Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Médical

Les métiers et l'emploi dans le médical

publication : 25 janvier 2015
Médecin généraliste ou spécialiste, pharmacien ou pharmacienne dans l'industrie pharmaceutique ou en officine, dentiste ou sage-femme en hôpital ou en libéral... les professions médicales offrent de nombreuses possibilités. Ainsi que de forts débouchés notamment dans certaines régions. Panorama des métiers et de l'emploi.

Vidéo 1 - Gérard, anesthésiste réanimateur | Vidéo 2 - Cyrille, médecin généraliste | Vidéo 3 -Claire, médecin généraliste | Vidéo 4 - Pascal, radiologue | Vidéo 5 - Aurélie, sage-femme

Des besoins contrastés selon les régions

Avec un peu moins de 200 000 médecins, plus de 74 000 pharmaciens, 40 000 chirurgiens-dentistes et 20 000 sages-femmes, la France est l’un des pays européens les mieux dotés en personnel médical. Pourtant, bien des communes peinent à assurer la continuité des soins, aussi bien dans les hôpitaux qu’en cabinet libéral.

En cause, de fortes disparités régionales. Il devient difficile de percer dans le Sud, l’Île-de-France et l’Alsace, très bien pourvus en praticiens. Alors qu’ailleurs, les besoins se font sentir, avec des "déserts médicaux" dans les zones rurales du nord et du centre de la France et dans les banlieues défavorisées.

Le risque de pénurie concerne surtout les généralistes et les ophtalmologistes installés en libéral, de même que certains spécialistes hospitaliers, exposés en termes de risques et de rythme : anesthésie-réanimation, chirurgie… D’autant que l’augmentation du nombre de places à l’entrée des formations ne suffit pas à compenser les nombreux départs à la retraite.

Cabinet, hôpital, industrie…

Près de la moitié des professionnels de santé officient en libéral. Qu'ils choisissent le cabinet ou l'hôpital, tous les médecins sont pleinement responsables des soins qu’ils dispensent. Médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes et sages-femmes sont tous soumis à un Ordre professionnel chargé de veiller au respect des règles de bonnes pratiques. C’est le code de déontologie.

Pour les pharmaciens, le secteur industriel leur est aussi ouvert, aux différentes étapes de la chaîne du médicament (développement, production, commercialisation, surveillance).

Point commun à ces métiers, il faut une solide résistance physique et nerveuse, des aptitudes relationnelles et une certaine passion.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels

Accueil Toute l'actu nationale

monorientationenligne.fr