Sommaire du dossier

Mécanique

Les formations pour exercer dans la mécanique

publication : 6 mars 2017
Bac pro, BTS, licence pro, master ou école d'ingénieur, les formations courtes ou longues proposent des spécialisations plus ou moins pointues en mécanique. Et quel que soit le diplôme visé, l'apprentissage constitue un excellent moyen de se faire apprécier. Panorama des cursus en mécanique.

Vidéo 1 - Bac pro maintenance des matériels | Vidéo 2 - BTS maintenance industrielle | Vidéo 3 - Licence en génie mécanique

Apprentissage : la voie royale

Le niveau bac pro, parfois assorti d’une MC (mention complémentaire), correspond à des emplois d’opérateur/ouvrier spécialisé.

Un bac+2 (DUT – diplôme universitaire de technologie, ou BTS – brevet de technicien supérieur) conduit à des postes de technicien.

Un bac+5 ( diplôme d’ingénieur, mais aussi master universitaire) ouvre aux fonctions d’ingénieur, acheteur...

Du bac pro au diplôme d’ingénieur, environ 26 000 jeunes sont formés chaque année par la voie de l’apprentissage, grâce au pôle formations industries technologiques et ses 46 CFA (centres de formations d'apprentis) répartis sur l'ensemble du territoire.

Imprimer

À lire aussi

Dans le même dossier

Sur le web

Association professionnelle

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de la mécanique, collection Parcours
    Les métiers de la mécanique
    Les métiers de la mécanique
    collection Parcours
    parution en avril 2014
    Un point complet sur les métiers et formations post-bac de la mécanique
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels