bac pro communication visuelle, intégrer ensuite une MANAA puis un bts design graphique. Le pb est qu'il n'aime pas du tout dessiner mais il est simplement passionné par le web. Pensez-vous qu'il doit s'orienter vers cette voie? Merci

Il existe des écoles privées telles que l’HETIC - Hautes Études des Technologies de l'Information et de la Communication, l’IIM - Institut de l'internet et du multimédia, l’Ecole multimédia, la Webschoolfactory, l’EEMI - Ecole Européenne des Métiers de l'Internet, Sup'Internet, SupdeWeb, IESA multimédia - L'Ecole Multimedia des Métiers Numériques … qui forment à différents métiers du web. Les options et les stages permettent de se spécialiser.

Vous  trouverez de nombreux exemples de formations sur le Portail des métiers de l’Internet en fonction du niveau d’étude, de la région...

 

OB : Bonjour, je voudrais savoir si on peut devenir Webdesigner en passant par un BTS Services Informatiques aux Organisations ? Ou faut-il quelque chose de plus spécialisé ?

Le  BTS Services Informatiques aux Organisations semble plus orienté vers les métiers de l’informatique que vers les métiers du web. Vous trouverez une liste de formations au métier de Webdesigner dans l’onglet « Formations » de la fiche métier Webdesigner sur le Portail des Métiers de l’Internet.

 

Webmaster/développeur web

 

Joujou : En quoi faut-il être fort pour être Webmaster (mais surtout Développeur web ) ?

Pour devenir développeur web , un grand intérêt pour les nouvelles technologies est indispensable. Pour suivre les formations qui mènent à ce métier, il est préférable d’avoir de bonnes aptitudes à la logique et un raisonnement rigoureux (notamment pour aborder l’algorithmique et la programmation).

Pour plus d’informations sur ce métier, je vous invite à consulter la fiche métier “Développeur web” du Portail des métiers de l’Internet

 

babaorum : Quelles études sont requises pour un développeur informatique?

Je vous invite à consulter la fiche métier "développeur informatique" du site de l'ONISEP. Toutefois, j’attire votre attention sur le fait que le métier de développeur informatique est à différencier de celui de développeur web (fiche métier “développeur web” sur le Portail des Métiers de l’Internet). En effet, le développeur informatique est un informaticien qui réalise principalement des logiciels tandis que le développeur web réalise des sites et des applications web et maîtrise donc les langages de programmation propres au web (HTML, CSS, JavaScript, PHP).

 

stephlm2dev : Je suis actuellement en 2ème année de DUT Informatique à Paris. Je souhaite poursuivre mes études dans le développement web. Quels écoles/cursus me conseillez-vous ?

Vous pouvez poursuivre votre DUT Informatique par une licence professionnelle spécialisée.

Pour plus d’informations sur le métier de développeur web, je vous invite à consulter la fiche métier “Développeur web” du Portail des métiers de l’Internet, vous y trouverez également une liste de formations qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires à ce métier.

Une autre voie possible si vous êtes suffisamment autonome et passionné serait de vous former aux technologies web (PHP, JavaScript, CMS) en autodidacte puis d’effectuer un stage en développement web.

 

Ludovic : Je suis actuellement en L3 Informatique (Je possède également un DUT Informatique) et je ne m'y plais pas du tout par le faite que c'est trop théorique et par le manque de travaux pratique. Cette filière est principalement destiner au développement logiciel et je me rends compte maintenant que je veux travailler dans le web.

Je suis à la recherche d'école spécialisé dans le web (développement et non graphique) qui pourrait me permettre d'accroitre mes connaissances déjà solide dans le domaine. Ma question est la suivante : Avez-vous quelques écoles à me conseiller?

Vous trouverez une liste d’écoles qui forment au développement web sur le Portail des métiers de l’Internet.

 

Community manager

 

Lohan : J'avais déjà entendu parler du métier de "community manager" et de "chef de projet web marketing/communication", savez-vous quels sont les rôles de ces deux fonctions et les formations à suivre pour atteindre ces métiers ?

Le community manager est chargé de développer et de gérer la présence d’une organisation (marque, association, jeu, produit ...) sur Internet. Vous trouverez une présentation détaillée de ce métier ainsi qu’une liste de formations sur le Portail des métiers de l’Internet

Votre demande concernant la fonction “chef de projet web marketing/communication” désigne en réalité deux métiers différents :

  • le métier de webmarketeur qui a pour mission d’augmenter les ventes et/ou le trafic d’un site internet. Vous trouverez une présentation détaillée de ce métier ainsi qu’une liste de formations sur le Portail des métiers de l’Internet
  • le métier de chargé de communication web qui est responsable de la mise en place de la stratégie de communication d’une organisation (entreprise, administration, association...) sur le web. Là aussi, vous trouverez une présentation détaillée de ce métier ainsi qu’une liste de formations sur le Portail des métiers de l’Internet

 

Laperrine : Ayant déjà un DUT Techniques de Commercialisation, j'ai souhaité me réorienter et j'ai donc suivi une formation " community manager" de octobre à décembre qui a eu lieu en Seine Maritime ( Lillebonne plus précisément). Cependant n'étant pas une formation diplomante, j'aurais souhaité reprendre 1 an d'études afin d'évoluer vers un Bac +3. Ma question est donc la suivante : Selon vous quelle serait la meilleure formation possible qui soit axée community management, webmarketing ?

Bien que je sais que l'expérience terrain compte beaucoup pour ce genre de métier, je ressens néanmoins le besoin de me " rassurer" en me spécialisant davantage.

Vous trouverez dans le moteur de recherche des formations du Portail des métiers de l’Internet, une liste de formations diplômantes/certifiantes accessibles à Bac +2 qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier de Community Manager.

 

Eleonore12 : Je souhaite depuis longtemps me diriger sur le métier de community manager mais je n'ai pas effectué les études adéquates j'ai le niveau bac professionnel secrétariat et bureautique et je ne trouve pas de formations suivant mon niveau d'étude comment puis-je faire ? merci de votre aide précieuse

Vous trouverez dans le moteur de recherche des formations du Portail des métiers de l’Internet, une liste de formations accessibles après le bac qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice du métier de Community Manager. Vous pouvez contacter directement ces formations à l’aide des coordonnées disponibles sur leur fiche pour savoir quel type de bac est requis pour intégrer la formation.

 

Paul : Le community manager est-il le métier d'avenir dans une entreprise ?

Oui, le métier de community manager a beaucoup évolué et pris de plus en plus d'importance du fait de l'essor des réseaux sociaux. De nombreuses entreprises choisissent maintenant d'intégrer cette fonction en interne, c'est-à-dire d'embaucher une personne dédiée à cette tâche plutôt que de faire appel à une agence de communication externe pour gérer les réseaux sociaux, il y a donc de nombreuses places à prendre.

De plus, des formations spécialisées se sont créées (voir la liste dans l'onglet Formations de la fiche métier Community manager sur le Portail des Métiers de l'Internet).

 

Réseaux et télécoms

 

Plams : Je suis en 1er STI2D je voulais savoir si après le bac vous me conseillez de faire un DUT, BTS ou d’aller directement en polytech en sachant que j’ai des difficultés en physique (je veux devenir ingénieur en réseaux et communication Telecom). Je veux savoir le salaire et si avec ce diplôme je veux travailler, je peux travailler dans koi.

Une formation de niveau Bac +5 est conseillée pour ce métier. Vous trouverez des exemples de formations au métier d’ingénieur réseaux sur le Portail des Métiers de l’Internet.
La fourchette de salaire d’un ingénieur réseaux se situe entre 36 000 et 50 000 € par an selon son expérience, la taille et la complexité du réseau de l’entreprise (Source : comment ça marche ?

Un ingénieur réseaux peut travailler :

  • dans des Sociétés de conseil ou SSII, chez des opérateurs (France Telecom, Cegetel, Bouygues...)
  • dans de grandes entreprises (banques, transports, automobile)

Vous pouvez consulter la fiche métier Ingénieur réseaux pour en apprendre davantage sur ce métier.

 

Web marketing/Commerce électronique

 

Val : J'ai cru comprendre que le marketing était un secteur bouché, est-ce le cas du Web Marketing ?

Le webmarketing est un secteur pour lequel les recruteurs ont du mal à trouver de bons profils. Les experts en référencement, en web analytics ou en SEM (Search Engine Marketing) sont très recherchés. Il est donc aisé de trouver un emploi dans ce domaine si l'on a une formation reconnue dans le milieu professionnel et une ou deux expériences en tant que stagiaire.

 

fatima : Bonjour, je suis en 2eme année de BTS cgo (comptabilité et gestion des organisations). Je voudrais me tourner vers une licence pro dans le domaine du commerce électronique. Je suis sur la région PACA. J'aimerai savoir quels sont les licences existantes dans ce domaine. NB: la licence où les conditions d'admissions acceptent mon BTS

Vous trouverez une liste de licences professionnelles dans le domaine du commerce électronique sur le site de l’ONISEP.

Vous pouvez également effectuer une recherche géolocalisée à l’adresse suivante : http://geolocalisation.onisep.fr/

 

Lohan : Conseillez-vous l'école ISCOM pour quelqu'un qui rêve de travailler dans la communication/marketing web ?

Nous vous conseillons de consulter le palmarès 2013 des écoles du web réalisé par Le Figaro pour vous aider dans votre choix.

 

Lou : Je suis actuellement en terminal et je souhaiterai faire des études de e-commerce et e-marketing, je voudrai savoir quelles sont les BTS ou DUT pour y accéder ? Ou bien les Universités ?

Vous trouverez une liste de formations dans le domaine du commerce électronique accessibles après le bac sur le site de l’ONISEP.

 

 

Revivez le tchat avec Olivier Lacroix, professionnel de l'Internet

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels